Un monde haut en couleurs (pour qui peut les voir)

Avis sur La route de Haut-Safran - La tyrannie de...

Avatar citizenk
Critique publiée par le

Après la littérature et les livres, les contes de fées et les romans policiers, voici que l'OVNI Jasper Fforde s'attaque aux couleurs et aux dystopies: c'est goûtu, c'est inattendu, c'est du Fforde!

Que se passerait-il si George Orwell rencontrait un peintre fou, et les deux iraient rejoindre Douglas Adams et Aldous Huxley pour un thé chez les fous aussi noir que les cauchemars d'un lamantin dépressif? Probablement, il en ressortirait une histoire semblable à ce «Nuances de Gris», premier tome d'une série (une trilogie?) qui promet.

Dans un futur issu des cendres d'une catastrophe que l'on nomme plus qu'à demi-mots, votre statut dans le monde est décidé une fois pour toutes à votre maturité par les couleurs que vous êtes capable de percevoir. Toute la prémice du roman est là: des Gris achromatiques en bas de l'échelle aux Pourpres dominants (voire même aux Ultra-violets), la palette des couleurs est transformée par l'auteur en une palette sociale fort bien observée.

Mais ce monde dans lequel Eddie Russet, le protagoniste, évolue n'a pas toujours été ainsi. Des traces et des allusions nous font comprendre que sous la surface des choses une histoire bien plus complexe se cache. Hélas, dans une société où le rôle de chacun est fixé pour toute sa vie dès sa jeunesse, la curiosité et l'exploration ne peuvent que menacer l'ordre établi. Et Eddie Russet va ainsi attirer sur lui l'attention dangereuse de ceux qui ont le plus à perdre de ses enquêtes...

Dans cette nouvelle série, Fforde semble se donner le temps de développer son histoire sur un rythme plus lent. Ce qui ne veut pas dire que ce livre manque de rebondissements, bien au contraire! Mais en tant que lecteurs, nous avons aussi le temps de nous prendre d'affection pour son personnage principal _et_ ceux qui l'entourent, d'être intrigués par ce monde particulier, d'avoir envie d'en apprendre un peu plus et, finalement, par éprouver un pincement au cœur sur le coup de théâtre final. Ce qui n'était pas toujours le cas, il faut bien le dire, avec les séries précédentes de Thursday Next ou de la Nursery Crime Division.

Bref, ce roman est bourré d'humour, sa trame est rythmée et dynamique, l'histoire est une explosion de fantaisie. Un livre tout en... nuances de gris, mais qui fera l'effet d'une explosion d'arc-en-ciel dans votre tête.

Pourvu que la traduction soit à la hauteur...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 118 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

citizenk a ajouté ce livre à 1 liste La route de Haut-Safran - La tyrannie de l'arc-en-ciel, tome 1

  • Illustration Do you read English?

    Do you read English?

    Parfois trop impatient pour attendre la traduction française, parfois appréciant simplement plus l'auteur en VO, voici une liste...

Autres actions de citizenk La route de Haut-Safran - La tyrannie de l'arc-en-ciel, tome 1