Couverture Le Gai savoir

Le Gai savoir

(1882)

Die fröhliche Wissenschaft

12345678910
Quand ?
8.2 10 662 13
  1. 3
  2. 3
  3. 2
  4. 7
  5. 16
  6. 19
  7. 107
  8. 204
  9. 163
  10. 138
  • 662
  • 78
  • 836
  • 41

Nietzsche présente un diagnostic en tentant de cerner le caractère de l’Homme et de décrire, de façon clinique, les maux dont souffrent nos sociétés.

DiscussionsLe Gai savoir

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
Nouvelle discussion Toutes les discussions
Match des critiques : les meilleurs avis Le Gai savoir
VS
Le Gai Savoir est ainsi un remède à la dégénéréscence de la société.

Le Gai Savoir est une œuvre bien "fourre-tout" (beaucoup de sujets différents y sont exploités). Avec une vision bien singulière qui rend les sujets plutôt difficiles à s'approprier. Le gai savoir est aussi un guide qui nous apprend à être conscient du monde dans lequel on vit, il nous pousse aux racines mêmes de l'humain, et en débat aussi avec l'instinct humain. On retrouve dans cet ouvrage ses thèmes favoris comme l'art, la mort de Dieu, l'avènement du nihilisme occidental, le troupeau etc....

2
Critique de la préface de la seconde édition du Gai savoir (1886)

Comme le titre l'indique, je n'ai lu que la préface. Sept pages et un tel condensé de scandales mérite bien une critique à part entière. Il me serait impossible de critiquer cette très courte préface en suivant le cheminement de Nietzsche. Pour m'en expliquer, je prendrai exemple sur ce qu'il dit lui-même, assez tard : "Non, lorsque nous avons besoin d'un art, nous qui guérissons [qui nous élevons surhomme, j'y reviendrai], c'est d'un autre art, d'un art espiègle, léger, fugace,... Lire l'avis à propos de Le Gai savoir

2 2

Critiques : avis d'internautes (13)

Le Gai savoir
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Gai savoir par ngc111

Lorsque l'on lit pour la première fois Nietzsche, que l'on débute par ce Gai savoir, l'étonnement est la première conséquence de ce choix. Un livre de philosophie qui débute par de la poésie, qui délivre des aphorismes en guise de savoir, voilà qui a de quoi surprendre le lecteur ignorant. Pas foncièrement orienté comme une recherche pure et dure de la vérité, l’œuvre de Nietzsche essaie de... Lire l'avis à propos de Le Gai savoir

9
Avatar ngc111
6
ngc111 ·
"Amor fati : que ce soit dorénavant mon amour !"

Il est amusant de constater à quel point Le Gai Savoir attire les foules néophytes. Et pour cause, on a rarement vu un allemand traduit de si belle façon en français. Une lecture fluide, une apparence qui se veut profondeur et une profondeur qui se veut apparente. La puissance de Nietzsche se ressent ici dans la dimension pratique, vitale de son oeuvre et non dans une quelconque justification... Lire la critique de Le Gai savoir

8 2
Avatar Noèse
9
Noèse ·
"Gai, trop gai..."

Des aphorismes pêle-mêle dont on se vantera de connaître le sens alors que la moitié s'adressent à des allemands morts depuis 150 ans, pour des motifs morts avec eux. Jaspers disait que le pire défaut de Nietzsche était d'être "faussement accessible". Je crois que le Gai Savoir tombe malheureusement dans cette catégorie. La phrase mord, certes, et à l'hameçon nous mordons : on est attiré par un... Lire la critique de Le Gai savoir

6 5
Avatar LaysFarra
5
LaysFarra ·
Nietzsche ce grand fou.

Nietzsche évoque des points assez intéressants et drôles dans "le Gai savoir". Qu'il s’agisse de la mort de dieu, le surhomme, l'élitisme, la servitude, les vertus, la superficialité, la jalousie des "ignorants" ou encore sa misogynie (euphémisme, c'est culte et assez fun à lire dans le genre "fait moi un sandwich" ou "pervertis-moi grande folle"). Une chose transpire assez souvent du gai... Lire la critique de Le Gai savoir

Avatar Kyslegion
9
Kyslegion ·
Toutes les critiques du livre Le Gai savoir (13)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre Le Gai savoir
Plus d'actualité