Couverture Les détectives sauvages

Les détectives sauvages

(1998)

Los detectives salvajes

12345678910
ou
Quand ?
8.2
  1. 0
  2. 0
  3. 3
  4. 2
  5. 3
  6. 7
  7. 16
  8. 29
  9. 44
  10. 23
  • 127
  • 47
  • 341
  • 7

Livre du chaos magistralement mis en choeur, livre aussi de l'amitié, Les détectives sauvages brasse des éléments de la vie errante de Roberto Bolaño et de son ami Mario Santiago Papasquiaro, qu'il transfigure en une épopée ouverte, lyrique, triste et joyeuse de destins qui ont incarné la poésie....

Match des critiques : les meilleurs avis Les détectives sauvages
VS
Avatar jean-jean mignon
10
Demandez-leur la poussière

Un témoignage, c'est toujours une manière de faire exister, ça implique un paquet de gens ; c'est créer l'existence de bonhommes, un témoignage. Quand un ex-taulard autrichien raconte ce qu'il a vécu durant un hiver des années 1970 à Vienne, il raconte qu'une ville a vécu, qu'il était là pour l'animer, qu'il était accompagné pour l'aider. Quand une bonne femme de la rue des Petites écuries raconte ses vacances en méditerranée à bord d'un van durant un été des années 60, on brasse large et on...

13 6
Avatar julialeiner1
4
julialeiner1
Critique de Les détectives sauvages par julialeiner1

Je déteste abandonner un livre en cours de route, mais là, je dois bien avouer que je me suis sentie obligée. Je me suis lancée dans la première partie une première fois, mais n'ayant pas réussi à rentrer dans le bain, j'ai abandonné pour reprendre le roman du début quelques fois plus tard. Et là, ouf, j'ai réussi à finir cette première partie, disons que mon opinion était mitigée, mais enfin, j'avais envie de savoir la suite. Et là, grosse déception: l'auteur abandonne le héros auquel on a... Lire l'avis à propos de Les détectives sauvages

1

Critiques : avis d'internautes (11)

Les détectives sauvages
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un univers

On ne se lance pas dans une petite entreprise en abordant ce livre. Il faut donner de soi, mettre en jeu sa concentration et sa mémoire, parfois peut-être, souffrir un peu. Mais pour ceux qui en auraient le courage, vous serez payés de votre persévérance : vous n'aurez pas lu un simple roman, vous aurez vécu une expérience... pas loin d'une révélation mystique ! Bien... cette promesse mérite... Lire la critique de Les détectives sauvages

16 3
Avatar BenB
9
BenB ·
Critique de Les détectives sauvages par Coriolano

Un livre impossible a résumer, une enquête sur les fondateurs d'un obscur (et fictif) mouvement littéraire mexicain Fascinant roman polyphonique divisé en trois parties : le journal intime d'un poète mexicain Juan Garcia Madero, suivie d'une longue enquête, le coeur du livre, fait de multiples témoignages (53 narrateurs) sur les deux fondateurs du réal viscéralisme puis retour au journal de... Lire l'avis à propos de Les détectives sauvages

5 2
Avatar Coriolano
9
Coriolano ·
Critique de Les détectives sauvages par Charybde 7

« J'ai été cordialement invité à faire partie du réalisme viscéral. Évidemment, j'ai accepté. Il n'y a pas eu de cérémonie d'initiation. C'est mieux comme ça. » Dans la première partie de ce livre « Mexicains perdus à Mexico (1975) », Juan Garcia Madero, étudiant en droit contre son gré et poète dans l'âme, est invité à faire partie du mouvement des poètes réal-viscéralistes, dont on ne sait... Lire l'avis à propos de Les détectives sauvages

4
Avatar Charybde 7
8
Charybde 7 ·
Découverte
Critique de Les détectives sauvages par BibliOrnitho

Juan Garcia Madero est un étudiant de 17 ans passionné de poésie qui adhère au mouvement réal-viscéraliste : une bande de copains qui aiment écrire et lire de la poésie, se bourrer la gueule à la tequila, se droguer et trousser les filles. Nous sommes au Mexique dans les années 70. Comme partout ailleurs dans le monde à cette époque, on fume de l’herbe, on baise à tout va, sans cesse et dans... Lire l'avis à propos de Les détectives sauvages

2 2
Avatar BibliOrnitho
3
BibliOrnitho ·
Un chef-d'oeuvre

Parce que oui, c'en est réellement un je pense. Commencer par classer ce livre : impossible. Cette oeuvre parle de la vie, mais elle est, elle-même, vivante. Le style ? Bolaño peut-être ? terra.antiterra avait écrit (Club des rats) : "L’écriture de R. Bolano est fluide, proche du langage parlé courant (en apparence), mais avec une capacité à suggérer cette part de mystère qui habite les êtres... Lire l'avis à propos de Les détectives sauvages

Avatar Stevie_Bomber
10
Stevie_Bomber ·
Toutes les critiques du livre Les détectives sauvages (11)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre Les détectives sauvages
Plus d'actualité