Couverture Nuit noire, étoiles mortes

Nuit noire, étoiles mortes

(2010)

Full Dark, No Stars

12345678910
Quand ?
7.2 10 256 23
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 5
  5. 8
  6. 32
  7. 88
  8. 87
  9. 31
  10. 4
  • 256
  • 23
  • 157
  • 17

Dans la lignée de Différentes saisons, un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres...

PostsNuit noire, étoiles mortes

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
Match des critiques : les meilleurs avis Nuit noire, étoiles mortes
VS
Nuit courte, lectrice satisfaite (ne cherchez pas de sous-entendu)

Je me réconcilie enfin avec l'étagère réservée à Stephen King, celle qui depuis toujours est dédiée aux livres lus, digérés, aimés, refermés et enfin rangés, serrés-collés avec leurs petits frères par votre Kali et sa petite famille. Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant apprécié la lecture d'un King qui renoue avec la nouvelle et un style qui distille l'étonnement, le saisissement puis l'effroi avec beaucoup de subtilité (oui oui ! subtilité !) J'ai d'abord été dans la peau d'un...

22 9
Avatar Christophe Géradon
4
Christophe Géradon
Critique de Nuit noire, étoiles mortes par Christophe Géradon

Résumé : 1922 : 6/10 Grand Chauffeur : 4/10 Extension claire : 2/10 Bon ménage : 7/10 Explications : D'abord, je lis ici et là que ces nouvelles nous font réfléchir, nous foutent les jetons etc. Je dois être un fichu insensible, parce qu'enfin on a droit ici à des fonds de tiroir inégaux qui, au mieux, amusent, délassent, divertissent. "1922", la première nouvelle, est intéressante et ne tombe qu'une seule véritable fois dans le ridicule lourdingue (quand la tête à moitié tranchée de la... Lire la critique de Nuit noire, étoiles mortes

 

Critiques : avis d'internautes (23)

Nuit noire, étoiles mortes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Full Dark, No Stars

Nuit noire sans étoiles... Stephen King écrit en effet des récits très noirs, qui décrivent à chaque fois une chute profonde à l’intérieur d'une forme de noirceur chez chacun des protagonistes. Un recueil qui voit des personnes ordinaires être touchées d'une manière ou d'une autre par ce qui est tapi dans les caves les plus profondément enfouies, et les plus sombres, que cache l'esprit humain.... Lire l'avis à propos de Nuit noire, étoiles mortes

12 3
Avatar Samu-L
7
Samu-L ·
"She had been convinced that mirrors were doorways to another world."

Dans l'ordre de préférence Fair Extension: 8/10 A Good Marriage: 8/10 Big Driver: 7/10 1922: 6/10 Un recueil de nouvelles dont les histoires flirtent sensiblement vers le roman. C'est l'impression que j'ai eu tant j'ai été surpris d'apprécier ces histoires (bien qu'un peu moins pour la première), moi qui d'habitude reste sur ma faim en lisant le histoires courtes de Stephen King. Je n'y peux... Lire la critique de Nuit noire, étoiles mortes

2
Avatar Bing
7
Bing ·
La chronique littéraire sur les radios de l'Arc jurassien

Le maître de l'horreur livre, avec Nuit noire, étoiles mortes, un recueil de 4 nouvelles dérangeantes. «Extension claire» est la seule nouvelle fantastique, où Streeter conclut un pacte avec le Diable, pour que son cancer foudroyant aille tourmenter son meilleur ami. Meilleur ami dont la réussite lui laisse un arrière-goût amer dans la bouche. Dans les trois autres nouvelles, pas de vampires, de... Lire la critique de Nuit noire, étoiles mortes

5
Avatar Mei-mei
7
Mei-mei ·
Découverte
Critique de Nuit noire, étoiles mortes par AMCHI

Un recueil de nouvelles de King ça fait toujours plaisir à lire car il excelle dans le genre. Des histoires sombres mais prenantes. Pour ma part la meilleure nouvelle est certainement la 1ère, 1922 qui décrit une belle relation père/fils mais King sait rendre ce récit terrifiant. Grand Chauffeur et Bon Ménage sont toutes les 2 excellents aussi mais on se demande si elle n'auraient pas du faire... Lire la critique de Nuit noire, étoiles mortes

1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·
Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir

Ce nouveau recueil de nouvelles s'apparente davantage à "Différentes Saisons" qu'à "Juste avant le Crépuscule", dans le sens où 3 des 4 histoires sont relativement longues. La première ("1922") fait 172 pages, la deuxième ("Grand Chauffeur") 140 pages, la troisième ("Extension Claire") 40 pages, et la dernière ("Bon Ménage") 104 pages. Il s'agit donc plutôt d'un recueil de mini-romans que d'un... Lire l'avis à propos de Nuit noire, étoiles mortes

2
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·
Toutes les critiques du livre Nuit noire, étoiles mortes (23)
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur ce livre Nuit noire, étoiles mortes
Plus d'actualité