Couverture Roman avec cocaïne

Roman avec cocaïne

(1934)

Роман с кокаином (Roman s kokainom)

12345678910
Quand ?
8.4
  1. 2
  2. 2
  3. 1
  4. 4
  5. 6
  6. 24
  7. 79
  8. 149
  9. 171
  10. 68
  • 506
  • 104
  • 1.4K
  • 15

Portrait psychologique d’un adolescent moscovite et de ses expériences avec les femmes et la cocaïne, à la veille de la révolution de 1917.

PostsRoman avec cocaïne

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
 

Critiques : avis d'internautes (17)

Roman avec cocaïne
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Dark Was the Night, Cold Was the Ground.

"Cette nuit-là, j’errai longtemps encore sur les boulevards. Cette nuit, je me promis de garder toute ma vie, toute ma vie, les pièces d’argent de Zinotchka. Quant à Zinotchka, je ne l’ai plus jamais rencontrée. Grande est Moscou et il s’y trouve beaucoup de monde." Moscou et ses boulevards. L’adolescence et son apprentissage. L’amour et la drogue. Sonia...

64 14
Avatar Templar
9
·
La came isole

Vadim, laid, souillé, et son odyssée vers la décadence. Roman avec cocaïne est obscène d’exactitude. La langue d’Aguéev est monumentale, sobre, juste. Son ouvrage est un monstre, terrorisant et fascinant, repu d’une élégance noire. Les phrases glissent, s’échappent, aussi fines et éthérées qu’emplies d’une vénéneuse fièvre. Tout est aphorismes, éclat mémorable ; rien n’est important, rien... Lire la critique de Roman avec cocaïne

47 9
Avatar Obstiné
10
Obstiné ·
Souvenir, avec ou sans cocaine.

Ya trois ans. C'était dans le petit CDI du lycée. J'arpente les trois étagères remplies de romans. J'ai la tête dans le cul, je viens de me réveiller. La lune est encore là. La pluie bat contre la fenêtre, il n'y a quasiment personne. Je n'ai pas grand-chose à faire, alors je me tiens là, face à cette étagère, toujours à moitié somnolant. Je regarde les livres qui me font face. Je descends mon... Lire la critique de Roman avec cocaïne

38 7
Avatar Garfounkill
10
Garfounkill ·
"C'est de la cocaïne, pas un médicament pour le rhume".

Mon cadeau d'anniversaire de la part de J_Golo ! Si le personnage est parfois écoeurant (voler sa mère ? Avoir complètement honte d'elle au point de ne pas lui dire bonjour dans la rue ? Filer consciemment une MST à une fille?), il fait preuve d'une honnêteté déconcertante. Ce mec examine à merveille ses actes, les raisons qui l'ont poussé à se conduire de telle ou telle façon, ce qui... Lire l'avis à propos de Roman avec cocaïne

3 4
Avatar Vitaline
9
Vitaline ·
Découverte
Moscou, la blanche

Vadim, regard aiguisé sur les gens et sur lui-même, papillonne dans un Moscou blanc et vaporeux. Le récit à la première personne nous happe d'emblée dans son sillage, celui d'un lycéen paradoxal, branché sur courant alternatif, capable d'actes misérables pour aussitôt les regretter. Un funambule en somme, qui marche sur un fil étroit entre vice et vertu, euphories et bleus à l'âme, cul et... Lire la critique de Roman avec cocaïne

16 8
Avatar VilCoyote
9
VilCoyote ·
Toutes les critiques du livre Roman avec cocaïne (17)
Vous pourriez également aimer...