Avatar Akhagé

Critiques de Sébastien

@Akhagé
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.5

Critique de Les Promesses de l'ombre par Akhagé

Un excellent policier qui, sans casser des briques, sait susciter chez le spectateur de l'empathie pour des personnages pourtant pris dans une intrigue qui n'a rien de bien original, en dépit du traitement bienvenu d'une mafia russe ici de la pire espèce. La principale force du film reste le duo Mortensen/Cassel. Le premier car son rôle ne tombe jamais dans le mélo et garde toute crédibilité... Lire l'avis à propos de Les Promesses de l'ombre

1
Avatar Akhagé
7
Akhagé ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Les Combattants par Akhagé

Excellent petit film vu dans une excellente petite salle. Mon appréciation a sans doute beaucoup joué sur l'effet de surprise pour un film qui je n'allais au départ voir que par pure sympathie. L'intro. est assez surprenante, et la fin est complètement inattendue, c'est donc un film qui sait étonner. Les deux personnages principaux forment un duo très attachant et fort bien interprété, aussi... Lire la critique de Les Combattants

2 1
Avatar Akhagé
9
Akhagé ·
Bande-annonce
5.4

Critique de The Bay par Akhagé

Un found footage dégueulasse, sans queue ni tête si ce n'est pour cumuler les énormités (le coup de l'isopode qui perce un sous-marin aurait du me faire changer de chaine). C'est même pas drôle, pas immersif pour un sou, ça donne mal au crâne (c'est d'ailleurs à ça qu'on voit que c'est raté dans le genre) et ça n'est ni effrayant, ni même angoissant. Heureusement ça dure à peine une... Lire la critique de The Bay

Avatar Akhagé
2
Akhagé ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Green Zone par Akhagé

Défonçage de porte ouvertes à gogo et un peu grossier dans le traitement. Prend cependant soin de ne pas être trop manichéen. Un peu chiant mais pétris de bonnes intentions. Matt Damon Joue Matt Damon. Méchant caricatural. STOP Lire l'avis à propos de Green Zone

Avatar Akhagé
5
Akhagé ·
Bande-annonce
4.1

Pas si mauvais que ça...

Vu au lycée, une époque encore récente au cours de laquelle je me rappelle avoir déjà bien assez de sens critique pour me consterner de certains films aimés par mes compagnons d'infortune... Pourtant, 17 Again me fut assez sympathique. Un sujet assez classique mais bien exploré et traité avec justesse, des personnages stéréotypés mais finalement pas trop lourds et, surtout, SURTOUT, un Zac... Lire la critique de 17 ans encore

1
Avatar Akhagé
6
Akhagé ·
7.4

Lettre d'adieu

Sur PS Vita : C'est non sans une profonde tristesse que j'ai appris la disparition de SCE Liverpool, studio mythique autrefois connu sous le nom de Psygnosis, un studio qui fait partie de la légende des pionniers du jeu vidéo. On repense avec une grande nostalgie au premier opus sorti en 1995 comme tête de série du line-up PS1, avec sa bande son culte et un concept, des mécanismes qui n'ont pas bien changé... Lire le test WipEout 2048 sur PS Vita

Avatar Akhagé
8
Akhagé ·
7.4

Mercator, première édition

Ce qui frappe tout au long de la lecture de "Au Bonheur des Dames", c'est bien l'incroyable modernité du Bonheur des Dames/Bon Marché qui sert de décor au livre. Moi même étudiant en commerce, on s'étonne de voir que certains préceptes rapportés sont toujours enseignés aujourd'hui en cours de mercatique, marchandisage et de communication sans grand changement, sans parler des logiques de... Lire la critique de Au bonheur des dames

1
Avatar Akhagé
9
Akhagé ·
Bande-annonce
6.5

Ca y est, ça part finalement n'importe où

Alors que le premier épisode s'était montré particulièrement convainquant avec des personnages impeccables, des décors fidèles jusque dans les détails et plus généralement une assez grande fidélité au bouquin, voilà que sa suite se révèle être une bien mauvaise surprise. Azog est certainement le personnage de cinéma le plus soporifique de l'année 2013, chaque apparition provoque de larges... Lire l'avis à propos de Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Avatar Akhagé
6
Akhagé ·
Bande-annonce
6.5

Déprimant mais captivant

Ce film, j'ai du le regarder par deux fois pour me rendre que finalement, il pouvait me toucher. Le premier visionnage, fait en couple, m'avait laissé assez indifférent car je trouvais le film terne, lent, déprimant et parce que son héroïne ne m'était pas du tout empathique. Ma co-spectatrice m'avait alors rappelé, de manière presque cinglante, qu'il en aurait été peut-être autrement si je... Lire la critique de Je vais bien, ne t'en fais pas

Avatar Akhagé
7
Akhagé ·
Bande-annonce
7.5

Jeux dangereux

Ce que je ressens pour ce film, c'est bien plus que du respect devant la qualité (certes subjective !) de l’œuvre, mais tout simplement de l'amour, de l'amour sincère. Léon est un film très spécial, quelque chose qui vous prend au corps sans que vous ne soyez capable de vraiment décrire ce que l'on ressent. C'est vraiment le meilleur représentant de l'époque où Besson faisait des films... Lire la critique de Léon

1 3
Avatar Akhagé
9
Akhagé ·