Avatar AnatoleLC

Critiques de AnatoleLC

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.5

Léon : The Sentimental

Ce film est tout simplement génial, un chef-d'œuvre de Besson... Une rencontre entre une petite fille orpheline et un tueur solitaire, Léon se passe en plein cœur de New-York - décor cher au réalisateur. Ce film m'a captivé de part ses vives nuances et sa sincérité. Un apprivoisement poétique, long et patient ; En quelque sorte un "Le Kid" moderne et revisité : un grand incontournable ! Pour... Lire la critique de Léon

4
Avatar AnatoleLC
10
AnatoleLC ·
Bande-annonce
7.2

Selma ou Björk ? Il faut choisir !

Comme d'habitude, j'ai un peu du mal à rentrer dans les films de Lars Von Trier, faute à sa façon de filmer. L'histoire m'a plût, bien que légère. Et c'est avec cette légèreté que le réalisateur arrive à nous berner et cache un temps le côté malsain de ses oeuvres. Néanmoins ce film nous prouve une chose avec certitude : Björk est une très bonne actrice. C'est aussi une très bonne chanteuse, et... Lire l'avis à propos de Dancer in the Dark

1
Avatar AnatoleLC
6
AnatoleLC ·
Bande-annonce
4.3

Besoin de rien, envie de toi

Gentille petite comédie française. Ça fait rire et chanter, tout simplement. Lire l'avis à propos de Stars 80

1
Avatar AnatoleLC
6
AnatoleLC ·
Bande-annonce
5.6

Renouveau ?

Un film qui démarre sur les chapeaux de roue, nous plongeant instantanément dans un univers symbolique d'une époque rétro-futuriste, truffé d'inventions Vian/Gondryennes. Dès le début, on a déjà deux fois plus de gadgets et d'objets fantasques que dans les autres films du réalisateur. D'abord questionnés par ce coup de productivité (qui a tendance à saturer), on se laisse séduire... Ce film... Lire la critique de L'Écume des jours

Avatar AnatoleLC
8
AnatoleLC ·
Bande-annonce
6.5

Un Gondry légèrement somnifère.

Plastiquement, un des plus beaux Gondry. Un des plus créatifs aussi, mais également le plus loufoque. On est encore une fois subjugué par tous ces décors, ces costumes et ces bidouillages, mais ici le réalisateur choisit une thématique assez délicate et, ne faisant jamais le boulot à moitié, tente de retrouver la texture et l'atmosphère des rêves. Mais ce va-et-vient -certes virtuose, mais... Lire la critique de La Science des rêves

1
Avatar AnatoleLC
7
AnatoleLC ·
Bande-annonce
6.8

Le seigneur de la levure

Gros délire cinématographique sur la culture geek, avec des personnages marginaux et un imaginaire excessif... un film qui a vraiment un grain ! Tout de même un peu mou, on lui reprochera de ne pas décoller assez. Lire la critique de Gentlemen Broncos

Avatar AnatoleLC
7
AnatoleLC ·
Bande-annonce
5.4

Micmacs un peu ricracs.

Travail stylistique grandiose, superbe photographie et personnages au top. On retrouve le charme foutraque de Jeunet ! Seul hic : le scénario semble avoir été négligé... Lire l'avis à propos de Micmacs à tire-larigot

1
Avatar AnatoleLC
7
AnatoleLC ·
6.0

Always, mais pas trop...

Oeuvre très mineure de notre ami Spielberg. Lent et incipide, un film tout bonnement chiant. Même si John Williams produit toujours un travail de qualité de son côté, que l'interprétation est bonne, que la scène finale dans l'avion est sympa, et qu'à la base le scénario partait d'une bonne idée, ça n'est pas suffisant pour en faire un bon film. Mais bon, avec tant de chefs-d'oeuvre, le Maître... Lire la critique de Always - Pour toujours

1
Avatar AnatoleLC
4
AnatoleLC ·
Bande-annonce
6.5

Une vague... dans ta gueule !

Une bonne claque en pleine face. C'est ce genre de films très réussis qui nous font pleurer à chaudes larmes, avec une interprétation au top (véritables performances artistiques pour Watts et McGreggor) et une photographie magique. Le réalisateur de l'Orphelinat, film dont j'avais trouvé le scénario trop léger par rapport à une photographie déjà excellente et un talent évident, m'a cette fois-ci... Lire la critique de The Impossible

Avatar AnatoleLC
8
AnatoleLC ·
Bande-annonce
7.0

Science fiction, double feature

Excellent thriller, toujours doté de ce visionnaire que j'avais tant apprécié dans I.A. Il est évident que le scénario constitue l'atout majeur du film, allié à un montage de qualité qui profère à l'oeuvre une dynamique irréprochable. La preuve que Spielberg sait s'éloigner -quelque peu - du grand public avec virtuosité. Lire la critique de Minority Report

3 1
Avatar AnatoleLC
8
AnatoleLC ·