Avatar Aurea

Critiques de Aurea

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Paradis perdu

Qui eût dit qu'un film de guerre me bouleverserait à ce point, que son souffle poétique s'insinuerait en moi, se frayant un chemin dans mes émotions les plus intimes, chamboulant tous mes repères ? Car La ligne rouge est une oeuvre totalement atypique et singulière, impressionnante aussi, une oeuvre qui relègue au second plan les données contingentes et historiques de la... Lire l'avis à propos de La Ligne rouge

410 248
Avatar Aurea
10
Aurea ·
8.0

Quotidien mais magique

Après avoir écouté l'interview de Jean Narboni sur Naruse, j'ai eu envie de regarder Nuages Flottants dont il avait longuement parlé. L'histoire? Celle d'un couple, clandestin d'abord : ils se sont connus avant- guerre en Indochine, elle était secrétaire et lui fonctionnaire au ministère. Ils se retrouvent à Tokyo, l'hiver 1946, sans moyens et sans illusions. Ce n'est pas tant l'histoire qui... Lire la critique de Nuages flottants

52 18
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Bande-annonce
6.6

Daniel le Magnifique

Si Juliette y est suprêmement émouvante, Lena magnifiquement libérée, que dire de Daniel Day -Lewis ? Il EST Tomas le Magnifique : solaire, sensuel, souple et félin, regard et sourire magnétiques, véritable concentré de séduction qui fait tomber les femmes comme des mouches, dans cette... Lire la critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être

42 20
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.4

"C'est pas le pays qui est trop petit, c'est le coeur"

Nabil Ayouch pour moi c'était d'abord le réalisateur d'une délicieuse pâtisserie orientale qui avait pour nom Whatever Lola wants : danse, charme et légèreté, comment aurais-je pu imaginer qu'il 'était aussi l'auteur d'un documentaire traitant du conflit de la Palestine de façon intime et universelle? Un projet entamé en 2003 qui s'est concrétisé il y a deux ans quand il a donné la parole à de... Lire la critique de My Land

32 19
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.9

Une femme de quinze ans

"Tout son corps était expressif comme un visage" Elle s'appelait Concha Perez : la rondeur merveilleuse de l'enfance contenue tout entière dans son prénom "la coquille", de ses cheveux sombres enroulés en coques lisses sur sa nuque à ses joues douces et pleines, à la forme ronde de ses jambes : Aphrodite, jeune déesse affolante et... Lire la critique de La Femme et le Pantin

72 54
Avatar Aurea
10
Aurea ·
Bande-annonce
7.0

L'Emprise

Je ne dirai pas que ce film m'a réellement enthousiasmée : je suis assez peu sensible aux côtés grand-guignolesques et il faut dire que la réalisation du Coréen Kim Ki-Young n'en manque pas. Il serait toutefois injuste de ne pas reconnaître à ce film de 1960 une mise en scène innovante et recherchée qui en fait une oeuvre résolument moderne malgré tout. La Servante, c'est d'abord... Lire la critique de La Servante

61 15
Avatar Aurea
7
Aurea ·
8.2

Sanguine

" La fermeture éclair a glissé sur tes reins Et tout l'orage heureux de ton corps amoureux Au beau milieu de l'ombre a éclaté soudain Et ta robe en tombant sur le parquet ciré N'a pas fait plus de bruit qu'une écorce d'orange Tombant sur un tapis mais sous nos pieds Ses petits boutons de nacre craquaient comme des pépins Sanguine Joli fruit..." Pourquoi Sanguine est-elle revenue... Lire la critique de Soleil de nuit

47 59
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Bande-annonce
6.2

Pop et Trash

Après avoir vu des films superbes mais très lourds comme Biutiful, Vénus noire ou City of Life and Death, j'avais envie de décompresser un peu, la légèreté affichée de Kaboom me semblait donc tout indiquée, et ce d'autant plus que je n'avais encore rien vu de Gregg Araki. Premières scènes : je suis séduite par une paire d'yeux bleus magnifiques, ceux de Smith l'attachant Thomas... Lire l'avis à propos de Kaboom

75 95
Avatar Aurea
6
Aurea ·
6.7

Le feu sous la glace

Leur fille ! Il était impossible d’être moins la fille de gens comme eux que cette fille-là! Non pas que les plus belles filles du monde ne peuvent naître de toute espèce de gens. J’en ai connu… et vous aussi, n’est-ce pas ? Physiologiquement, l’être le plus laid peut produire l’être le plus beau. Mais elle ! Entre elle et eux, il y avait l’abîme d’une race.... Lire la critique de Le Rideau cramoisi

21 25
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.2

Et si le bonheur c'était la vraie vie?

On va de surprises en surprises avec ce film d'animation qui met en scène une petite fille curieuse et intrépide comme nombre de fillettes de son âge, et qui pour tromper son ennui explore la maison, jusqu'à découvrir une porte secrète. Telle Alice, à laquelle on ne peut s'empêcher de penser, elle s'engouffre dans ce long couloir qui débouche sur....un autre monde semblable au sien, mais où... Lire la critique de Coraline

97 65
Avatar Aurea
8
Aurea ·