Avatar Aurea

Critiques de Aurea

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.6

Beguiled

« La forêt songe, bleue et pâle, Dans un féerique demi-jour. Tout s'y voit spectral, d'aspect sourd, Par cette nuit d'ambre et d'opale. » Le regard baissé, scrutant le sol sous la masse boisée, la fillette progressait lentement, se baissant à intervalles réguliers chaque fois que la collerette d’un champignon odorant s’offrait à ses sens : avec son panier,... Lire la critique de Les Proies

125 134
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.2

Jeux interdits

Je m’étais bien sûr plus ou moins représenté ce que devait être la silhouette de ma femme, et elle s’avérait conforme à ce que j’avais imaginé. Mais ce qui dépassait de loin mon imagination, c’est la pureté de sa carnation. La plupart des êtres humains ont quelque part sur la peau une tache même insignifiante, ne serait-ce qu’une ombre mauve ou bleutée, mais j’eus beau scruter... Lire l'avis à propos de La Clef (La Confession impudique)

62 70
Avatar Aurea
8
Aurea ·
6.7

Kapo

« Malheur à celui qui rêve : le réveil est la pire des souffrances » Paris 1942 : un appartement plutôt confortable, que remplit le son joliment aigrelet du clavecin. Absorbée dans l’ étude de son morceau, une adolescente, col Claudine et longs cheveux bruns, en égrène les notes avec dextérité : c’est sur cette image rassurante d’une... Lire l'avis à propos de Kapò

57 70
Avatar Aurea
8
Aurea ·
6.9

L'avion de la belle endormie

Elle était belle, élastique, avec une peau tendre de la couleur du pain et des yeux d'amandes vertes, et elle avait les cheveux raides et noirs qui lui descendaient jusqu'aux épaules, et une aura d'ancienneté orientale qui aurait aussi bien pu être de Bolivie que des Philippines. Elle était vêtue avec un goût subtil : une veste de lynx, une blouse en soie avec de toutes... Lire l'avis à propos de Douze contes vagabonds

46 52
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
6.8

Se retrouver telle qu'en soi-même...

« Je ne veux du bonheur que plaisirs éphémères Et ces joies passagères Que l’on oublie sur l’heure » Bonheur dans le plaisir : un égoïsme bienheureux qui vous vêt de légèreté, vous déleste des responsabilités et des pesanteurs, vous délivre des devoirs et des urgences, et vous caresse l’âme à fleur de peau… « Notre objectif en... Lire la critique de Une Famille heureuse

41 51
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.1

Vivre libres !

« Je danserai si je veux » : derrière l’entêtement charmant de la formule, qui suggèrerait presque un caprice d’enfant gâtée, se profile bel et bien une forme de résistance, le mot est lâché, et sans doute la réalisatrice palestinienne, elle-même issue de la minorité arabe d’Israël, a-t-elle voulu, par ce titre, traduire joliment mais fermement... Lire l'avis à propos de Je danserai si je veux

68 54
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.5

Art et Création

En 1942, Charles Baudouin, jeune philosophe nancéen, disciple et ami de Romain Rolland, rendait hommage à l’homme qui s’était volontairement donné la mort, jouant, dans son poème, sur le sens de « Zweig » qui signifie la branche. « Stefan Zweig dont le nom est rameau plein de grâce Ô bel arbre élancé de noble effeuillaison Aux... Lire la critique de Trois Maîtres

59 57
Avatar Aurea
10
Aurea ·
-

" L'Amitié qui est Amour - l'Amour qui est Amitié "

Dans ma patrie lointaine, on trouve une belle croyance Que l’âme humaine fut par les dieux créée Double ; et une fois formée, elle fut divisée, Ainsi l’autre moitié devra rechercher sa moitié Partout sur terre et sur mer, jusqu’à ce qu’une fois retrouvées, Les moitiés séparées, longtemps, se mêlent, se confondent En un seul être, enfin ! Sens-tu en toi ce demi-cœur ?... Lire la critique de Imre (pour mémoire)

39 32
Avatar Aurea
10
Aurea ·
7.3

Le bonheur se mérite

All he wants , he takes” Héros bondissant, virevoltant au gré de sa fantaisie et de ses envies, voleur impénitent, vagabond et profiteur, c’est ainsi que nous apparaît Ahmed sous les traits de Douglas Fairbanks, oeil d’aigle et dents de loup, pas vraiment beau mais diablement séduisant dans son pantalon fluide aux... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

68 75
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.6

Vivre !

Une fois que quelqu’un s’est trouvé lui-même, il ne peut plus rien perdre dans ce monde. Et dès que quelqu’un a compris l’être humain qu’il y a en lui, il comprend tous les humains 7 juin 1913 : une date que feu le baron Friedrich Michael von R... ne devait plus jamais oublier, une nuit à marquer d’une pierre blanche, qui allait changer... Lire l'avis à propos de La Nuit fantastique

62 62
Avatar Aurea
10
Aurea ·