Avatar BUB_webzine

Critiques de BUB_webzine

Versus
  Suivre
-

Critique de Ah! Quel Cinéma! par BUB_webzine

Il n’y plus guère que Stereo Total pour assumer et conjuguer avec une telle fraîcheur amateurisme et véritable esprit pop bubblegum. Avec Ah ! Quel cinéma ! le duo franco-allemand revient aux bases de ses premiers disques lo-fi et bordéliques en diable, tellement séduisants. Les boîtes à rythme volontairement ringardes se débattent avec des guitares et des claviers bon marché, aux mélodies... Lire l'avis à propos de Ah! Quel Cinéma!

Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Les Éternels par BUB_webzine

Petit coup de mou de Jia Zhang-ke après les impeccables A Touch of Sin et Au-delà des montagnes. Si le personnage de Qiao est admirable à la fois de pudeur et de détermination, on reste plus circonspect quant à la relation qu’elle noue avec le caïd Bin, finalement un pauvre type un peu lâche et décharné. La grande fresque lyrique promise nous laisse un peu sur notre faim. Lire la suite ici :... Lire l'avis à propos de Les Éternels

Avatar BUB_webzine
6
BUB_webzine ·
6.7

Critique de Animated Violence Mild par BUB_webzine

Animated Violence Mild n’est peut-être pas le meilleur album de Blanck Mass, mais c’est sans doute le plus excentrique. Pourtant ce ne sont pas les éléments du « centre » (sons de claviers et mélodies a priori naïfs) qui manquent dans ce quatrième album de Benjamin John Power, étrangement accessible. Mais attention, aussi dansante, colorée, voire easy listening soit-elle, la musique de Blanck... Lire l'avis à propos de Animated Violence Mild

Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Terminator : Dark Fate par BUB_webzine

Il y a une certaine tolérance générale (critiques, public) à l’égard de ce Terminator : Dark Fate que l’on peut sans doute imputer à la présence de James Cameron au scénario et de Linda Hamilton à la distribution (qui retrouve ici le rôle de sa vie). Que le trio Schwarzenegger/Hamilton/Cameron se réunisse enfin, un quart de siècle après Le Jugement dernier, pouvait objectivement nous laisser... Lire l'avis à propos de Terminator : Dark Fate

Avatar BUB_webzine
1
BUB_webzine ·
6.1

Critique de DSVII par BUB_webzine

Qu’il est difficile d’accepter l’idée que l’on s’éloigne à chaque nouvelle sortie un peu plus d’un artiste qu’on a tant aimé . La dégringolade de M83 ne s’est pas amorcée, comme on pourrait le penser, avec le départ de Nicolas Fromageau après le magnifique Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts (2003). Before the dawn heals us (2005), première oeuvre solo d’Anthony Gonzalez était un album... Lire l'avis à propos de DSVII

Avatar BUB_webzine
4
BUB_webzine ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Ad Astra par BUB_webzine

Il est désormais évident qu’Alfonso Cuaron, avec Gravity, est parvenu à relancer la course aux étoiles au cinéma. Interstellar, Seul sur Mars, Passengers, First Man… Les grands studios ont retrouvé le goût de l’aventure spatiale et Ad Astra entre clairement dans cette mouvance. La première surprise réservée par Ad Astra est sans doute le nom de son réalisateur : James Gray. Bien que ce... Lire l'avis à propos de Ad Astra

1
Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Joker par BUB_webzine

On aurait du se méfier. On se doutait bien que Joker, avec un Lion d'Or en poche, n'allait pas ressembler à une blague potache façon Very Bad Trip. Mais il était difficile de prévoir que l'Evénement cinématographique de cette fin 2019 (annoncé comme tel par beaucoup de médias) allait s'engouffrer à ce point dans la componction. Quitte à ne plus faire rigoler personne, a du se dire Todd... Lire la critique de Joker

Avatar BUB_webzine
5
BUB_webzine ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Wedding Nightmare par BUB_webzine

Pendant qu’Ari Aster (Hérédité et Midsommar) fait du cinéma, Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin, eux, se contentent de racler les vieux pots en espérant encore pouvoir y faire de bonnes soupes. Mais passé son pitch amusant (un rituel familial tourne au carnage), Wedding Nightmare se prend les pieds dans tous les tapis possibles : la chronique familiale est bâclée, la satire sociale façon... Lire l'avis à propos de Wedding Nightmare

Avatar BUB_webzine
3
BUB_webzine ·
7.4

Critique de Absolute Still Life par BUB_webzine

Si le vernis expérimental de Absolute Still Life (le chant rentré ou torturé, les instrumentaux électro organiques tortueux) peut rebuter de prime abord, il serait dommage d’en rester là : Wreck & Reference construit d’admirables chansons, très chargées émotionnellement, qui agissent comme un tourbillon d’idées noires dans une cellule fermée d’asile psychiatrique désaffecté. Lire la suite... Lire la critique de Absolute Still Life

Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·
Écouter
7.2

Critique de U.F.O.F. par BUB_webzine

Big Thief passe clairement un cap avec UFOF, qui reprend peu ou prou la formule de ses deux premiers albums, à savoir celle d’un folk hors d’âge, léthargique, sur lequel souffle un vent Woodstockien parfumé aux champignons. Lire la suite ici : http://www.bubzine.fr/2019/08/31/big-thief-ufof/ Lire l'avis à propos de U.F.O.F.

Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·