Avatar Benoit Baylé

Critiques de Benoit Baylé

Versus
  Suivre
Écouter
-

Critique de Bright Curse (EP) par Benoit Baylé

Issu des aléas de l’amateurisme stoner, Bright Curse est un trio actuellement basé à Londres, composé de trois français. Né de la persévérance de Mainrow, son lead guitariste et chanteur, il s’articule concrètement dans les sphères underground depuis mai/juin 2012, période à laquelle Mainrow et son bassiste Sammy finissent par trouver un batteur régulier. Rencontré grâce à JB Pilon, lequel signe... Lire l'avis à propos de Bright Curse (EP)

1 1
Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
-

Critique de Christopher par Benoit Baylé

Contrairement à ce que l’intitulé laisse penser, aucun des trois membres de Christopher ne s’appelle de la sorte. Le nom est en réalité dérivé du Saint, Christopher : les musiciens attribuent d’eux-mêmes des affiliations religieuses à la sonorité du groupe et se revendiquent clairement porte-paroles de la foi divine. Originaires du Texas, où religion est, encore aujourd’hui, traditionnellement... Lire l'avis à propos de Christopher

1 2
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·
7.9

Critique de First Utterance par Benoit Baylé

Souvent de pair, les amateurs de rock progressif et de mythologie connaissent bien Comus. A ne pas confondre avec son père, Dionysos, divinité des intoxications liquides et autres joies éphémères, ou Pan, celle de la sauvagerie et des plaisirs charnels, Comus représente, à travers son rôle de Dieu de la fête, des orgies et du libertinage, les faces les plus désabusées du chaos. Les nuits... Lire l'avis à propos de First Utterance

20
Avatar Benoit Baylé
9
Benoit Baylé ·
Écouter
5.9

Critique de Out of the Coma par Benoit Baylé

Après la sortie et l’ignorance totale du premier album First Utterance, Comus implose. Il se reforme trois ans plus tard avec de nouveaux membres, tout en gardant le noyau Wootton/Watson/Hellaby. To Keep From Cring (1974), et la misérable anecdote qui en résultera. Loin d’invoquer les démons du pernicieux premier effort, ce deuxième essai se plante complètement, d’un point de vue tant artistique... Lire la critique de Out of the Coma

3
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·
Écouter
7.8

Critique de Flight of the Conchords par Benoit Baylé

"A man is lying on the street, some punk has chopped off his head And I'm the only one who stops to see if he's dead, aaoohhh Turns out he's dead That's why I'm singing, Aaaaoooh what is wrong with the world today? What's wrong with the world today, Uooo, what is wrong with the world today? Think about it, think about it, think, think about it " ("Un homme gît dans la rue, un voyou lui a... Lire l'avis à propos de Flight of the Conchords

2
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·
Écouter
6.8

Critique de Make Yourself par Benoit Baylé

En 1997, Incubus révolutionnait la scène fusion funk/metal incarnée à l'époque par des Red Hot Chili Peppers cocainés grâce à une S.C.I.E.N.C.E des power-chords ravageurs, des lignes de basse exceptionnelles de groove... Une folie incontrôlable comparable aux seuls Primus transparaissait alors, visible notamment dans le clip d' "A Certain Shade Of Green" : le chanteur et guitariste sont... Lire la critique de Make Yourself

4
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·
Écouter
7.3

Critique de S.C.I.E.N.C.E. par Benoit Baylé

Fungus Amongus. Le nom du premier album d’Incubus, paru en 1995 sur le label indépendant « Stopuglynailfungus Music On Chillum », tiré d’un champignon hallucinogène, illustre bien les préoccupations frivoles auxquelles s’adonnaient les membres du groupe californien à l’époque. Malgré une orientation artistique intéressante, ce premier LP n’apporte rien au genre déjà dominé par Faith No More et... Lire l'avis à propos de S.C.I.E.N.C.E.

3
Avatar Benoit Baylé
10
Benoit Baylé ·
Écouter
6.1

Critique de Light Grenades par Benoit Baylé

Le dépitant A Crow Left Of The Murder scellait chez Incubus une volonté escamotée de faire vendre au détriment d'une œuvre antérieure bigrement farfelue et insolite. Probablement influencés par le producteur Brendan O'Brien capable du meilleur, parfois coupable du pire (Evil Empire de Rage Against The Machine), les californiens se sont apaisés et leur musique les a suivi. Assommante, emmerdante,... Lire la critique de Light Grenades

Avatar Benoit Baylé
4
Benoit Baylé ·
Écouter
7.6

Critique de Seventh Son of a Seventh Son par Benoit Baylé

Nous sommes en 1987. Iron Maiden entreprend l’enregistrement de son septième album, dénommé Seventh Son Of A Seventh Son. Dès sa sortie officielle le 11 avril 1988, l’ouvrage connait un immense succès. Si conséquent que presque 25 années plus tard, son retentissement dans les sphères métalliques reste difficilement contestable. Seulement voilà, le recul des âges aidant, l’arrivée de SSOASS sur... Lire la critique de Seventh Son of a Seventh Son

3
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·
Écouter
7.5

Critique de Jex Thoth par Benoit Baylé

S’il fallait accuser un exemple d’héritage réussi du rock des années 70, il faudrait immédiatement pointer Jex Thoth. Formé autour de sa chanteuse dont il prit le nom, le quintet se fait remarquer en 2007 alors que, sorti de nulle part, il enregistre un split album avec les légendaires et pionniers du doom Pagan Altar (qu’il va falloir chroniquer un jour, d’ailleurs…). Forts de cette expérience... Lire l'avis à propos de Jex Thoth

1
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·