Avatar Benoit Baylé

Critiques de Benoit Baylé

Versus
  Suivre
Écouter
7.0

Critique de King & Queen par Benoit Baylé

Enregistré au Von’s Studio de Londres en 1992, le cinquième Sol Invictus fête cette année son vingtième anniversaire. Impossible de rêver meilleure occasion pour aborder ce disque charnière de la carrière du groupe, celui qui définira la sonorité de la suite des aventures de Tony Wakeford au sein du projet qui lui est le plus cher. Encore aujourd’hui, le leader ne cesse de rabâcher, en évoquant... Lire l'avis à propos de King & Queen

Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
7.6

Critique de Lex Talionis par Benoit Baylé

Sol Invictus. La dénomination résonne comme une sombre incantation. L’appellation des fantômes funèbres, des rebus impromptus, des ectoplasmes marasmiques. Celle des croyances déçues, des espérances déchues, des résiliences ardues. Si le Sol Invictus (latin pour Soleil Invaincu) de l’empereur Aurélien, instigateur au cours du IIIè siècle après J.C de l’émancipation de cette nouvelle divinité... Lire la critique de Lex Talionis

2
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·
Écouter
7.6

Critique de In the Rain par Benoit Baylé

Parmi les initiés au style singulier de Sol Invictus, In The Rain figure parmi les productions les plus adulées. Et pour cause : dans l’œuvre générale de Tony Wakeford, ce huitième album marque un pic nouveau de créativité. Pour la première fois, la petite formation folk mélancolique, quasi limitée à un guitare/voix depuis quelques albums, se mue en un mastodonte orchestral dépressif. Au cours... Lire la critique de In the Rain

7
Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·
Écouter
7.6

Critique de In a Garden Green par Benoit Baylé

Il semblerait que ce cher Tony Wakeford ne soit jamais à court d’idées. Après un In The Rain presque parfait et deux albums moins marquants, The Blade (1997) et In Europa (1998), Sol Invictus continue la production discographique au détour d’un In A Garden Green sublime. Comme à chaque nouvel album du Soleil Invaincu, le line-up évolue et se mue cette fois-ci en : Karl Blake à la basse, Matt... Lire la critique de In a Garden Green

1
Avatar Benoit Baylé
9
Benoit Baylé ·
Écouter
7.2

Critique de Spooky Two par Benoit Baylé

Le syncrétisme des genres a toujours été l'apanage du rock. Déjà le jeune Elvis en 1960, alors dûment affublé du délicieux sobriquet de "King Of Rock", enregistrait un grand album de gospel, His Hand In Mine. L'éthymologie ("God Spell" : l'incantation de Dieu) aurait pu condamner ce genre à une simple ôde à la gloire du seigneur, mais si Grand et Opulent soit ce Dernier, il faut avouer qu'Il... Lire l'avis à propos de Spooky Two

Avatar Benoit Baylé
8
Benoit Baylé ·
Écouter
7.8

Critique de In Step par Benoit Baylé

Loin du critique rock clairvoyant l'idée absurde de fournir des chroniques objectives et fédératrices, cependant il est des artistes qui mobilisent une intelligentsia dithyrambique et unanime, comme le bluesman Stevie Ray Vaughan. Souvent cité comme l'un des plus grands guitaristes de tous les temps, sa courte carrière a facilité son élévation au rang des légendes déchues du rock. Néanmoins,... Lire la critique de In Step

Avatar Benoit Baylé
4
Benoit Baylé ·
Écouter
7.3

Critique de Storm Corrosion par Benoit Baylé

Premier extrait médiatique, premier clip et première chanson de l’album, « Drag Ropes » annonçait la couleur. Gris. Il ne fallut pas longtemps pour comprendre que tout ceci se terminerait inévitablement en déception. Les attentes étaient énormes, la chute n’en est que plus amère. Collaboration messianique des deux têtes d’affiche du rock/metal progressif actuel, Mikael Akerfeldt (Opeth) et... Lire l'avis à propos de Storm Corrosion

1 2
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·
Écouter
7.5

Critique de Stubb par Benoit Baylé

Qu’est ce qu’un power-trio ? En se basant sur les mémoires du rock, il s’agirait d’un groupe de trois musiciens, guitare / basse / batterie, enraciné dans un blues rock souvent teinté de psychédélisme rageur (Cream, The Jimi Hendrix Experience, Toad, Blue Cheer), précurseur du hard-rock - d’où son « power ». En 2012, combien reste-t-il de power-trios ? Il y aurait bien Muse, mais leur entreprise... Lire l'avis à propos de Stubb

1
Avatar Benoit Baylé
7
Benoit Baylé ·
Écouter
6.3

Critique de Electronic Meditation par Benoit Baylé

De rock choucroute psychédélique, il fut un temps où Tangerine Dream n’en était pas exempt. Avant de devenir l’étendard d’une musique électronique en plein essor, le trio, alors constitué de trois des esprits musicaux les plus avisés du pays allemand, se fond dans un Krautrock psychédélique hautement déstructuré, inspiré des expérimentations hallucinées du Pink Floyd de Barrett. Les premières... Lire la critique de Electronic Meditation

1
Avatar Benoit Baylé
5
Benoit Baylé ·
Écouter
6.9

Critique de Alpha Centauri par Benoit Baylé

Jugé trop avant-gardiste par Edgar Froese, Klaus Schulze est remercié et part fonder Ash Ra Tempel aux côtés de Manuel Göttsching et Hartmut Enke. De son côté, Conrad Schnitzler crée Kluster avec Hans-Joachim Roedelius et Dieter Moebius. Désormais seul, Froese, des idées plein les neurones enfumés, songe aux rêves mandarins à venir. Le synthétiseur VCS-3 (abréviation de Voltage Controlled Studio... Lire la critique de Alpha Centauri

7
Avatar Benoit Baylé
6
Benoit Baylé ·