Avatar Clara_Gamegie

Critiques de Clara

@Clara_Gamegie
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

Les contours du rêve

Parce qu’ils voient plus haut, parce qu’ils pensent plus loin. L’autre jour, c’est ce que m’a dit un proche quand je lui ai demandé pourquoi les astronautes font un tel choix de carrière. Un au-delà, une autre chose, dépasser le statut d’être humain. Pendant le visionnage, j’y ai souvent repensé, parce que Damien Chazelle est un cinéaste pour qui le rêve, le dépassement de soi sont... Lire la critique de First Man, le premier homme sur la Lune

45 6
Avatar Clara_Gamegie
7
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
6.1

La chair et le sang

Le tumulte des cris, une capitale ruisselante. La scène d’exposition de Suspiria, version Guadagnino, n’est pas celle d’un ballet dansant, puisqu’elle nous propulse au cœur du Berlin divisé de 1977, où résonnent les plaintes des Berlinois excédés par la passivité des pouvoirs publics et leur « rideau de fer », symbole d’un pays au bord de l’implosion. Avec une esthétique... Lire la critique de Suspiria

31 2
Avatar Clara_Gamegie
7
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
8.3

Ingénuité sauvage

Une chambre d’hôtel de seconde main, les corps de deux amants alanguis défiant la norme et le temps, allongés sur les draps blancs après une douce extase : une façon pour Alfred Hitchcock de pénétrer dans l’âtre des foyers clandestins et de percer le cœur des mentalités américaines, à l’aube des grands changements de la décennie. Une demi-heure passe et cette alliance d’eau... Lire l'avis à propos de Psychose

50 24
Avatar Clara_Gamegie
10
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
7.0

Fire Walk with Me

Quand il se lève à l’aube pour aller courir, le cosmos azuré diffère des tendres teintes céruléennes qu’il prendra par la suite. Cette frontière infime entre la nuit et le jour est une offrande qui n’appartient qu’à lui, héritant de l’accalmie alentour et de la sensation qu’il existe bel et bien, puisqu’il n’est pas perdu au milieu de la foule. Il court, agite ses muscles saillants et nappe... Lire la critique de Burning

55 10
Avatar Clara_Gamegie
8
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
7.0

Paradise Lost

Avec Les Frères Sisters, Jacques Audiard met ses personnages au service d’une idée. D’un côté, Eli et Charlie, duo redouté de tueurs à gages sévissant dans l’Oregon du milieu XIX ème, des anti-héros n’ayant jamais rien connu d’autre que la pointe de leurs lames. De l’autre, Hermann Kermit Warm et Morris, qui tentent de troquer leur condition « animale » contre un idéal utopiste, en... Lire la critique de Les Frères Sisters

75 15
Avatar Clara_Gamegie
6
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
7.2

Nocturne californienne

1969. Sous le soleil ivre de Vallejo, dans la baie de San Francisco, deux jeunes du nom de Darlene et Mike profitent de l’été pour savourer quelques moments ensemble, garés dans une allée des amoureux. Nous sommes le 4 juillet et il fait bon vivre : c’est un temps à aimer et être aimé. Ils échangent quelques mots, peut-être qu’ils se désirent déjà : cette aspiration ne sera... Lire la critique de Zodiac

72 28
Avatar Clara_Gamegie
10
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
6.3

Diamant noir

Au sein d’un univers aliéné, les images d’une société ultra connectée s’emparent du regard et inondent la conscience. Ces captations volubiles, héritières d’une humanité monstrueuse et neurasthénique, innervent le cinéma kafkaïen de Steven Soderbergh. Son dernier film, tourné en seulement dix jours, en est le meilleur témoin. Ce diamant noir, aiguisé et... Lire l'avis à propos de Paranoïa

36 5
Avatar Clara_Gamegie
7
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
6.0

Le deuxième sexe

“Love will find a way through paths where wolves fear to prey.” Lord Byron. Je me suis vue en Mary Shelley. J’y ai vu une aspirante écrivaine dans le Londres du XIXème siècle. Je l’ai vu rêver d’écriture très jeune, s’émanciper très tôt, sans doute plus tôt que les autres. J’avais dix-sept ans lorsque je quittais le nid familial, refuge composé exclusivement de ma... Lire l'avis à propos de Mary Shelley

36 14
Avatar Clara_Gamegie
6
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
6.7

French connection

Pour ses fidèles, Climax, présenté à Cannes lors de la Quinzaine des Réalisateurs, sacre le grand retour de Gaspar Noé. Un retour aux sources viscéral, une descente aux enfers gorgée de violence et le portrait d’une jeunesse désœuvrée. Pour ses détracteurs, le film paraîtra vain voire ambigu, inutilement violent et finalement accessoire. La subversion à la... Lire l'avis à propos de Climax

30 7
Avatar Clara_Gamegie
6
Clara_Gamegie ·
Bande-annonce
7.7

Belle du Seigneur

C’est à Monte-Carlo que le richissime et séduisant veuf Maxim de Winter croise le chemin d’une jeune domestique qu’il ne tarde pas à séduire. Bientôt, ils se marient et retournent habiter dans le manoir de Manderley, demeure familiale de Winter, au sud de l’Angleterre. Très rapidement, dans cet endroit lugubre et froid, la nouvelle Mme. de Winter se confronte aux domestiques qui ne semblent... Lire l'avis à propos de Rebecca

25 10
Avatar Clara_Gamegie
9
Clara_Gamegie ·