Clément Schmidt

@Dextoutcourt

Homme, 23 ans | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
@dexetlecinema erre parfois dans le coin.

Intensité de l'expérience esthétique vécue/10

Répartition des notes

  1. 44
  2. 57
  3. 78
  4. 178
  5. 327
  6. 443
  7. 666
  8. 557
  9. 243
  10. 96

Comparez votre collection avec Clément Schmidt

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Clément Schmidt
  • Films
    Affiche Oxygène
    Mes Films

    Mes propres créations, au fil des ans.

  • Films
    Cover Chef Op, mon Amour <3
    Chef Op, mon Amour <3

    On mésestime trop souvent le rôle du chef opérateur dans la réussite d'un film. Cette liste rend hommage a de grands artistes...

  • Films
    Cover HYPNOTIC
    HYPNOTIC

    "Ne crains pas, ni ne doute, car le doute est stérile et la crainte est servile. Écoute plutôt ce battement rythmique que ma...

Sondages de Clément Schmidt
Critiques de Clément Schmidt

Dernières critiques

Bande-annonce
6.7
Éloge du Mouton (Spoiler)

Dans un monde sans réponse, la croyance ne peut être que la seule vérité. Ce message, c'est celui du chef d'oeuvre télévisuel qu'est la série The Leftovers : Alors que 2% de la population a subitement disparu, voilà que nous suivons les 98% restants, survivants malgré eux d'une catastrophe mystérieuse, désastre humain et spirituel qu'ils ne... Lire l'avis à propos de Contact

7 1
Avatar Dextoutcourt
4
Dextoutcourt ·
5.9
Télégramme d'la nique apaname

Ce sont des mots à n'en plus finir, des phrases qui finissent par ne plus savoir où donner de la tête, car les personnages ne pensent qu'à la queue. C'est évident que l'intrigue n'est pas le point fort, pas plus que la narration, finalement assez vite bancale et beaucoup trop confuse pour être suivie. Alors l'on se raccroche aux mots, à leur jeu, à leur sonorité, à leur poésie de ritournelle,... Lire l'avis à propos de Vers la douceur

Avatar Dextoutcourt
6
Dextoutcourt ·
Mentions J'aime de Clément Schmidt

Activité récente

Statuts d'humeurs

Oxygène (2021) Je l'ai vu et c'est incroyable
Leçons de Ténèbres (1992) Même avec tout le budget du monde, aucune fiction ne saurait avoir la force titanesque de ces images. C'est phénoménal : comme l'enfer sait être beau.
Penny Dreadful : City of Angels (2020) C'est moche. C'est très moche. C'est très très très très très moche. Et puis ça joue très mal aussi.