Ricow Ray

Homme, 39 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 47
  2. 124
  3. 112
  4. 220
  5. 450
  6. 501
  7. 777
  8. 539
  9. 208
  10. 110

Comparez votre collection avec Ricow Ray

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Ricow Ray
Sondages de Ricow Ray
Critiques de Ricow Ray

Dernières critiques

6.5
Jusqu'à l'amour

Il était un couple qui battait de l'aile, comme un avion venant s'écraser sur un immeuble d'habitations. Ce couple, c'est Karen et John, un nous qui n'est plus que deux individualités. Ils en sont au stade des colocataires qui ne se supportent plus. Elle tente de lui dire mais hésite. Les raisons nous sont inconnus (pour peu que vous n'ayez pas lu le résumé). Elle veut divorcer et... Lire la critique de Zoo

Avatar Ricow Ray
7
Ricow Ray ·
7.1
Glow riders

Y'a des petits cadeaux comme ça qui tombent sans crier gare, vous font apprécier pleinement l'instant présent avant de vous ramener quelques années en arrière. Riders of Justice, avec son titre à voir débouler Chuck Norris et Lorenzo Lamas est de ceux là. C'est pourtant l'ultra bancable et quasi-constant gage de qualité (Chaos Walking, sort de ma tête) Mads... Lire l'avis à propos de Riders of Justice

Avatar Ricow Ray
8
Ricow Ray ·
Mentions J'aime de Ricow Ray

Activité récente

Statuts d'humeurs

Lost City of D (2022) C'est quoi ce résumé ? Elle est schizophrène ?
A Dark Truth (2012) Pas mauvais mais quelconque, inintéressant et, oh surprise, le profit à tout prix c'est mal.
Bumblebee (2018) Vraiment ?! T'es en plein combat pour la survie de ton espèce et tu choisis de placer tous tes espoirs dans le mec qui arrive en retard et en plus te sort le coup des embouteillages comme excuse.
Keanu (2016) Si t'es sensible... à la connerie, ça fait le job.