Avatar FloBerne

Critiques de FloBerne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

Arnaques, crimes et bottes à nique

Time and Tide commence comme un Guy Ritchie en moins idiot et largement plus cinglé, sous cocaïne et marijuana, avant de partir, passées ses quarante premières minutes, en film d'action typé Tsui Hark dopé à la déception en Amérique de son réalisateur. Complètement perchée, sa première partie, longue introduction des personnages, des enjeux et du duo de héros qui dynamitera les deuxième et... Lire la critique de Time and Tide

2
Avatar FloBerne
8
FloBerne ·
Bande-annonce
7.7

Lie to me

Décidément, le sous-genre du polar hong kongais me fascine; entre les Tsui Hark, John Woo, Ringo Lam, Johnnie To, le choix est énorme, les films à vous en couper le souffle. Time and Tide, The Killer, A Toute Épreuve, les grands métrages sont légion. Si l'on notera une esthétisation particulière des scènes de... Lire l'avis à propos de Infernal Affairs

1
Avatar FloBerne
9
FloBerne ·
Bande-annonce
6.7

Oh, Pretty Woman

A le revoir adulte, The Mask perd une partie de son charme : si l'on peut se souvenir de l'entrain d'un Jim Carrey dopé comme jamais, la répétitivité de son jeu et l'humour beaucoup trop enfantin finiront de ranger le film dans la case des divertissements pour gosses aux vannes faiblardes, souvent répétitives et plutôt limitées, déjà vu ailleurs en forcément bien mieux, avec un supplément Jim... Lire l'avis à propos de The Mask

2
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Bande-annonce
6.4

La maison du diable

Don't Breathe nous laisse à penser, dès son introduction des plus classiques intelligemment reprise dans sa dernière partie, qu'il apportera un soupçon de finesse au film d'horreur, à défaut de chercher à innover véritablement. Cela, il le fera principalement par la mise en scène d'un Fede Alvarez d'une efficacité monstrueuse, et d'un sens de l'esthétique irréprochable, laissant de côté un... Lire l'avis à propos de Don't Breathe - La Maison des ténèbres

3 4
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Bande-annonce
4.8

Décidément, on n'est entourés que de faux

Knock off n'a de sens dans la carrière de Tsui Hark qu'en le considérant comme un métrage de milieu de trilogie. Il faut en effet avoir vu la première escapade du réalisateur hong-kongais en Amérique, Double Team, et son retour en terres natales, Lire la critique de Piège à Hong Kong

4
Avatar FloBerne
5
FloBerne ·
Bande-annonce
6.7

Liason fatale ?

On sent, avec Un frisson dans la nuit, que c'était là la première réalisation de Clint Eastwood, forcément peu familier avec l'exercice de mise en scène. Très rétro dans sa manière de construire et de montrer son histoire, il représente le stéréotype du film à tension de son époque, avec des envolées cinématographiques laissant déjà présager la future grandeur de carrière de son réalisateur... Lire la critique de Un frisson dans la nuit

1 2
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
8.0

A Light in the Black

Premier Billy Wilder qu'il m'ait été donné de voir, Le Gouffre aux chimères est une claque monumentale, une tragédie pathétique à la conclusion magnifique où l'on suit un Kirk Douglas au sommet de ses capacités d'acteur, forcément attachant pour son rôle de pauvre type seulement désireux de réussir pour survivre en un monde de requins, de rapaces et de chacals. Perdu dans ses ambitions, il... Lire l'avis à propos de Le Gouffre aux chimères

5
Avatar FloBerne
9
FloBerne ·
Bande-annonce
5.5

Martine à la ville

Si l'on croit suivre, au début, Le Colosse de Hong Kong parce qu'il est une version kong-kongaise du King Kong de 33, on se rend vite compte qu'il représente plus que cela, tant il part, au moment de rencontrer la bête, en feel-good movie version comédie dramatique à l'héroïne peu vêtue, et au protagoniste forcément bien beau gosse. Et si l'on croit seulement le suivre parce que... Lire l'avis à propos de Le Colosse de Hong Kong

2
Avatar FloBerne
4
FloBerne ·
Bande-annonce
4.2

Duo de triso-comiques

Que dire de la débâcle Holmes & Watson, qu'on aurait pu croire prometteur si l'on ne s'était pas rendu compte de l'équipe en charge du projet. Ecrit et réalisé par l'inconnu Etan Cohen (et non pas Ethan Cohen, précisons), auquel on doit des collaborations de scénarii sur Tonnerre sous les tropiques et Men in Black 3, il témoigne d'un manque absolu de maîtrise et d'expérience de mise en... Lire la critique de Holmes & Watson

Avatar FloBerne
1
FloBerne ·
2.7

Procès d'intention

Il y a, dans Ken le survivant, l'amusante volonté de faire quelque chose de bien, de proposer un divertissement, une atmosphère au spectateur. La grande erreur de Tony Randel, c'est de tenter sans avoir de talent; si l'idée reste louable, le résultat demeure douloureux à suivre, tant visuellement que scénaristiquement, les scénaristes n'étant guère plus talentueux que le pauvre metteur en... Lire la critique de Ken le survivant

2
Avatar FloBerne
2
FloBerne ·