Avatar Orazy

Critiques de Orazy

Versus
  Suivre
7.8

Coup de maître(sse)

J'avais deviné qui a tué Roger Ackroyd. Je suis pourtant un lecteur très naïf, pour ne pas dire candide, et il est rare que je devine les 'plot twists' ou 'révélations finales' avant que l'auteur lui-même souhaite qu'on les devine. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est que ce roman est considéré par beaucoup de critiques comme le meilleur d'Agatha Christie, et c'est aussi le... Lire l'avis à propos de Le Meurtre de Roger Ackroyd

1 2
Avatar Orazy
9
Orazy ·
7.5

La Fin de l'innocence

Coup de gueule préalable : encore un titre mal traduit. Le titre original, Childhood's End, est excellent en ce qu'il transmet exactement le thème général du roman, de l'arrivée des Overlords au dénouement final. Alors que Les Enfants d'Icare est beaucoup plus restrictif. Il semble qu'à défaut de conserver le titre original, une traduction plus littérale comme La Fin de... Lire la critique de Les Enfants d'Icare

Avatar Orazy
8
Orazy ·
7.8

Odeur de sainteté

Le Parfum possède toutes les qualités du roman de divertissement dans le sens le plus noble du terme. Il contient ce qu'il faut d'audace, d'originalité, de légèreté, d'humour et de tragédie pour faire de cette lecture un régal de chaque instant. A tel point qu'on se demanderait si c'est comme son héros Jean-Baptiste Grenouille, Patrick Süskind ne détiendrait pas lui-même la recette... Lire l'avis à propos de Le Parfum

Avatar Orazy
9
Orazy ·
7.7

Histoires ordinaires

Les Contes Nocturnes d'Hoffmann laissent une impression étrange, ou devrais-je dire une impression "d'étrange". On ne les referme pas comme on referme Poe ou Lovecraft en se disant "Quelles merveilles d'imagination ! Quels géniales histoires inventées là !" Car Hoffmann ne se situe ni dans le fantastique, ni dans l'extraordinaire, mais bien uniquement dans... Lire l'avis à propos de Contes Nocturnes

5
Avatar Orazy
8
Orazy ·
7.4

Voyageur, représentant et placier

J'ai lu récemment le Lièvre de Vatanen, écrit à peu près à la même époque que Jonathan Livingston, et je ne peux m'empêcher de les mettre en parallèle l'un avec l'autre tant ils sont représentatifs de leur époque de "rébellion" et d'"émancipation individuelle". Si le Lièvre de Vatanen a paru deux années plus tard (1975), il décrit un moment précédent : celui, primal, du... Lire la critique de Jonathan Livingston le goéland

Avatar Orazy
5
Orazy ·
7.2

Le monde comme il va

On acclame souvent Houellebecq pour son regard aiguisé sur notre monde, la clairvoyance de sa critique. Il me semble pourtant que non seulement Houellebecq n'est pas un anti-moderne, mais que c'est surtout par son sens de l'humour qu'il se distingue. Le texte initial, Rester vivant, n'est pas si drôle (les suivants le sont beaucoup plus). C'est justement le moins... Lire l'avis à propos de Rester vivant

3 2
Avatar Orazy
7
Orazy ·
7.8

La Faucheuse a la carte vitale

Très bonne surprise que cette Faucheuse de Neal Shusterman. Tous les ingrédients y sont : des personnages attachants, un monde crédible (du moins autant qu'il puisse l'être), une langue efficace au service d'une histoire prenante, le tout servi frais avec une cerise de sang sur le gâteau. Ce qui rend ce roman supérieur à d'autres de la même catégorie, c'est qu'à côté de cette bonne... Lire la critique de La Faucheuse

Avatar Orazy
8
Orazy ·
6.1

Le beau je

Qu'on aime ou pas le football, en tant que jeu ou en tant que spectacle, son importance comme phénomène social et culturel de masse est immense. Amateur moi-même, je regrette le très faible nombre d'écrits, de fiction ou d'essai, traitant du football. C'est donc avec une curiosité pleine d'espérances que j'ai acheté ce 'Jouer Juste' au cours d'une visite au Salon du Livre de Paris. François... Lire l'avis à propos de Jouer juste

Avatar Orazy
2
Orazy ·
6.4

Le Sexe des anges

Il n'y a pas eu d'autre moment dans l'Histoire durant lequel un groupe social a pu se consacrer aussi exclusivement à l'analyse de l'amour et des passions. Le mouvement précieux est fascinant pour cette raison-même : avant lui, les œuvres d'amour se résumaient aux sonnets chevaleresques et aux chansons galantes. Après lui, l'amour s'inscrit toujours dans des enjeux autres, qui le... Lire l'avis à propos de La Princesse de Clèves

1
Avatar Orazy
8
Orazy ·
8.1

Minus et Cortex

Un bon livre qui m'a tout de même laissé des impressions mitigées à force d'en avoir entendu énormément de bien, jamais de mal, et de m'être donc attendu (naïvement !) à un chef d'œuvre intemporel. Qu'on ne s'y trompe pas, Flowers for Algernon vaut le coup d'être lu. Écrite dans les années 50-60, l'histoire a vieilli sous certains aspects mais ses grands thèmes sont universels :... Lire l'avis à propos de Des fleurs pour Algernon

Avatar Orazy
7
Orazy ·