Avatar HammerKlavier

Critiques de HammerKlavier

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.6

Critique de L'Anguille par HammerKlavier

Le film commence dans une violence assez cru pour continuer dans une douce folie sucrée. Un homme, dans le japon contemporain, tue de sang froid sa femme a coup de couteau dans le thorax parce qu’elle le trompe avec un autre homme, puis il se rend à la police. ça c'est l'intro. Le film débute lorsque 8 ans plus tard, l'homme sort de prison, et décide de monter un salon de coiffure... Lire l'avis à propos de L'Anguille

1 1
Avatar HammerKlavier
9
HammerKlavier ·
7.4

Critique de No comment par HammerKlavier

Un portrait extrêmement sombre et pessimiste de notre monde contemporain est dressé au fil de la mise en scène des petites histoires et de leur personnages. Le plus surprenant est que le dessin a cet air "enfantin" avec des couleurs éclatante, et malgré cela, la face la plus violente de notre monde y est représentée. Violence sur les enfants, violence sur les populations exploité, violence... Lire la critique de No comment

Avatar HammerKlavier
9
HammerKlavier ·
8.0

Critique de Absalon, Absalon ! par HammerKlavier

Absalon ! Absalon ! Le titre m’avait parut curieux puisqu’il ne m’évoquait pas grand chose. J’appris dans la préface du livre qu’il faisait référence à un Roi criant le nom de son fils qu’il venait de perdre, perdant par la même son héritage et sa succession. Ainsi je m’apprêtais donc à entrer dans la lecture de ce livre sans rien savoir de plus, car a vrai dire la préface... Lire l'avis à propos de Absalon, Absalon !

10 7
Avatar HammerKlavier
10
HammerKlavier ·
7.4

Critique de Typhon par HammerKlavier

C'est le premier récit de Conrad que j'ai lu, il y a quelques années. Depuis j'ai enchainé la plupart de ces chef d’œuvres. Typhon, C'est des paquets de flotte s'effondrant sur les ponts du bateau, c'est les voix des hommes qui tourbillonnent dans les hurlements du vents, ce sont des travailleurs agricoles chinois entassés dans la cale, bringuebalés en tout sens, c'est un équipage... Lire la critique de Typhon

1
Avatar HammerKlavier
10
HammerKlavier ·
8.1

Critique de Le Troupeau aveugle par HammerKlavier

Au moment où j'écris cette critique, j'ai lu le livre il y a un peu plus de deux ans, et ce fut mon troisième livre de la tétralogie de l'apocalypse. Il ne m'en reste plus trop-trop de choses, et le livre m'a semblé moins total que 'Tous à Zanzibar' qui reste mon préféré pour l'instant (je n'ai pas lu le quatrième encore sur les média et réseaux). Il m'en reste tout de même le... Lire la critique de Le Troupeau aveugle

Avatar HammerKlavier
6
HammerKlavier ·
Bande-annonce
5.6

Critique de The Grudge par HammerKlavier

Habituellement, ce genre de film me déçoit et m'ennuie. Souvent, à cause des acteurs qui sur-jouent l’effroi, des effets clichés, un scenario prévisible, etc... Ici le scénario est un peu le même que dans les autres films, sauf que là, ça va vite. Si vite que l'on eut se demander comment la monté en puissance va être gérée... Puis finalement ça monte, et c'est plutôt bien filmé et... Lire la critique de The Grudge

Avatar HammerKlavier
7
HammerKlavier ·
Bande-annonce
8.3

Critique de Le Tango de Satan par HammerKlavier

La ronde du tango de satan. Les êtres en manque de perspective qui tournoient, et ceux bien décidés qui foncent en ligne droite. Le monde de Béla Tarr est gris, désenchanté, et même les rêves de petites fille comme Estiké sont pillés. Pillés par la cruelle escroquerie: "Donne moi ton or Estiké, et si on le plante sous l'arbre, demain, au printemps revenue, tu cueilleras la source de tes rêves".... Lire l'avis à propos de Le Tango de Satan

6
Avatar HammerKlavier
10
HammerKlavier ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Oslo, 31 août par HammerKlavier

Le film n'est pas franchement sur la drogue et ses effets pervers, mais plutôt sur un état d'âme, celui de la mélancolie. La mélancolie des possibles, alors que la vie à dérapé, à cause d'une famille inexistante, d'un amour gaspillé, peut être aussi par la déception de ne pas être à la hauteur de ses ambitions. Et puis la drogue l'a définitivement projeté sur le bas coté. On voit au fur... Lire l'avis à propos de Oslo, 31 août

Avatar HammerKlavier
8
HammerKlavier ·