Pierre Comandu

@HamsterNihiliste

de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Bonsoir.

Ma vie c'est le théâtre et le théâtre ma vie, j'écris et n'aime rien d'autre que le spectacle et les spectateurs.

Mes critiques sont des pavés monstrueux et je fais des fixations sur des détails fondamentaux.

Mais depuis un peu de temps je me calme. Il y a un avant et un après.

Je suis amoureux d'Adèle Exarchopoulos, Adèle Haenel, Léa Seydoux, Anaïs Demoustier, Lou de Laâge, Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Loïc Corbery, Louis Garrel, Ellen Page, Jennifer Lawrence, Scarlett Johansonn.

Je suis donc toujours très objectif en ce qui concerne ce qui est susceptible de titiller mon énorme phallus.

Toujours je me prends la tête car il est nécessaire d'être un monstre pour réussir ses rêves, des fois juste oh dude fuck it yolo et puis allez vous faire foutre.

Répartition des notes

  1. 8
  2. 9
  3. 12
  4. 30
  5. 34
  6. 93
  7. 273
  8. 262
  9. 136
  10. 9

Comparez votre collection avec Pierre Comandu

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Pierre Comandu
Sondages de Pierre Comandu
Critiques de Pierre Comandu

Dernières critiques

Bande-annonce
5.0
Journal de Léa

L'avant-première du Journal d'une femme de chambre a eu lieu au Mk2 Bibliothèque le 23 mars 2015. Benoît Jacquot et Léa Seydoux sont apparus sur scène trois minutes, puis ont disparu. Benoît Jacquot a présenté le film à peu près ainsi : " Je vous souhaite une bonne séance. Je voulais refaire un film avec Léa, je n'ai fait ce film que pour Léa, il n'existe que... Lire l'avis à propos de Journal d’une femme de chambre

16 1
Avatar HamsterNihiliste
3
HamsterNihiliste ·
Bande-annonce
5.9
La Bataille des publics

Ça y est. Le dernier épisode de la prélogie nous emporte une dernière fois dans la neige d'Erebor, dans les pierre et l'or des rois sous la montagne. Il nous berce une dernière fois de l'accent rugueux des nains, des chants envolées des elfes, de l'écho des voix et leur écho dans les neiges. Il nous fait dire au revoir, après dix ans, à un monde de plaines vertes de la Comté et de colonnes... Lire l'avis à propos de Le Hobbit : La Bataille des cinq armées

Avatar HamsterNihiliste
8
HamsterNihiliste ·

Activité récente