HussardGris

Homme, 23 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
"Au demeurant, l'approche du tragique, de quelque ordre qu'il soit, me galvanise." Gide, Journal, 1914.

Répartition des notes

  1. 4
  2. 8
  3. 11
  4. 34
  5. 71
  6. 157
  7. 295
  8. 272
  9. 94
  10. 24

Comparez votre collection avec HussardGris

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de HussardGris
Sondages de HussardGris
Critiques de HussardGris

Dernières critiques

Bande-annonce
7.5
Une chouette adaptation

Une très bonne adaptation, plutôt respectueuse de l'esprit de l'époque et du livre bien qu'elle fasse abstraction de nombreux éléments du roman ce qui est bien normal. Le film se concentre avant tout sur la deuxième partie du roman, la partie parisienne, mais la met très bien à l'écran, avec un casting un peu inattendu mais excellent. J'avoue que je n'attendais pas grand chose de Vincent... Lire la critique de Illusions perdues

Avatar HussardGris
7
HussardGris ·
-
Critique de L'Odyssée par HussardGris

J'ai eu un sentiment très étrange en tombant sur la fiche de ce film (depuis la page de Christopher Lee). Nous l'avions à la maison quand j'étais tout petit, et j'en garde le vague souvenir d'un truc assez long, laborieux, avec une mise en scène assez médiocre et des effets spéciaux tout aussi mauvais ; c'est donc sur ce souvenir brumeux que je base ma note (plutôt indulgente, j'imagine), de 4.... Lire l'avis à propos de L'Odyssée

Avatar HussardGris
4
HussardGris ·
Mentions J'aime de HussardGris

Activité récente

Statuts d'humeurs

Le Genou de Claire (1970) Je me souviens m'être ennuyé à mourir en regardant ce film ; et pourtant j'aime beaucoup Rohmer. J'étais probablement trop jeune pour comprendre l'intérêt du film. A revoir donc.
Journal d'un vieux dégueulasse Marrant au début, mais on se lasse vite : c'est mal écrit et somme toute assez répétitif
Éclats de Nabe (2014) Nabe est tellement médiocre qu'on finirait presque par l'admirer par sa capacité à se montrer sous-humain, et à étaler ses ambitions et sa rage de caniche.
De l'inconvénient d'être né Longue liste de citations facebook pour pseudo-nihiliste de mes couilles que sauve à peine le style, autant lire de la vraie philosophie