Avatar JKDZ29

Critiques de JKDZ29

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.1

L'héritage du cœur

Impossible de contester la beauté du cinéma d’Akira Kurosawa, dont les films ont su s’imposer comme de véritables références dans l’histoire du septième art. Cette beauté eut diverses formes, se matérialisant dans des époques et contextes divers. Et c’est probablement avec Vivre que Kurosawa lui donne une nouvelle dimension. Vivre nous familiarise avec une certaine... Lire la critique de Vivre

7
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
8.0

La valse des souvenirs

Il y a des films qui restent longtemps dans notre pile de films à voir. On sait qu’on les verra un jour, mais que, pour l’instant, ce moment n’est pas encore arrivé. On sait également que l’on sera satisfaits de l’expérience, et on se demandera toujours pourquoi on a attendu autant avant de voir ce film. Lettre d’une inconnue faisait partie de ceux-ci, un de ces films hautement... Lire l'avis à propos de Lettre d'une inconnue

5
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
7.3

Faire face

La nature, le retour aux sources. Comme les protagonistes du Retour (2003), ceux du Bannissement se retrouvent loin de tout. Un temps pour la famille, pour s’aérer, se retrouver, jusqu’à ce que l’imprévu prenne le pas sur la sérénité. Dans cette propriété située au beau milieu de la campagne... Lire la critique de Le Bannissement

Avatar JKDZ29
7
JKDZ29 ·
Bande-annonce
7.7

Chauffés à blanc

J'avais récemment laissé Akira Kurosawa dans un drame associant un médecin et un gangster, L’Ange Ivre (1948). Les personnages tentaient tant bien que mal de s’affranchir de leur condition tout en devant céder certains compromis, et c’est dans une certaine continuité que vient s’inscrire Chien... Lire la critique de Chien enragé

2
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
7.8

Retour aux sources

Il y a bientôt vingt ans, un cinéaste russe en devenir allait faire découvrir au public son premier long métrage. Un commencement qui héritera du nom du Retour. Le retour d’un père dans la vie de deux enfants, point de départ d’un périple initiatique qui va révéler le cinéaste qui en est à l’origine. A l’âge de l’adolescence, on se cherche, on veut trouver sa place, se... Lire l'avis à propos de Le Retour

4
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
8.0

Voyage au bout de l'Enfer

Au fin fond de la jungle se déroule une aventure hors du commun. Soumis aux lois de la nature, Le Convoi de la peur avance. Sorcerer, de son nom en version originale, propose une nouvelle adaptation du roman de Georges Arnaud, après celle, déjà très célèbre, réalisée par Henri-Georges Clouzot, Lire l'avis à propos de Le Convoi de la peur

4
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
8.2

L'origine du mal

La guerre, son horreur. Riche en œuvres de renom qui ont sur la raconter et la dénoncer, le cinéma de guerre a permis à de nombreux artistes de la matérialiser à travers une grande variété de formes. Les films de guerre ont toujours tendance à marquer les esprits, à laisser une trace dans notre mémoire. Et il est certain qu’avec Requiem pour un massacre, Elem Klimov marque, et, même,... Lire la critique de Requiem pour un massacre

4
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
7.6

Les mots de la fin

Détour, aujourd’hui, par un monde étrange et désolé. Celui imaginé par Konstantin Lopouchanski, cinéaste (alors) soviétique qui, dans les dernières années de l’URSS, réalisa deux films des plus intrigants et singuliers : Lettres d’un homme mort (1986) et Le visiteur du musée (1989). Intéressons-nous d’abord au premier, un véritable plongeon dans un enfer fait de flammes et... Lire l'avis à propos de Lettres d'un homme mort

2
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
Bande-annonce
7.8

Le démon du chaos

L’Allemagne s’apprête à connaître l’accession au pouvoir d’un homme qui allait marquer l’Histoire pour de bien sinistres raisons. Depuis de longues années, le pays connaît d’importantes crises politiques et économiques, qui ont influé sur la vie de la population, mais aussi sur l’art. Ce fut dans ce contexte que l’expressionnisme émergea au cinéma, et que certains cinéastes... Lire l'avis à propos de Le Testament du docteur Mabuse

7
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·
7.8

Le paradis perdu

Murnau, un artiste, un génie, un irréductible. Après s’être exporté aux Etats-Unis, l’arrivée du cinéma parlant lui fut bien dommageable, provoquant une augmentation de la pression provenant des producteurs, et un accueil très réservé à ses films de la part du public. La conjoncture défavorable le fit partir loin de tout cela, dans les îles du Pacifique, en Polynésie, aux côtés de Robert... Lire l'avis à propos de Tabou

3
Avatar JKDZ29
9
JKDZ29 ·