Avatar Jerem17a

Critiques de Jerem17a

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.9

Comme un jeu de piste

Sofia Coppola n'en démord pas : la routine, l'ennui et la solitude restent le thème favori de la partition qu'elle aime jouer. Encore, la meilleure chose à faire reste de casser la routine. Un soir, Laura (Rashida Jones) est réveillée par son mari qui vient de rentrer. D'abord guilleret, il cesse de sourire lorsqu'il aperçoit sa femme, puis s'endort. Simple. Anodin. Pourtant, prise d'un doute... Lire l'avis à propos de On the Rocks

4
Avatar Jerem17a
8
Jerem17a ·
Bande-annonce
7.0

Marquer l'histoire

"Êtes-vous prêt à rentrer dans l'histoire ?" déclame fièrement Jimmy Hoffa (Al Pacino) au téléphone. "Oui" réponds sobrement mais sûrement Frank Sheeran (Robert de Niro) à l'autre bout du fil. Séquence loin d'être anodine, et déjà présente dans la bande annonce. Elle est déterminante dans cette longue fresque de 3h30, plus long métrage réalisé par Martin Scorsese. Le hic, c'est qu'aujourd'hui... Lire la critique de The Irishman

Avatar Jerem17a
9
Jerem17a ·
Bande-annonce
6.6

Mon royaume pour un moratoire

50 ans après Z, Costa-Gavras signe un nouveau film sur la Grèce, et ça ne va pas mieux. Nous sommes en 2015, et le pays croule sous le fardeau de la dette. C'est alors que la gauche remporte l'élection, signe de nouveaux espoirs, bien minces face à une Europe tenace et exigeante. Yanis Varoufakis nouvellement ministre de l'économie voyage aux quatre coins du continent pour négocier le... Lire l'avis à propos de Adults in the Room

2
Avatar Jerem17a
7
Jerem17a ·
Bande-annonce
7.2

Pendant ce temps-là...

À Hollywood dans les années 60, on rencontre des hippies à chaque coin de rue, on enchaine les paquets de cigarettes dans les restaurants, on s'attarde devant les devantures délirantes des cinémas, on roule des heures sous les néons, le long des boulevards jonchés de mégots ou d'étoiles.Pendant ce temps-là Rick Dalton tente de sauver sa carrière de la noyade, tandis que les genres et... Lire la critique de Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar Jerem17a
8
Jerem17a ·
Bande-annonce
7.1

Disgrâce

Rarement un film a été autant d'actualité... littéralement. Le procès du cardinal Barbarin est en cours, et voilà que François Ozon livre un tableau virulent du diocèse lyonnais. Chaque personnage est un acteur, tout le monde à son rôle à jouer, tout le monde est ou victime ou coupable. Le film se termine par cette phrase cinglante, écrite en blanc sur fond noir : tout le monde est à... Lire l'avis à propos de Grâce à Dieu

Avatar Jerem17a
8
Jerem17a ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Mortal Engines par Jerem17a

Film très prometteur et pourtant passé complètement à côté, à peine en a-t-on parlé (quelques articles, une ou deux revues sur YouTube français). Mais c'est que le nom de Peter Jackson attire bien mal quand il est recalé au rang de producteur. Mortal Engines c'est le début d'une nouvelle licence, avec de nouveaux acteurs (à l'exception de Hugo Weaving) et surtout un nouveau réalisateur qui en... Lire l'avis à propos de Mortal Engines

1
Avatar Jerem17a
4
Jerem17a ·
Bande-annonce
7.4

Été sans couleur pour Leningrad

1981, Leningrad, le bloc vit alors ses dix dernières années. Annoncé comme étant le biopic de Viktor Tsoi, guitariste bien connu en Russie, le film prend le parti surprenant de se focaliser sur la figure de Mike Naoumenko, pilier oublié de la culture underground soviétique des années 80. Après sa rencontre avec Viktor, Mike l'incite à faire carrière dans le rock et se démène pour lui... Lire la critique de Leto

1
Avatar Jerem17a
9
Jerem17a ·
7.0

Un air de New-York

Le thème du film sera rentré dans la postérité, éclipsant le film lui-même et c'est sans doute dommage. Tout juste auréolé de sa palme d'or pour Taxi Driver, Scorsese délaisse un temps soit peu les organisations criminelles et les martyrs rédempteurs pour s'attacher à la carrière difficile d'un jazzmen, impulsif et ambitieux dans les années d'après-guerre à New York.... Lire la critique de New York, New York

Avatar Jerem17a
8
Jerem17a ·