Avatar JimAriz

Critiques de Jim Martín

@JimAriz
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

Le Ventre de l'architecte

Après avoir entendu Monterverdi sur une des rives du pont des arts, Eugène Green filme la banlieue parisienne dont la laideur contraste méchamment avec les merveilles architecturales d'une Rome ensoleillée. C'est ici qu'Alexandre reçoit un prix d'architecture. Avec sa femme Aliénor, ils s'entendent mais ne se parlent plus, donnant sens aux élocutions lentes et blasées propres au style... Lire l'avis à propos de La Sapienza

3
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Bande-annonce
6.4

Los Angeles Parano

L'ex petite amie de Doc débarque en pleine nuit, lui raconte que son petit ami risque d'être envoyé chez les fous par sa femme et son amant. Un pitch de départ qui s’avéra impossible à compléter à l'arrivée. L'enquête folle de Doc Sportello est lancée, tout comme le trip du spectateur. Paul Thomas Anderson nous entraîne dans un vortex narratif psychédélique, où les tenants et aboutissants... Lire l'avis à propos de Inherent Vice

2
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Bande-annonce
7.3

Poseur man

Iñárritu est venu sortir Michael Keaton de sa retraite anticipée pour un grand retour qui fait toujours son petit effet à Hollywood. La chauve-souris de Tim Burton était le choix rêvé pour incarner l'acteur derrière l'homme-oiseau, rôle qui colle à la peau de son interprète. Riggas Thomson alias Birdman veut reprendre un peu de hauteur à Broadway après sa gloire passée dans son costume de... Lire la critique de Birdman

1
Avatar JimAriz
6
JimAriz ·
Bande-annonce
7.2

Nonréalité

Après une série de négations (Nonfilm, Wrong, Wrong Cops), le titre du nouveau film de Dupieux n'a jamais semblé aussi affirmatif. Pourtant, il faut la chercher pour la trouver cette réalité dans un film où l’emboîtement des rêves efface complètement les frontières entre réel, rêves et fictions. Quentin Dupieux s'amuse à faire croire que ses films ont un sens lorsqu'ils n'en ont aucun (le... Lire la critique de Réalité

2
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Bande-annonce
5.8

Super-bio

Vincent n'a pas d'écaille, il est donc comme tout le monde, à ceci près qu'il voit ses forces décupler lorsqu'il se trouve au contact de l'eau. Avec ce titre, Thomas Salvador insiste sur le fait que son super-héros appartient à un monde super-normal, ce qui diffère déjà des blockbusters américains habitués du genre. Pas de supers vilains ni une menace apocalyptique sur le monde. Vincent débarque... Lire la critique de Vincent n'a pas d'écailles

5
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·
Bande-annonce
6.3

American Ambiguity

Lorsqu'on rappelle à Chris Kyle qu'il a tué plus de 160 personnes, le colosse marque un temps d'arrêt avant de répondre qu'il ne regrettait rien. Un temps mort où tous les morts mordent la bonne conscience du sniper. Clint Eastwood a beau adapté le livre de Kyle, ce qui intéresse le réalisateur ce n'est pas ce que le soldat raconte, mais bien ce qu'il ne dit pas. En lisant entre les lignes... Lire la critique de American Sniper

3 1
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Bande-annonce
6.6

Schultzcatcher

''Ornithologist, philatelist, philantropist''. Comme une ode à sa gloire, le milliardaire d'origine française John du Pont fait répéter inlassablement les adjectifs illustres le concernant à son pupille. Le lutteur Mark Schultz s’exécute avant que son nouveau coach ne l'exhibe dans une de ses soirées mondaines. Un simple coup de fil a suffi à l'extravagant propriétaire de Foxcatcher pour faire... Lire la critique de Foxcatcher

1
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Bande-annonce
7.3

Sortie de route

Quel journaliste, entre les fêtes, les projections à 8h du matin et un rythme de 3 à 4 films d’auteur pointilleux par jour n’a pas frôlé la limite du burn-out ? En 2014 le pétage de câble a été servi sur un plateau à tous les festivaliers cannois intrigués d’assister à la projection de la seule réelle comédie en compétition. Les Nouveaux sauvages fait la part belle à toutes ses gouttes faisant... Lire l'avis à propos de Les Nouveaux Sauvages

2
Avatar JimAriz
5
JimAriz ·
Bande-annonce
5.8

Captifs

Atom Egoyan aurait-il retenu captif le festival de Cannes ? Comment expliquer autrement la venue en compétition officielle de Captives quand tant de grands films se bousculaient dans la sélection d'Un certain regard ? Après Michael trois ans plus tôt, la compétition officielle nous ressort une énième version du fait divers de Natascha Kampusch. La petite Cassandra est enlevée très jeune puis... Lire l'avis à propos de Captives

6
Avatar JimAriz
5
JimAriz ·
Bande-annonce
5.1

Larry Clark's smell

Sur le parvis du palais de Tokyo, deux ados les pieds dans le vide se mettent à rêver de ''faire des thunes'' en découvrant les tarifs mirobolants des escortes boys parisiens. Puis ce sont deux de leurs potes les pieds sur terre, Math et JP, qui se racontent leurs passes respectives de la nuit. Quelle est cette odeur qui rassemble depuis déjà 20 ans les adolescents de Larry Clark ? Celle du... Lire l'avis à propos de The Smell of Us

2
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·