Avatar Joro Andrianasolo

Critiques de Joro Andrianasolo

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.7

Critique de Douze Hommes en colère par Joro Andrianasolo

Je découvre tardivement ce classique qui n'a pas volé sa réputation. 12 jurés d'un procès pour meurtre se rassemblent avant de rendre le verdict final. "Le moindre détail", voilà qui pourrait résumer ce sur quoi s'attarde le film, sans même le montrer puisque tout se déroule en huis-clos. Des détails qui vont être passés et repassés au peigne fin par chacun des 12 protagonistes, ce qui serait... Lire l'avis à propos de Douze Hommes en colère

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Le Rôle de ma vie par Joro Andrianasolo

"Film de hippies" c'est la première réflexion que je me suis faite à mi-chemin, de ce "Wish I was Here". Ici les (més)aventures d'un père de famille tiraillé entre son envie d'épanouissement personnel et professionnel (sachant qu'il a choisi le difficile métier d'acteur) et celle de briller aux yeux de sa famille, plus précisément de son père (joué par Mandy Patinkin, fort bien choisi) qui le... Lire l'avis à propos de Le Rôle de ma vie

1
Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Love Exposure par Joro Andrianasolo

Voilà surement une des œuvres les plus bizarres qu'il m'ait été donné de visionner. Perversion, rébellion adolescente, endoctrinement, fanatisme religieux ... Tout ça entassé dans une romance tirée d'un drama bien cucul, des combats d'arts martiaux limite improvisés et des scènes voulues dramatiques mais franchement surjouées ... certes ça fait partie du packaging dans une certaine majorité de... Lire la critique de Love Exposure

Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
4.6

Critique de Expendables 3 par Joro Andrianasolo

Mouais. Expendables, c'est un peu ce genre de délire qui à mon sens n'aurait pas du s'étaler sur plus d'un film. Le coup de réunir un casting all-star de vieilles gloires du film d'action à l'américaine ça va une fois, pas plus ... ironie car pourtant malgré ça, j'ai trouvé le second épisode meilleur que le premier essai, la faute à Jean-Claude, avec lui je suis un fan aveugle (et merci à la... Lire l'avis à propos de Expendables 3

Avatar Joro Andrianasolo
5
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.0

Critique de 22 Jump Street par Joro Andrianasolo

Pas mal, pas mal. J'ai ptet un tout petit peu moins rigolé que sur 21 Jump Street, mais ça le fait. La paire Jenko/Schmidt est amusante, les allusions aux thérapies de couple par rapport au duo sont bien trouvées et j'ai rigolé comme un fou sur une des répliques d'Ice Cube (que je trouve toujours un peu bizarre de voir incarner un flic): "If I die, i'ma kill all of you motherfuckers". Mention... Lire la critique de 22 Jump Street

Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Écouter
7.2

Critique de Carnival Is Forever par Joro Andrianasolo

On les a crus morts et enterrés avec le talentueux Vitek (RIP). Loin de là, ces enfants terribles du death polonais ont bien grandi et, loin de se laisser décapiter par le deuil de leur batteur, ils reviennent plus forts que jamais. La nouvelle équipe sur pied compte en ses rangs Rafal Piotrowski, l’autrichien Kerim "Krimh" Lechner derrière les fûts et Filip "Heinrich" Hałucha de Vesania à la... Lire l'avis à propos de Carnival Is Forever

3
Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.6

Critique de X-Men : Days of Future Past par Joro Andrianasolo

Attention, y a du #SPOIL# ne lisez pas avant d'avoir vu Je l'aime bien ce film, légèrement en dessous d'X-Men: First Class, mais je suis fan. Ça me fait tout drôle de voir des persos comme Tornade ou Kitty faire de la figuration mais bon ... j'imagine que dans le comic c'est moins surprenant. Je suis assez déçu par le personnage de Trask, dont le développement reste très superficiel, incarné... Lire la critique de X-Men : Days of Future Past

Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Dallas Buyers Club par Joro Andrianasolo

Long et chiant. Ok c'est lapidaire, mais je me suis beaaaucoup ennuyé. Au delà du thème traité, de la critique véhémente de l'industrie pharmaceutique; le point positif que je retiendrais c'est les deux acteurs principaux. Total respect à Jared Leto qui est à fond dans son personnage de travesti, toutes mimiques, expressions et attitudes incluses. Si on ne m'avait pas informé que c'était lui... Lire l'avis à propos de Dallas Buyers Club

Avatar Joro Andrianasolo
5
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.6

Critique de Boogie Nights par Joro Andrianasolo

Intéressant. L'Amérique de la fin des 70s/début 80s dans le milieu du porno, soit la fin des salles de cinéma olé olé, et la transition vers le tout en vidéo. Ça se laisse regarder facilement, malgré la longueur, les petites mésaventures des personnages sont parfois racontées de manière touchante, surtout les tentatives de "reconversion" vers autre chose alors qu'ils semblent étiquetés "films... Lire l'avis à propos de Boogie Nights

1
Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.7

Critique de La Vie rêvée de Walter Mitty par Joro Andrianasolo

J'aime l'idée: un gars travaillant au magazine Life qui a des "absences" se met à imaginer vivre des aventures à la mise en scène délirante pendant de courts instants de rêves éveillés. Sur le point de se faire virer (avec presque tous les employés car la société change de boss et va passer au tout online), il entame une invraisemblable course contre la montre à la poursuite d'un photographe... Lire l'avis à propos de La Vie rêvée de Walter Mitty

Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·