Avatar Joro Andrianasolo

Critiques de Joro Andrianasolo

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.6

Critique de Power Rangers par Joro Andrianasolo

Pas mal, pas mal ... Un reboot qui ose une rupture totale avec les éléments de Super Sentai d'où ils puisaient leurs sources (si ce n'est une timide mention au générique) pour donner un résultat au croisement d'un marvel-movie et d'un Transformers. Heureusement, pas d'actions brouillonne ici, la baston est lisible et bien rythmée. Ça reste assez cucul sur certains aspects, la... Lire l'avis à propos de Power Rangers

Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.1

Critique de Deathgasm par Joro Andrianasolo

DEATHGASM (parce qu'en minuscule c'est pour les fiotes :v ) c'est les aventures de Brodie, ado un peu paumé et hardos jusqu'à l'os qui a été confié à la famille de son oncle après que sa mère ait du être internée. Il devient rapidement le soufre douleur des autres lycéens et se refugie dans sa musique. Il fonde un groupe avec des camarades un peu nerds mais ils ont alors la mauvaise idée de... Lire la critique de Deathgasm

Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Live by Night par Joro Andrianasolo

Ça y est Benny l'a fait son film de gangster 20's. Un traumatisé de la grande guerre retourne aux États-Unis pour se reconvertir dans le braquage de tripots en signe de rébellion. Mais comme on fait difficilement long feu dans ce milieu il se fait serrer et après avoir purgé sa peine décide de se reconvertir (encore) dans le commerce d'alcool ... en pleine prohibition. Ce fut... Lire l'avis à propos de Live by Night

1
Avatar Joro Andrianasolo
6
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.7

Who let the dogs out ? Woof ! Woof ! Woof ! Woof !

Des 3 cinéastes majeurs dans le renouveau de la scène coréenne, Bong Joon-Ho est celui que je connais le moins bien. Et je dois avouer que seuls The Host et Memories of Murder m'ont relativement plu dans sa carrière, même Snowpiercer qui m'a fait bonne impression à la base j'ai fini par l'oublier. Donc, j'ai voulu découvrir son premier long métrage. Une comédie dont l'humoir... Lire l'avis à propos de Barking Dog

Avatar Joro Andrianasolo
5
Joro Andrianasolo ·
Écouter
7.4

Critique de Bloodlust par Joro Andrianasolo

Après un retour d'entre les morts hypertestosteroné en 2014, Body Count n'entend pas s'arrêter-là et livre un nouvel effort encore plus énervé que ne l'était déjà le très efficace Manslaughter. Plus bourrin, mais aussi encore plus mélodique, merci aux solis de guitare d'Ernie C toujours finement insérés dans chaque composition. Du rap metal de leurs débuts, la dimension metal... Lire l'avis à propos de Bloodlust

2
Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
7.6

Talk to me, so we can see ... what's going on

N'ayant jamais eu à visionner une œuvre objectivement mauvaise dans la filmo de Denis Villeneuve, j'y suis allé les yeux fermés. Habitué aux réalisations du bonhomme, j'y retrouve ce minimalisme sonore, cette sobriété musicale relevant de l'ambiant. Sobriété qui est aussi celle du jeu des acteurs: Forest Whitaker en particulier, qui abandonne ici totalement les excès dont il abuse... Lire l'avis à propos de Premier Contact

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Rogue One - A Star Wars Story par Joro Andrianasolo

Je ne vais pas le cacher, ce film ne me disait rien. Mais voilà y a Donnie Yen en guerrier aveugle fanatique de la force dedans, alors ça valait forcément que j'y consacre un peu de mon temps. Un Star Wars sans le côté cucul, c'est ce que je me suis dit après les 15 premières minutes. Bon en fin de compte si on a quand même la dose de bons sentiments habituels, mais une dose assez... Lire l'avis à propos de Rogue One - A Star Wars Story

Avatar Joro Andrianasolo
8
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
5.6

Critique de The Order: 1886 par Joro Andrianasolo

Sur PlayStation 4 : C'est joli mais c'est chiant. Était-ce bien la peine de faire un jeu pour un gameplay TPS basique, quelques QTE et une histoire dont on n'a rien à foutre jusqu'au bout ? Chevaliers, confrérie pour le maintien de l'ordre, loups-garous etc. nul besoin de s'y intéresser pour jouer. L'archétype de ce qui aurait dû rester une démo technique pour la console. Ça se défend bien graphiquement... Lire le test The Order: 1886 sur PlayStation 4

Avatar Joro Andrianasolo
4
Joro Andrianasolo ·
Écouter
7.1

Critique de The Ride Majestic par Joro Andrianasolo

Et on aurait pu redouter que The Living Infinite soit juste un bref (double) sursaut d'inspiration après les quelques années de carrière en dents de scie qui ont suivi leurs débuts quasi-irréprochables jusqu'à Natural Born Chaos. Mais non. Soilwork semblent décidés à nous rappeler tout le talent de composition qu'ils ont, même pas besoin de double album cette fois, à la place: 11... Lire l'avis à propos de The Ride Majestic

Avatar Joro Andrianasolo
9
Joro Andrianasolo ·
Bande-annonce
6.5

Miroirs, dites moi qui est la plus belle

C'était fascinant. Une lecture très imagée du milieu du mannequinat. Jesse, adolescente orpheline (jouée par une Ellle Fanning fort bien choisie, c'est qu'elle a grandi la petite) tente sa chance dans ce secteur, convaincue que sa beauté est sa seule qualité exploitable. Aidée par un jeune photographe elle est vite remarquée par une agence, qui la signe, mais s'attire aussi... Lire l'avis à propos de The Neon Demon

Avatar Joro Andrianasolo
7
Joro Andrianasolo ·