Avatar Kaputt

Critiques de Kaputt

Versus
  Suivre
8.5

Angles d'attaque

Il est facile de présenter le cours de Michel Foucault au Collège de France comme le travail d'un philosophe "visionnaire". Il est moins facile cependant de replacer Foucault là où il devrait être. Il faut se méfier de Foucault. Ou plutôt, il faut se méfier de ceux qui reprennent Foucault. Comme le soulignait Christian Laval dans son captivant "Foucault, Bourdieu et le... Lire l'avis à propos de Naissance de la biopolitique

1
Avatar Kaputt
9
Kaputt ·
6.7

Le bonheur, mon cul.

"Happycratie" est une étude à contre-courant de la psychologie actuelle. Cette dernière est toujours loin d'être une science unifiée. Son champ d'action est vaste, et les multiples chercheurs à avoir tenté de le défricher se sont organisés autour d'écoles aux axiomes bien différents. De la masse de ces écoles de pensée ressort Martin Seligman, président de... Lire la critique de Happycratie

3 2
Avatar Kaputt
7
Kaputt ·
7.6

Critique de La Fin d'une liaison par Kaputt

Au détour des allées de son immeuble, un soir de 1946, Maurice Bendrix croise le chemin d'Henry Miles. Pendant plusieurs années, Maurice a entretenu une relation avec la femme de ce dernier. Un jour, celle-ci la quitta sans aucune explication. Son amour passé s'est depuis lors transformé en une haine tenace. Henry soupçonne aujourd'hui sa femme Sarah de le tromper, et par un jeu du hasard,... Lire la critique de La Fin d'une liaison

1
Avatar Kaputt
7
Kaputt ·
8.4

Critique de Les Détectives sauvages par Kaputt

"Il m'a expliqué tout de suite après que son avant dernier livre et son dernier livre avaient des ressemblances qui débouchaient sur le territoire des jeux impossibles à déchiffrer" (p. 752.) Le jeune Juan Garcia Madero est invité à rejoindre les réal-viscéralistes, un groupuscule de jeunes poètes mexicains. Ensuite, il se passe beaucoup de choses. Et en même temps il... Lire la critique de Les Détectives sauvages

3 5
Avatar Kaputt
9
Kaputt ·
6.7

Feels like we only go backwards ?

Dans ma critique de "Foreverland", le précédent album de The Divine Comedy, je soulignais le profond changement qui semblait s'effectuer dans l'esprit du groupe. Finie l'image du dandy excentrique et excessif qui nous avait charmé dans les années 90. Le nouveau millénaire avait amené l'irlandais à subir différentes métamorphoses, avant de trouver son rythme de croisière dans... Lire la critique de Office Politics

3
Avatar Kaputt
7
Kaputt ·
Bande-annonce
8.2

Peu à peu, tout me happe

J'étais bien présomptueux de croire que "le Tango de Satan" faisait partie de ces œuvres qui ne convoquent que le regard de leur spectateur. Écrire sur un tel film est un exercice périlleux car il nous conduit presque inévitablement à des préoccupations qui sont très loin de l'essence du film. Sa durée par exemple. C'est souvent la première chose que l'on aborde. C'est même parfois la... Lire l'avis à propos de Sátántangó – Le Tango de Satan

5 1
Avatar Kaputt
9
Kaputt ·
8.1

Run like hell

Il n'y a pas à dire, les vide-greniers de campagne ont toujours du bon. Je ne vous dis pas ma surprise lorsque j’aperçus sur le stand de Josette, entre deux livres de Danielle Steele, un exemplaire flambant neuf de Watership Down. Le cœur battant, la sueur aux tempes, je demandais à Madame le prix. Dix-neuf euros de moins qu'en boutique. Ni une ni deux, je me suis jeté dessus, et suis... Lire la critique de Watership Down

3
Avatar Kaputt
8
Kaputt ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Camille par Kaputt

Était-il inévitable que Camille Lepage fasse l'objet d'un film biographique ? Tous les ingrédients semblaient en effet réunis pour construire un énième "récit de la transformation de soi", ces mythes qui envahissent aujourd'hui nos écrans. Nous pourrions résumer leur synopsis ainsi : "pour pouvoir devenir pleinement vous-mêmes (et être heureux) vous devez aller au-delà de ce que l'on pense de... Lire la critique de Camille

1
Avatar Kaputt
7
Kaputt ·
7.4

My father says that there is only one perfect view — the view of the sky straight over our heads

Ma lecture de A Room with a View fut quelque peu discontinue. Je laissais de côté le roman d'Edward Morgan Forster un peu avant la moitié, n'étant pas motivé à suivre les tribulations de Lucy, jeune ingénue parcourant l'Italie pour qu'on lui apprenne la vie. La plume était pourtant vive dans sa narration, le récit se voulait dynamique dans ses enchaînements. Les personnages... Lire l'avis à propos de Avec vue sur l'Arno

Avatar Kaputt
7
Kaputt ·
7.4

And some very strange birds are going to emerge

Par son synopsis détonnant, le premier long-métrage de Peter Greenaway a de quoi faire hausser les sourcils de plus d'un. Il est sûr qu'en l'observant à posteriori, sa filmographie est riche en éléments cinématographiques non identifiés. Est-ce que cela rend pour autant The Falls prévisible ? Le film se présente comme la succession de biographies de... Lire la critique de The Falls

4
Avatar Kaputt
9
Kaputt ·