Avatar Lonewolf

Critiques de Anthony

@Lonewolf
Versus
  Suivre
4.5

Critique de Voyage au centre de la Terre 3D par Lonewolf

5 ? 6 ? Allez, 5.5, j'arrondis à 6 pour ici, voilà. Un film qui n'est ni vraiment bon, ni vraiment mauvais... On part de l'idée de base « Et si les histoires de Jules Verne étaient vraies ? Et devenaient des guides pour des univers oubliés ? ». Et on arrive à ça. Soulignons aussi le fait qu'il s'agissait là du premier film en 3D depuis la réintégration du système (oui, le gadget 3D n'est ni né... Lire la critique de Voyage au centre de la Terre 3D

3
Avatar Lonewolf
6
Lonewolf ·
Bande-annonce
3.7

Allô, Houston ? Nous avons un problème... - On s'en fout, z'êtes trop nuls pour rentrer !

J'ai regardé ce truc presque contraint et forcé... 3e volet de la série des Air Buddies, déjà dérivée elle-même de la série des Air Bud qui a compté 5 films, ceci est le premier et, croyez-moi, le dernier que je verrai ! Car ce truc est une merde innommable, affligeante de niaiserie, de guimauve, et de pure débilité. Du Disney pour gosses exploitant tout ce qu'il peut y avoir de pire dans ces... Lire l'avis à propos de Les Copains dans l'espace

2
Avatar Lonewolf
1
Lonewolf ·
Bande-annonce
7.5

Critique de L.A. Confidential par Lonewolf

Un chef-d'œuvre de film policier des années 90 et après, une belle adaptation, un gros casting... Bref, un incontournable :D Ah, c'est pas assez ? Bon, bon... L.A Confidential nous entraîne dans les bas-fonds de Los Angeles, la destination préférée de James Ellroy, entre pouvoir, manipulation, relations troubles, et flics à la limite de la légalité, sans oublier les indics ambigus. L'intégrité... Lire l'avis à propos de L.A. Confidential

1
Avatar Lonewolf
9
Lonewolf ·
Bande-annonce
7.3

Critique de La Maison du docteur Edwardes par Lonewolf

Un film noir avec la psychanalyse en toile de fond et un amnésique perturbé autour de qui tourne toute l'intrigue. Les ingrédients rêvés pour Alfred Hitchcock, qui a là tout ce qu'il faut pour entretenir une ambiance tendue et sombre, portées par un personnage qui restera ambigu tout du long, jusqu'à la révélation finale qui résout tout. Sans oublier la séquence du rêve dessinée par Salvador... Lire la critique de La Maison du docteur Edwardes

3
Avatar Lonewolf
9
Lonewolf ·
5.8

Critique de Les Tortues Ninja, le film par Lonewolf

Revu hier soir, ça m'a pris, comme ça.... Et j'appréhendais. Oui, j'appréhendais que le bon souvenir du gosse accro au dessin animé fasse place à la triste vérité d'un film bien nanar qui ne valait l'indulgence que parce qu'on était gosse, justement. Hé bien, quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce premier film reste encore absolument correct, malgré son âge et son statut d'adaptation.... Lire la critique de Les Tortues Ninja, le film

Avatar Lonewolf
7
Lonewolf ·
2.7

Critique de Ken le survivant par Lonewolf

Note au premier degré, recommandé pour sa nanardise qui lui vaudrait un 7 sur cette échelle x) 1995. Le téléphone sonne au poste de police de Tokyo. Un agent empoigne fiévreusement le combiné, ignorant à quels sévices il allait devoir faire face par combiné interposé. - Police de Tokyo, vous avez besoin de nos services ? - Oui, avec un ami, nous sortons du cinéma, et nous avons assisté à un... Lire la critique de Ken le survivant

8 2
Avatar Lonewolf
1
Lonewolf ·
7.5

Critique de Les Brumes d'Avalon - Le Cycle... par Lonewolf

Deuxième partie des Brumes d'Avalon selon le découpage originel VO, ce tome s'inscrit dans la lignée du précédent, mais en nettement plus dramatique. Les personnages se confrontent à leur destin et à leur foi, parfois de façon violente, et l'ambiance n'est plus à l'optimisme de la première partie. La guerre rôde à nouveau, l'autorité d'Arthur est remise en cause, sa trahison envers Avalon pousse... Lire l'avis à propos de Les Brumes d'Avalon - Le Cycle d'Avalon, tome 2

Avatar Lonewolf
8
Lonewolf ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Rambo par Lonewolf

Une œuvre qui va bien plus loin que le simple film d'action. Rambo, c'est la démonstration par l'exagération de la façon dont les Américains ont traité leurs vétérans de retour du Viêt Nam. Insultés, humiliés, destinés à être effacés comme toute trace de cette sale guerre... Réduits à l'état d'animaux, presque. John Rambo personnifie la réponse de tous ces vétérans à ces compatriotes ingrats... Lire la critique de Rambo

16 3
Avatar Lonewolf
8
Lonewolf ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Valse avec Bachir par Lonewolf

Film d'animation, autobiographie, docu-fiction.... Valse avec Bachir (qui tire son nom apparemment improbable d'une séquence bien précise et visuellement forte) mélange les genres pour mieux frapper son public, qui encaisse déjà un choc visuel dès l'ouverture, avec cette meute de chiens enragés et ce style graphique très réaliste, proche du jeu vidéo sans pour autant aller jusqu'à l'image de... Lire la critique de Valse avec Bachir

10
Avatar Lonewolf
9
Lonewolf ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Persepolis par Lonewolf

Adaptation parfaite de la BD originale, dans le style graphique identique comme dans le fond bien traité. Bien sûr, condenser 4 volumes en 1H30, ça fait de la coupe par paquets, mais ce n'est pas si préjudiciable. Persepolis est à la fois quête identitaire, témoignage sur la révolution islamique de 1980, n'oublie pas quelques touches d'humour, et nous parle de combat pour la liberté de fort... Lire la critique de Persepolis

2
Avatar Lonewolf
9
Lonewolf ·