Avatar LuluCiné

Critiques de LuluCiné

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

Critique de Annihilation par LuluCiné

Annihilation a de quoi susciter le débat, entre l’approche métaphysique, le trip LSD, le féminisme, l’écologie et la biologie, le réalisateur de Ex-Machina doit se douter que son nouveau film ne laissera pas indifférent. En même temps, en tant que scénariste il continue d’explorer les possibilités d’un futur, toujours plus grand et menaçant ; Annihilation s’inscrit donc parfaitement dans... Lire la critique de Annihilation

Avatar LuluCiné
7
LuluCiné ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Kings par LuluCiné

Après l’excellent Mustang, j’avais hâte de découvrir la vision de Deniz Gamze Ergüven d’une Amérique hantée par ses démons. Le fait que Kings arrive à point nommé juste après le Détroit de Bigelow prolonge ainsi la chronologie d’un pays toujours en proie au racisme ; il répond donc encore plus à l’actualité. Kings commence d’ailleurs sur les chapeaux de roues, inscrivant son film dans... Lire l'avis à propos de Kings

Avatar LuluCiné
6
LuluCiné ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Dans la brume par LuluCiné

C’est décidément de bon augure que la France mise sur des genres peu exploités. Après le mitigé La Nuit a Dévoré le Monde, explorant plus la survie que la fuite, Dans la Brume vient se frotter à l’anticipation. On ne peut qu’encourager ce genre d’initiative, encore faut-il réussir à utiliser le bon mécanisme. Dans la Brume, comme le précédent film, commence d’emblée son sujet sans se perdre... Lire la critique de Dans la brume

2
Avatar LuluCiné
7
LuluCiné ·
Bande-annonce
6.3

Critique de La nuit a dévoré le monde par LuluCiné

Le genre est assez rare en France pour être souligné. Le problème c’est qu’à trop vouloir se démarquer par la touche « indé » française, on perd l’intérêt suscité par ce genre. La Nuit a Dévoré le Monde commence sous de bons hospices, la catastrophe ne s’étalant sous nos yeux que par le son, et surtout par l’absence du seul être épargné qui dort tranquillement. Sam agit... Lire l'avis à propos de La nuit a dévoré le monde

Avatar LuluCiné
6
LuluCiné ·
Bande-annonce
6.8

Même joueur, joue encore !

Il y a généralement beaucoup d’attente autour d’un Spielberg ; quand celui-ci a bercé votre enfance, il est d’autant plus difficile de passer à côté de Monsieur Blockbuster. Et pour preuve son dernier film rend hommage à ce genre auquel il a largement contribué, voire inventé avec d’autres. Au départ, je suis assez sceptique sur cet avenir toujours aussi moche et affligeant que la SF... Lire la critique de Ready Player One

Avatar LuluCiné
7
LuluCiné ·
Bande-annonce
6.0

Critique de Wonder Wheel par LuluCiné

Woody Allen oscille mais reste toujours prolifique, Wonder Wheel n’échappe pas au vague à l’âme du réalisateur, instaurant cette fois son œuvre plus dans le drame que dans la comédie. Wonder Wheel a tout pour plaire : entre un bon casting et un décor de fête foraine dans les années 50, pourtant le film ne parvient jamais à m’emporter. La dimension théâtrale, aussi bien dans le jeu des... Lire la critique de Wonder Wheel

Avatar LuluCiné
5
LuluCiné ·
Bande-annonce
6.7

Critique de The Disaster Artist par LuluCiné

De Tommy Wiseau je ne savais rien, c’est donc assez perplexe que je découvre une énorme caricature, pourtant réelle, sous l’œil critique de la bande à James Franco. C’est surtout avec cet humour décalé qu’on accepte que Tommy Wiseau soit autant mis en avant. Si, à travers The Disaster Artist, la bande à James Franco s’amuse à égratigner Hollywood, où l’argent sert finalement de valeur plus... Lire l'avis à propos de The Disaster Artist

Avatar LuluCiné
6
LuluCiné ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Mary et la Fleur de la sorcière par LuluCiné

Ça puait le copier/coller à plein nez, la bande annonce utilisant largement un éventail d’images qu’on aurait cru tout droit sorti des studios Ghibli. Mais ce n’est pas parce que Myiazaki n’est plus (enfin sait-on jamais) que l’animé japonais ne peut pas faire de prouesse. Avec Arrietty le réalisateur prouvait qu’il pouvait prendre la relève, il se peut que ce soit d’ailleurs le seul moment... Lire la critique de Mary et la Fleur de la sorcière

Avatar LuluCiné
4
LuluCiné ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Call Me by Your Name par LuluCiné

Si d’un point de vue stylistique le film tend à offrir un cadre propice à la romance, l’intérêt se fait désirer. Ainsi on entre dans l’univers de Elio par sa maison de vacances, entouré des membres de sa famille cultivée, au beau milieu d’une Italie ensoleillée, où tout est fait pour vous rappeler la beauté. Des fruits du verger (offrant une scène de masturbation bien plus tard dans la... Lire l'avis à propos de Call Me by Your Name

2
Avatar LuluCiné
7
LuluCiné ·
Bande-annonce
7.1

Suicide Squad

Généralement le biopic est souvent abordé de manière classique ; rare sont les films qui sous couvert d’avoir un personnage charismatique, ne tombent pas dans la facilité. De Tonya Holding, je ne sais que très peu de choses ; le fait divers relayant des faits sans jamais plus approfondir, je n’ai d’échos que sa violente attaque envers Nancy Kerrigan. Et encore, c’est surtout la... Lire la critique de Moi, Tonya

Avatar LuluCiné
8
LuluCiné ·