Avatar Marlon_B

Critiques de Marlon_B

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.2

Pas l'temps

Après le très bon Le grand jeu, on attendait forcément Pariser au tournant pour son deuxième long-métrage – fameux écueil réputé infranchissable. Or Pariser s’en sort plutôt bien. Il est vrai qu’il se répète un peu, avec ces inévitables discours de normaliens écrits pour les élus, cette plongée dans le monde secret de la politique, ce protagoniste sorti de nulle part et a... Lire la critique de Alice et le Maire

Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·
7.0

Pudding anglais

Monsieur Ripois veut emprunter à la comédie italienne, référence du genre à l’époque, certains de ses ressorts comiques mais tombe finalement dans un humour pince sans rire imitant maladroitement le style british. Les péripéties d’André, ce Don Juan en puissance pour qui, comme le lui faisait dire Molière, « tout le plaisir de l'amour est dans le changement », soutiennent un... Lire la critique de Monsieur Ripois

Avatar Marlon_B
5
Marlon_B ·
Bande-annonce
7.6

Bête de scène

Kazan brosse un portrait sans concession de la société capitaliste en nous montrant les revers de la communication et ses dérives, à l’image de l’insolent Larry Rhodes, le protagoniste. Incarné par un Andy Griffith remarquable (dont le personnage annonce, par un drôle d’effet de hasard, le destin à venir de l’acteur), véritable bête de scène, inépuisable, à l’énergie contaminatrice,... Lire la critique de Un homme dans la foule

Avatar Marlon_B
8
Marlon_B ·
7.6

Socio-mélo

En pleine époque puritaine où la femme au foyer brille par la soumission et fidélité à son mari, Quine ose briser cette image lisse et aseptisée du couple, ouvrant la porte à une nouvelle organisation de la famille où le plaisir personnel prime sur le bien-être collectif. En effet jusque-là peu s´étaient essayé à cet ébranlement de l´intouchable cellule familiale, encore moins à... Lire la critique de Liaisons secrètes

Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·
Bande-annonce
7.7

Crochet du gauche

Une histoire pétrie de bonnes intentions justifie-t-elle à elle seule un film? Certes sa portée politique, sa capacité à poser les bonnes questions et à amener une société à s'interroger sur son fonctionnement, le courage dont il fait preuve en soulevant des problématiques auxquelles d'aucuns n'osent se confronter, tout cela le valorise a priori, lui donne un sens et une... Lire l'avis à propos de Du silence et des ombres

1
Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·
5.3

Le lapin et le fusil

Désir(s) prouve qu'il n'est pas nécessaire de disposer d'un gros budget pour prétendre réussir un bon film. Rohmer l'a démontré, mais dans un style diamétralement opposé: ici le silence, porteur de sens, induisant la réflexion du spectateur, là l'effusion de paroles qui dit tout; ici la grave tragédie qui emporte tout sur son passage, là les légers quoique douloureux tracas... Lire l'avis à propos de Désir(s)

1
Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·
7.3

Tout le monde se fait entubé et entube quelqu'un

Tout le monde se fait entubé et entube quelqu'un. Ainsi le patron qui profite de ses employés en ne leur offrant après 25 ans de bons et loyaux services qu'une simple montre, et qui finalement se fait voler une partie de la caisse; ou la femme de Cross qui le traite comme une Cendrillon méprisée, et qui par un retournement de situation inespéré se fait larguer sans un au revoir; ou... Lire la critique de La Rue rouge

Avatar Marlon_B
8
Marlon_B ·
Bande-annonce
7.0

Ruptures

La destinée d'un couple est-elle déjà écrite à l'avance? Le réalisateur est-il, en tant que représentant démiurge, fait à l'image de Dieu tout-puissant, et par conséquent capable de définir le devenir de ses personnages? Avec Voyage en Italie, Rossellini répond “non”. Ce rapport radical à la liberté mène le cinéaste, chef de file du néo-réalisme, et donc figure de proue d'une... Lire l'avis à propos de Voyage en Italie

Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·
Bande-annonce
6.0

Père et enfant

Dans un style proche des frères Dardenne (le génie en moins), Sudabeh Mortezai livre une réflexion intimiste et réaliste sur l'enfance et la paternité. Caméra à l'épaule suivant les mouvements des personnages, S. Mortezai nous dévoile peu à peu le quotidien de Ramasan, fils aîné d'une famille tchétchène amputée du père, dans un quartier populaire où cohabitent les nationalités et les... Lire l'avis à propos de Le petit homme

1
Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·
Bande-annonce
6.0

A ne pas mettre dans les mains de n'importe qui

Stephen King, c'est un peu comme Agatha Christie : on peut s'attendre au meilleur comme au pire. Qui plus est s'il est adapté par le réalisateur de Jurassic Park, Indiana Jones, Mission Impossible, Spider-Man, etc – pas par Kubrick. De ce thriller, certaines idées de l'écrivain retiennent l'attention et permettent de nous maintenir en haleine. Du réalisateur, un peu moins.... Lire la critique de Fenêtre secrète

Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·