Mik Kiway

Homme
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
"Mon cerveau est comme un petit village africain victime de l'exode rurale : il a des cases vides"

Répartition des notes

  1. 4
  2. 14
  3. 36
  4. 46
  5. 229
  6. 482
  7. 676
  8. 440
  9. 211
  10. 60

Comparez votre collection avec Mik Kiway

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Mik Kiway
Sondages de Mik Kiway
Critiques de Mik Kiway

Dernières critiques

Bande-annonce
6.5
Prière de ne pas zapper cette série

Longtemps, je me suis demandé comment un authentique messie devrait s'y prendre pour convaincre l'Humanité entière de sa réelle connexion divine. Un monde où les seules vérités sont tenues pour scientifiques, dans un océan de complotismes, canulars et troubles mentaux. Messiah répond brillamment à ma question, tout en validant mon hypothèse : la foi ne suffit plus. Pour emporter les foules... Lire l'avis à propos de Messiah

25 1
Avatar Mik Kiway
8
Mik Kiway ·
Bande-annonce
7.3
Une fleur sauvage au pays des cendres

C'est dur de trouver les mots, pour parler d'un film vous prend à ce point aux tripes. Dur d'engager une critique froide et rationnelle, quand on a baigné 2h20 dans un volcan d'émotions brutes ou retenues, et d'une telle intensité, que ce film en devient son chouchou N°1 de tous les temps. C'est toujours pareil avec Warrior : boursouflures émotionnelles, souffle court, gorge serrée,... Lire l'avis à propos de Warrior

2 1
Avatar Mik Kiway
10
Mik Kiway ·
Mentions J'aime de Mik Kiway

Activité récente

Statuts d'humeurs

Independence Day : Resurgence (2016) Le film est globalement à chier mais le vaisseau-mère de 5000km qui se pose sur Terre comme une grosse tique est impressionnant. A comparer avec l'Etoile Noire de SW.
Brutus vs. César (2020) Heureusement qu'il passe sur Amazon et pas sur grand écran, où on aurait crié à l'escroquerie.
Autant en emporte le vent (1939) Spoiler : donc l'affiche, c'est le moment où Rhett va violer sa femme sur le lit conjugal, cuit comme un coing, et là paf : elle tombe enfin amoureuse de lui. Moralité les mecs : soyez brutal.
À la poursuite d'Octobre rouge (1990) Humm... le film n'a pas très bien vieilli. Y a que les Chaplin qui seront encore intacts dans 500 ans.