Avatar Nanash

Critiques de Nanash

Versus
  Suivre
6.8

Critique de Des mille et une façons de quitter la... par Nanash

Quand je lisais Jonas Jonasson et son « Analphabète qui savait compter » je pensais que ce genre de roman loufoque et humoristique ferait d’excellents moments de détente entre d’autres œuvres plus sérieuses et noires. Je ne pensais pas retomber si rapidement sur un roman de cet acabit mais c’est chose faite par l’insistance de la Salle 101 à me faire lire Vladimir Lortchenkov avec en plus la... Lire l'avis à propos de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

1 2
Avatar Nanash
8
Nanash ·
7.3

Critique de The City and the City par Nanash

China Mieville, dont une bonne partie de la production figure dans ma liste de roman à lire, n’est pas un romancier facile. Son passé d’ethnologue le prédispose à l’écriture de roman aux structures de sociétés fictives complexes. J’y vois un peu du Christopher Priest du Monde Inverti dans la création d’univers tordus mais cohérents. C’est sur un socle vertigineux qui repose « The City... Lire l'avis à propos de The City and the City

1
Avatar Nanash
9
Nanash ·
7.4

Critique de Royaume de vent et de colères par Nanash

Malgré son illustration de couverture hideuse je me suis laissé tenté par ce "Royaume de vent et de colères", principalement par son prix elbakin et quelques avis de mes éclaireurs. Très court, le roman nous invite à suivre l'histoire des personnages charismatiques présents dans une auberge Marseillaise juste avant le siège de la ville par les troupes fidèles au roi de France. Par... Lire la critique de Royaume de vent et de colères

1
Avatar Nanash
8
Nanash ·
7.6

Critique de L'Opéra de Shaya par Nanash

Lu il y a à peine quelques mois, c’est à grande peine que je me souviens des thèmes des nouvelles de ce recueil. Sylvie Lainé se conforme à un classicisme vintage du space-opéra. Je n’aurais pas été surpris si le livre était paru dans les années 70. Chacun des thèmes utilisés par les nouvelles est original et se retrouve poussé à son maximum sans jamais que les textes ne s’étoffent... Lire la critique de L'Opéra de Shaya

Avatar Nanash
6
Nanash ·
7.9

Critique de Je suis ton ombre. par Nanash

J’ai entamé ce roman sans savoir ni quel était son sujet ni quel était son style, j’étais donc des les conditions idéales pour que fonctionne l’ambiance de « Je suis ton ombre ». Si l’on commence le roman dans les pas d’un enfant du pays basque, on sent poindre assez rapidement l’inclinaison malsaine du roman sans en discerner précisément les contours. Ce gamin qui souffre d’une... Lire l'avis à propos de Je suis ton ombre.

Avatar Nanash
7
Nanash ·
6.5

Critique de L'Analphabète qui savait compter par Nanash

Je n'aurais probablement jamais jeté un œil sur ce roman si l'on ne me l'avait pas offert. Un roman humoristique sans autre prétention que cela, pas vraiment le genre qui m'attire de prime abord. Nombeko n'est encore qu'un enfant lorsqu'elle décroche son premier emploi dans les latrines de son township natal. La grande faute de Miss Nombeko c'est d'avoir un sens des affaires et des... Lire la critique de L'Analphabète qui savait compter

Avatar Nanash
7
Nanash ·
8.2

Critique de La Route du retour par Nanash

C’est en parcourant les critiques que je m’aperçois que ce roman est en quelque sorte une extension d’un roman précédent. Harison souhaitait étoffer sa saga familiale en creusant la vie de personnages apparus dans « Dalva ». Ne l’ayant pas lu chacun des personnages et chacune des situations sont nouveaux pour moi. Harisson nous plonge dans une saga familiale classique faite de... Lire la critique de La Route du retour

6
Avatar Nanash
6
Nanash ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Life is Strange par Nanash

Sur PC : C'est excellent, jouez-y. Voila, fin de ma critique. Passons à cette histoire de fin maintenant, car il semble y avoir un consensus sur la "vraie" fin et l'autre. (ci-dessous, du spoil velu qui vous pourrira tout le jeu si vous ne l'avez pas fait) Donc, ma "vraie" fin à moi c'est l'autre, celle où je pars en pick-up avec Chloé. On dira que je suis un monstre, que j'ai... Lire le test Life is Strange sur PC

Avatar Nanash
9
Nanash ·
7.3

Critique de Le Saule par Nanash

Depuis ma lecture du Démon, je sais qu’un roman d’Hubert Selby Jr. ne se prend pas à la légère. On va souffrir à sa lecture, l'auteur ne s'intéresse qu'aux traits les plus sombres de l’âme humaine. En se renseignant au sujet du livre on apprend que c’est probablement l’unique roman de Selby qui finit « bien ». On ne se refait pas, qu’importe la conclusion, les épreuves pour atteindre cette... Lire l'avis à propos de Le Saule

2
Avatar Nanash
9
Nanash ·
7.0

Critique de Sovok par Nanash

Ayant passé un bon moment dans le Wastburg de Cédric Ferrand, je le suis dans son Moscow retro-futuriste. L'éditeur parle d’uchronie, il est assez complexe de définir le temps de l'action, j'ai plus eu la sensation d'un roman post-apo. En compagnie de Méhoudar qui débute son nouvel emploi dans la société d'ambulance gouvernementale, nous allons découvrir une Russie jamais sortie du... Lire la critique de Sovok

Avatar Nanash
7
Nanash ·