Avatar Noménale

Critiques de Noménale

Versus
  Suivre
Bande-annonce
-

Princesse de l'hôpital

Dans un monde où l'on ne sait pas quoi faire des "fous" à part les enfermer, la mère d'Anna Lappalainen se débarrasse d'elle à l'hôpital psychiatrique de Kellokoski. Le film débute en 1945, où la seule solution semble être de saucissonner les patients sans distinction aucune, comme si avoir un trouble mental amenait quelqu'un en marge de l'humanité même. Mais est-on plus humain, de traiter... Lire la critique de Princess

2
Avatar Noménale
8
Noménale ·
6.9

"Que comprendront-ils par ici à l'histoire de cette beauté dispersée en grains sur les épaules ?"

Un instant. Il suffit parfois d'un instant pour faire basculer toute une vie. C'est le cas de Thomas Sheppard qui est né et a grandi à Falmouth, petite ville portuaire perdue en Cornouailles. Il n'avait jamais quitté Falmouth jusqu'à ce qu'il y commette l'irréparable. Il y revient en paria. Les gens n'ont pas oublié. Lui non plus, bien sûr, n'a pas oublié, ça fait partie de lui maintenant, de... Lire la critique de Un instant d'abandon

6 4
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Bande-annonce
7.4

Ceux qui ne savent plus rire

D'abord il y a un homme que l'on a envie de détester. Quoi que. Il y a ce sergent qui passe en voiture, remontant une colonne de soldats allemands vaincus quittant son pays, et qui subitement s'arrête, et se lâche, se défoule sur l'un d'entre eux, car il porte un drapeau danois. Et c'est gratuit, c'est comme frapper un homme à terre - d'ailleurs il ne se gêne pas - ça ne sert à rien, c'est... Lire l'avis à propos de Les Oubliés

13 2
Avatar Noménale
9
Noménale ·
8.3

"Je découvre - pauvre imbécile - la morsure du sentiment amoureux"

Besson, c'est un peu comme avec cette amie de l'enfance - que j'ai perdue de vue, la faute à elle, la faute à moi, sans doute les deux, comme dans toutes les histoires d'amitié et d'amour - avec qui je passais une bonne partie de mon temps, mais jamais trop. Quand c'était par touches régulières, c'était fabuleux. Quand c'était les vacances, qu'on n'avait que ça à faire de tuer le temps... Lire la critique de "Arrête avec tes mensonges"

12 2
Avatar Noménale
9
Noménale ·
Bande-annonce
7.7

Le syndrome de la profiterole

Je vous ai déjà parlé du dernier carré de chocolat. Celui après lequel il ne faut rien reprendre car on veut garder en bouche la saveur, la texture, le côté doux amer, presque trop. Je vous ai déjà parlé de la glace à la vanille, celle que l'on savoure avec délice, comme un petit plaisir, celle qui nous met de bonne humeur, à tel point qu'on en reprendrait bien une deuxième, juste après. Je... Lire l'avis à propos de Please Like Me

22 3
Avatar Noménale
9
Noménale ·
7.7

Un endroit où le temps s'arrête

Il y a dans ce roman un côté doux amer. On part de relations et de situations classiques pour vite tomber dans le rocambolesque, une invraisemblable poésie qui donne des touches de couleur à une histoire assez simple et triste. L’on ne sait plus vraiment si l’on est dans la comédie ou le drame, probablement un mélange des deux. On suit le parcours de Rinco, une jeune femme qui doit... Lire l'avis à propos de Le restaurant de l'amour retrouvé

4
Avatar Noménale
8
Noménale ·
7.2

Red mars... Et je repars

Ouh, que j’ai eu du mal à le terminer ! Il est de ces livres que l’on trouve intéressants, quand on est dedans, ma foi la lecture n’est pas désagréable, mais l’envie de le rouvrir, de le continuer, ne vient pas. Pourtant l’histoire de la colonisation de Mars avec l’arrivée des 100 premiers avait de quoi me plaire. Le roman se place dans un contexte post-guerre froide où la Russie et... Lire l'avis à propos de Mars la rouge - La Trilogie de Mars, tome 1

3 1
Avatar Noménale
6
Noménale ·
Bande-annonce
5.6

Lie from Mars

Sur Xbox One : Il est des jeux dont on se dit qu'ils auraient été fantastiques il y a une demi-douzaine d'années. The Technomancer est de ceux-là. Si vous voulez un jeu à la pointe de la technologie, avec des animations magnifiques et des cutscenes à couper le souffle...Voyagez dans le temps, oubliez tout ce que vous savez de ces dernières années vidéoludiques, et mettez The Technomancer. Autrement, vous... Lire le test The Technomancer sur Xbox One

8
Avatar Noménale
7
Noménale ·
6.8

Chère Nanou,

Il ne payait pas de mine, ce petit bouquin que tu tenais à me donner, dans lequel tu as même écrit la date et signé pour que je me souvienne qu'il venait de toi. Comme si je pouvais oublier qu'il venait de toi. C'est marrant, c'est comme si tu avais su qu'il me plairait. Ce n'est pourtant pas facile d'offrir un livre, je dirais même que c'est très compliqué, même à quelqu'un que l'on connaît... Lire l'avis à propos de La Lettre à Helga

3
Avatar Noménale
8
Noménale ·
7.5

Blood, (sugar) sex, magic

Un peu de spoilers du début, car c'est une critique globale des tomes 3 à 7, mais rien de trop violent. Avec ce volume, l'on entre réellement dans le roman qui constitue l'histoire principale du sorceleur. Moins de bagarre et plus d'apartés, points de vue en tous genre, le tout est plus structuré et beaucoup plus classique quant à la narration. Geralt qui jusque là... Lire l'avis à propos de Le sang des elfes - Sorceleur, tome 3

4
Avatar Noménale
8
Noménale ·