Avatar Noménale

Critiques de Noménale

Versus
  Suivre
7.5

Blood, (sugar) sex, magic

Un peu de spoilers du début, car c'est une critique globale des tomes 3 à 7, mais rien de trop violent. Avec ce volume, l'on entre réellement dans le roman qui constitue l'histoire principale du sorceleur. Moins de bagarre et plus d'apartés, points de vue en tous genre, le tout est plus structuré et beaucoup plus classique quant à la narration. Geralt qui jusque là... Lire l'avis à propos de Le Sang des elfes

7
Avatar Noménale
8
Noménale ·
7.3

"Fencing, fighting, torture, revenge, giants, monsters, chases, escapes, true love, miracles..."*

Arrivée dans l’univers de « The Witcher » par le 2ème opus des jeux vidéos, alors que je termine le 3ème, je décide de me lancer dans la lecture des livres qui racontent les événements qui ont mené à ceux du jeu. Pas dépaysée, je retrouve rapidement une foule de personnages que j’ai déjà croisés au fil de petites histoires qui se croisent, se recoupent, s’organisent autour... Lire l'avis à propos de Le Dernier Vœu

10
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Bande-annonce
8.7

Dérives sur Geralt

Sur Xbox One : Geralt, il a trop la classe. La seule personne susceptible de faire de la concurrence à la classe de Geralt, c'est Mister Nomé. Avec ses 30 kg tout mouillé, son nez à manger un surimi sous la douche – il ne fume pas – et son regard de braise myope, il impressionne facilement toute personne qui ne le connaît pas. Mais bon, là, le jeu est sur Geralt, donc on va parler de ça. Je vous... Lire le test The Witcher 3: Wild Hunt sur Xbox One

12
Avatar Noménale
10
Noménale ·
7.6

Le cycle dérobé

L'histoire nous est d'abord amenée de deux points de vue différents. Celui de Joseph Adams, un de ceux chargés d'entretenir une illusion aux yeux de la majorité des humains. Parmi cette majorité d'humains terrés et exploités dans des abris antiatomiques, Nicholas Saint-James est envoyé à la surface pour obtenir un organe – supposé disponible au marché noir - pour un de ses amis.... Lire la critique de La Vérité avant-dernière

7
Avatar Noménale
8
Noménale ·
6.9

"Modère ton langage ou tu vas en apprendre long sur ta grand-mère !"

Débarquant totalement neutre - je n'avais pas lu le résumé, j'ai juste pêché ce livre dans une brocante et je savais que ça faisait parti des livres "à lire" - sur un "Doukipudonktan" qui met directement dans l'ambiance, j'ai d'abord été perturbée par les libertés de langages prises par l'auteur. Je me suis renseignée après sur la démarche, toujours est-il qu'habituée à voir les fautes, ce... Lire l'avis à propos de Zazie dans le métro

23 2
Avatar Noménale
8
Noménale ·
6.0

Bien, mais pas top

J'ai beaucoup aimé la bouffée d'air qu'apporte ce volume, la sortie de l'univers clos qui donne avec son lot de révélations de nouveaux enjeux. Le monde reste cohérent, ce qui n'était pas forcément évident à faire avec autant de nouveautés qui nous tombent sur le coin de la figure. Sans spoiler, j'ai aussi beaucoup aimé le final qui a le mérite de nous changer des fins cu-cul habituelles aux... Lire l'avis à propos de Divergente 3

6
Avatar Noménale
5
Noménale ·
Bande-annonce
6.4

Des pieds, des slips et des trous de pif.

Une histoire d'amitié qui vire à l'amour tout doucement, tendrement et à la surprise des protagonistes. Je m'attendais à une comédie et si certains passages sont effectivement drôles, le film se perd un peu dans des moments un peu plus graves, sérieux. Les dialogues légers qui font référence à l'enfance confrontés à des situations plus lourdes perdent de leur innocence. L'histoire est... Lire la critique de Plan B

4
Avatar Noménale
6
Noménale ·
6.3

Si tu choisis de ne pas choisir, techniquement, tu fais un choix, non?

J'aurais pu être "Dauntless" - merde je me rends compte que je ne connais pas les noms français, et non, je n'essaie pas de me la péter - parce que je n'ai peur de rien. Enfin presque. J'ai quelques peurs, mais que des trucs rationnels. Je n'ai peur de la hauteur que si je suis au bord d'une falaise sans garde-corps. Comme je suis toute petite, le moindre bout de rocher dépasse facilement mon... Lire l'avis à propos de Divergente 2

8
Avatar Noménale
5
Noménale ·
Bande-annonce
5.2

A tombeau ouvert

2001, les gens meurent sur les routes. C'est triste. On a déjà équipé les voitures de l'airbag et de la ceinture de sécurité, même à l'arrière. On n'a pas encore inventé le radar automatique pour faire freiner les gens juste avant et ré-accélérer juste après, du coup on ne sait pas quoi faire d'autre que des spots publicitaires pour tenter de faire baisser la mortalité routière. Alors voilà.... Lire l'avis à propos de Fast and Furious

14 27
Avatar Noménale
4
Noménale ·
6.6

Sympathique

Dystopie pour adolescent, autant dire qu'en ouvrant Divergent, je ne m'attendais pas à grand chose, tout au plus un bon moment de détente - et c'est déjà pas mal ! On nous présente l'univers de Tris comme idéal : plus de guerres, chacun connaît sa place dans la société et remplit sa fonction sans se poser de questions. Les factions, basées sur les convictions et les aptitudes des gens... Lire l'avis à propos de Divergente 1

6
Avatar Noménale
7
Noménale ·