Avatar Noménale

Critiques de Noménale

Versus
  Suivre
6.7

Digressions d’une pertinence très relative à l’usage de l’amateur de zombies cherchant un compagnon

Ca y est, vous êtes décidé. Au fond, vous avez toujours été un original et ce choix n’en est qu’un parmi tant d’autre pour illustrer votre résolution de vous démarquer. Vous avez déjà évalué les risques et les inconvénients, vous savez que vous allez vous retrouver chez vous avec un cadavre plus ou moins décomposé qui dégagera encore une odeur douteuse après avoir été aspergé de plusieurs... Lire l'avis à propos de Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère... et retrouvé l'amour

13 7
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Bande-annonce
6.8

Si belle la vie

[ALERTE SPOIL] Chaque fois qu'elle entre dans le salon, j'oublie tout. J'oublie Jamale qui passe tellement de temps chez nous qu'on pourrait croire qu'elle travaille ici. J'oublie ses éternels castings et ses caprices dépassés de la star qu'elle ne sera jamais. J'oublie nos encouragements futiles - il faut bien la soutenir - et ses espoirs qui sonnent un peu faux, même pour elle. J'oublie sa... Lire l'avis à propos de Caramel

20 1
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Bande-annonce
7.5

La fuite

Mais merde, mister Nomé, merde ! Attache-moi la prochaine fois. Prive-moi de stepper jusqu'à ce que j'accepte. Emmène-moi dans un bar à champignons, prive-moi de Castle Crashers et de Dragon Age. Vole-moi mes DVD de LOTR et The Hobbit, fais disparaître ma copie déjà dure à trouver de Loin du Paradis - ah non, pardon, ça tu l'avais fait. Menace-moi de me priver de câlins, pique-moi les clés de ma... Lire l'avis à propos de Thelma et Louise

79 2
Avatar Noménale
9
Noménale ·
8.1

Questions d'Intelligence

Conterandu n°1 On rencontre Charlie Gordon juste avant l’opération qui doit lui permettre d’augmenter considérablement son QI. Premier cobaye humain, les docteurs qui vont le suivre sont particulièrement confiants car la souris Algernon, ayant subi la même opération, semble très bien réagir. Le roman suit l’évolution de Charlie grâce à ses comptes rendus qu’on lui a demandé d’écrire pour suivre... Lire la critique de Des fleurs pour Algernon

16
Avatar Noménale
8
Noménale ·
7.7

Identités

[SPOILER ALERT] Je m’appelle Paul. Je fuis cette putain de guerre qui aurait déjà dû finir. Je fuis ces putains de tranchées qui vont achever de me rendre fou, comme les autres. Je le sais. Si je reste là, je n’y survivrai pas. Et il y a Louise, ma belle Louise que j’ai dû abandonner à peine notre mariage célébré. Je vais devoir me cacher mais au moins elle sera là. Je m’appelle Suzanne.... Lire l'avis à propos de Mauvais genre

22 5
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Bande-annonce
7.1

Les chevaliers : de baffes aux mets

Sur Xbox 360 : On avait nos nièces à la maison. Mister Nomé n'allait quand même pas s'empêcher de jouer aux jeux vidéos sous prétexte que la plus jeune a six ans. Nous l'appellerons Noménièce, pour ne pas la nommer... Ce qui est bien avec Castle Crashers, c'est que ça fait marrer les grands. Et que l'humour pipi-caca fait marrer les petits. Ce qui est bien c'est que quand on joue avec Mister Nomé, on peut... Lire le test Castle Crashers sur Xbox 360

18 3
Avatar Noménale
9
Noménale ·
8.8

En revoyant sur des photos jaunies...

Je pourrais vous parler d'homosexualité. Mais la perception du narrateur est beaucoup plus passionnante que les faits. Sa façon d'opposer l'avant et l'après sa découverte sur un personnage qu'il connaissait. Le sujet aurait pu être tout autre. C'est le changement de perception, qui est intéressant. C'est la transposition de cette perception à tout son entourage, qui est intéressante. Un peu... Lire l'avis à propos de Sodome et Gomorrhe

21 2
Avatar Noménale
9
Noménale ·
Bande-annonce
7.1

The Place Beyond the Pain - Partie 2

[GACHAGE EN VUE/SPOILER ALERT] Critique en 2 parties rédigée par Gothic et Noménale. première partie ici : http://www.senscritique.com/film/The_Place_Beyond_the_Pines/critique/17726371 - "The Place Beyond the Pines"…personnellement je trouve que c’est la moins bonne partie du film, il faut impliquer le spectateur et je n’ai trouvé que ces quelques cascades pour poser l’ambiance, jusqu’à... Lire la critique de The Place Beyond the Pines

23 6
Avatar Noménale
4
Noménale ·
Bande-annonce
6.1

To curl up and dye* [revue capillaire]

- Dis donc, Nomé, Faudrait pas prendre l'habitude de critiquer trop de films, et puis quoi, ils sont où tes bouquins de dépressifs ? - Ca vient. D'ailleurs je m'étais promis que ma prochaine critique serait sur mon bouquin en cours. Mais je ne pouvais pas laisser passer ça ! Tiens et je ne mets jamais de lien de musique mais bon...Tu comprendras. http://www.youtube.com/watch?... Lire la critique de American Bluff

46 5
Avatar Noménale
7
Noménale ·
Bande-annonce
7.7

Protéger et sévir

Ah les années 80 ! Ses lunettes bizarres, cette insouciance ambiante, cette impression que la vie peut se vivre au jour le jour car tout va bien et tout ira bien après - toute ressemblance avec une précédente critique serait totalement fortuite ! Les années 80, cette époque où l'on ne connaissait pas le préservatif ! Ne pas connaître n'est pas tout à fait exact puisque l'homme a cherché à... Lire l'avis à propos de Dallas Buyers Club

29 10
Avatar Noménale
9
Noménale ·