Avatar OVBC

Critiques de OVBC

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Cadastre off

Pardon, pardon pour ce titre navrant. Je l'assume, je le trouve impeccable. J'ai par ailleurs remarqué que quand on dit "j'assume" devant une personne qui vous emmerde avec sa morale à deux balles, hé bah ça passe crème... Comme si, au fond, on aimait avant tout la liberté de l'individu qui se tient droit même si on trouve ses choix discutables. L'un des seuls "j'assume" qui ne passe... Lire l'avis à propos de La Ligne de démarcation

4
Avatar OVBC
6
OVBC ·
Bande-annonce
7.3

Tête de bite qui débite des bouts d'chair

A mon grand étonnement, j'ai vu en moins d'une semaine six Claude Chabrol, six films entre 1966 et 1973, et je plains, je plains sérieusement les cinéphiles d'aujourd'hui qui n'ont pas entendu cet homme parler. Moi qui suis très tatillon, à la fois sur la politique - les idées en général - et le cinéma - la culture en général, je crois qu'il y au monde un homme qui fait... Lire la critique de Le Boucher

9
Avatar OVBC
7
OVBC ·
Bande-annonce
7.1

L'essai ouvrier, un art limite

Rhodia 4/8 est un film ouvrier. Enfin presque. L'un des premiers en France. Qu'est-ce que ça veut dire "ouvrier" ? Ne serait-ce pas plutôt "ouvriériste" ? Quelle est donc cette légitimité à mieux parler des conditions de travail des ouvriers que par le seul acte des gens qui vivent cette vie ? Je ne considère pas cette légitimité. Je considère que l'être... Lire la critique de Rhodia 4/8

1 3
Avatar OVBC
8
OVBC ·
7.6

Le grand Nicolas

On connaît - moi, en tous cas - surtout Sempé pour le petit Nicolas, avec ces dessins empreints de malice, d'orgueil, de curiosité et de nostalgie. On connaît moins les albums de Sempé. Moi, en tous cas, je les connais moins. Avec Des Hauts et des Bas, Sempé présente en 1970 un visage de la société que le petit Nicolas ignore encore, un visage absurde, obscur et... Lire la critique de Des hauts et des bas

2 1
Avatar OVBC
7
OVBC ·
Bande-annonce
6.3

C'est dans la boîte !

Andrzej Wajda est mort ce jour, le 10 octobre 2016. Mourir en octobre quand on est un contre-révolutionnaire, il faut avoir du toupet ! Pour moi qui suis les intérêts politiques, l'histoire et l'actualité, Wajda est un artiste, disons, représentatif de l'esprit contre-révolutionnaire pseudolibertaire, pseudodémocratique et carrément catholique qui a sévit et qui sévit toujours en... Lire l'avis à propos de L'Homme du peuple

4 7
Avatar OVBC
1
OVBC ·
6.5

Un portrait entre les lignes

J'ai toujours été fasciné par l'innocence, sans doute parce que la mienne fut soit de courte durée, soit enfouie, inaccessible dans ma mémoire. J'en suis fasciné par sa construction, mais pleut-être encore plus par le fait qu'elle se prouve par la désillusion systématique, le désenchantement qui l'accompagne. Quand on s'intéresse à Darger, on voit normalement l'oeuvre de l'innocence :... Lire l'avis à propos de L'histoire de ma vie

2 6
Avatar OVBC
6
OVBC ·
Bande-annonce
7.2

Pas de terroristes en col noir sans terroristes en col blanc

En ces temps où un vêtement est plus qu'un simple vêtement, en ces temps où l'on parle de symbolique et de sensibilité plus que de productions matérielles, le film d'Yves Boisset - car c'est un film d'Yves Boisset avant même de n'être qu'un simple téléfilm à la solde de France 2 - le bien nommé "Le Pantalon" résonne aujourd'hui comme le récit d'une absurdité - oui mais qui n'est absurde parce... Lire l'avis à propos de Le Pantalon

1
Avatar OVBC
5
OVBC ·
7.8

Chanson exemplaire

Elles sont rares les chansons qui tapent sur les bonshommes donc profitons en. Et j'aime bien les petites allusions lesbiennes suggérées dans cette chanson. Il y a une autre chanson que j'aime - Sylvestre est plaintive et désuète mais c'est une parolière politisée hors pair : Clémence en vacances. Ça cause d'une femme qui démissionne des tâches domestiques. Elle se barre en colonies... Lire l'avis à propos de Petit Bonhomme

1
Avatar OVBC
8
OVBC ·
5.5

I just do my job

Ce billet critique va être pour moi l'occasion de rendre un hommage à un film et à un réalisateur qui s'est servi d'un film comme Popcorn afin d'en améliorer l'espèce de jubilation horrifico-comique, cette jubilation de l'esprit consiste à s'amuser avec les choses horribles. Mais à s'amuser jusqu'aux confins de la folie, une sorte d'hilarité/ sardonisme perverse qui fait naître le grotesque.... Lire l'avis à propos de Popcorn

4 3
Avatar OVBC
6
OVBC ·
Bande-annonce
5.6

Retour chez les rednecks

C'est par une visite tout à fait impromptue j'ai pris connaissance de ce film qui, à première vue, ne paierait pas de mine s'il était mis en rayon dans un Cashconverters à 1,99 euros. Un peu déconcertant donc. En y regardant de plus près, une nouvelle édition de Wild Side Films - collection "Les Maîtres du fantastique" - est apparue, joliment commentée en son antre et en... Lire l'avis à propos de Le Crocodile de la mort

2
Avatar OVBC
6
OVBC ·