Avatar Palatina

Critiques de Palatina

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.5

À point nommé

Antonioni : antonyme de la monotonie au Cinéma. Le réalisateur italien entame Zabriskie point quelques années après le fantasmagorique et excellent Blow-Up, en poursuivant son entreprise d’analyse acerbe et singulière de l’évolution des mœurs de la société des années 1960. Après avoir assisté à un débat entre étudiants sur fond de revendications, de... Lire la critique de Zabriskie Point

9 3
Avatar Palatina
8
Palatina ·
6.1

Gadoue sociale en baie de Slack

Un délire de Dumont auquel il faut pleinement adhérer pour y entrevoir une satire sociale, décorée de personnages grotesques, tout simplement exquise. La théâtralité exacerbée des uns (Luchini et Binoche en tête) contraste avec l'animalité des autres -les bourgeois et les pêcheurs- ayant chacun leurs vices, consanguinité et cannibalisme. Au... Lire la critique de Ma Loute

9 2
Avatar Palatina
7
Palatina ·
Bande-annonce
8.0

Noble Art

1949, année qui a tragiquement vu partir Cerdan, a aussi accouché de deux œuvres cramponnant assurément la boxe au septième Art, sept années après le fulgurant Gentlemen Jim. Champion de Mark Robson, avec Kirk Douglas à la pesée, montrait le destin d’un boxeur obstiné avec une note tragique et réaliste. The Set-Up... Lire la critique de Nous avons gagné ce soir

16 10
Avatar Palatina
8
Palatina ·
Bande-annonce
7.8

La vie mondaine, cette bagatelle

Une statue du Christ chahutée par un hélicoptère dans le ciel romain telle une babiole, et nous voilà emmenés dans la jungle mondaine, excentrique et impénitente de Marcello Rubini. Ce journaliste de presse people, campé par un Mastroianni au summum de l’élégance et du style, aspirait autrefois à une littérature plus noble. Le jeune provincial se complaît et... Lire l'avis à propos de La Dolce Vita

29 6
Avatar Palatina
8
Palatina ·
Bande-annonce
7.1

Vallée de la mort et de la renaissance

[ Sixième festival de cinéma de Valenciennes, samedi 19 mars 2016 ] avant-première de Demolition, le dernier film de Jean-Marc Vallée, qui m’avait par le passé époustouflé avec son Dallas Buyers Club. Première fausse note : Naomi Watts n’est pas ma voisine, soit, passons. Tout commence sur un air de... Lire l'avis à propos de Demolition

20 5
Avatar Palatina
6
Palatina ·
Bande-annonce
7.6

La bête humaine

Après The Verdict de Sidney Lumet et Marqué par la haine de Robert Wise, mon cycle Paul Newman se poursuit avec Hud – et son titre français un tantinet racoleur Le plus sauvage d’entre tous - de Martin Ritt. Coinçons tout de suite l’anecdote qu’il est l’un des... Lire l'avis à propos de Le plus sauvage d'entre tous

19 4
Avatar Palatina
9
Palatina ·
Bande-annonce
8.0

L'enfer c'est les autres

L'enfer c'est les autres. Hier soir j'écoutais de l'opéra. Soirée tranquille. J'ai laissé les enfants à ma mère. J'ai bu aussi. Un peu. Beaucoup en fait. On avait prévu un dîner en amoureux avec mon Nick. Qu'il est gentil. Il m'a appelé. Il a été retenu sur son chantier. Une urgence. Je n'en peux plus. Je me sentais seule. Proute, je vais dans un bar. Là je rencontre un homme, il me paye... Lire l'avis à propos de Une femme sous influence

19 4
Avatar Palatina
8
Palatina ·
Écouter
6.7

Lifting musical chez Chamfort

En amateur des textes de Chamfort et de musique électronique, l'union des deux dans l'album Le meilleur d'Alain Chamfort (Versions revisitées) me parait de prime abord audacieux, mais aussi intéressant quand on sait que sa musique s'est inscrit à un moment dans une mouvance new wave de pop française notamment par l'utilisation marquée de... Lire la critique de Le meilleur d'Alain Chamfort (Versions revisitées)

4 6
Avatar Palatina
7
Palatina ·
Bande-annonce
7.4

Get Wild and Tough

Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel, et chaque fois qu'il l'entendait, mystérieusement excitant et attirant, il se sentait forcé de tourner le dos au feu et à la terre battue qui l'entourait, et de plonger au cœur de cette forêt toujours plus avant, il ne savait où ni pourquoi ; il ne se posait pas la question mais l'appel résonnait impérieusement dans la... Lire l'avis à propos de The Revenant

47 6
Avatar Palatina
7
Palatina ·
Bande-annonce
7.4

Spectacular Optical

Vidéodrome (1983) est une œuvre avant-gardiste illustrant des dangers de la modernité sur le psychisme humain. Le progrès s'incarne ici par l’essor, et l'emprise, de la télévision sur l’Être à travers le pouvoir de l’image. Il s'agit implicitement de l'optique comme menace directe à la souveraineté de la Pensée. La phrase du professeur O'Blivion « The television screen has become... Lire la critique de Vidéodrome

14 1
Avatar Palatina
8
Palatina ·