Avatar Paul Staes

Critiques de Paul Staes

Versus
  Suivre
7.2

Giraudoux ou la Cassandre (involontaire) des années 30.

La Guerre de Troie n'aura pas lieu fait partie de ces pièces au formidable titre, qui laisse rêveur quant à la suite et notamment quant à la qualité théâtrale de la pièce. S'il est toujours hasardeux de jeter un regard critique sur une pièce de théâtre sans l'avoir vu jouer, Jean Giraudoux me déçoit pourtant beaucoup avec cette pièce courte, en deux actes, qui singe mollement les... Lire l'avis à propos de La Guerre de Troie n'aura pas lieu

2
Avatar Paul Staes
5
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.0

(Faux) petit paysan.

Dans notre République Française, un quart des paysans connaît une situation de pauvreté extrême, face à une grande précarité économique, une politique agricole européenne absurde, des revenus ridicules sous les pressions des grands intermédiaires et des normes ubuesques. Pour ces raisons, Petit Paysan est un film sain, à l'ambition généreuse, et au message on ne peut plus clair.... Lire la critique de Petit Paysan

4
Avatar Paul Staes
4
Paul Staes ·
8.0

Une grande claque éthique et esthétique.

La jubilation et l'adoration provoquées par la lecture de cet immense chef d'oeuvre n'ont d'égale que la grandeur époustouflante du style littéraire de Vladimir Nabokov, qui s'il n'est pas un génie, est tout du moins l'un des écrivains les plus intelligents et les plus brillants du XXème siècle. Il est impossible de tarir d'éloges face à ce roman magnifique dont il est inenvisageable de lire... Lire l'avis à propos de Lolita

4
Avatar Paul Staes
10
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.6

La fascination du mal, et l’écœurement du manichéisme.

Blue Velvet est un film intellectuellement brillant, à l'ambition sans doute un peu démesurée, qui ne parvient pas à surpasser par son étrangeté et sa violence d'autres films du même réalisateur, notamment le fabuleux Mulholland Drive. Cette peinture atroce et avide d'un monde profondément hypocrite, sale et faussement lumineux, cette critique féroce d'un manichéisme... Lire la critique de Blue Velvet

1
Avatar Paul Staes
5
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.6

Comment transformer un cri en un bâillement d'ennui ?

Blow Out de Brian De Palma est un film premier degré, décevant tant sur le fond que sur la forme et qui dénote d'une réputation effroyablement surcotée. Je dois confesser m'être non seulement profondément ennuyé, mais également avoir recherché tant bien que mal la teneur et la raison d'être d'un film qui, s'il est plutôt plaisant à regarder, peine franchement à éblouir le cinéphile,... Lire l'avis à propos de Blow Out

Avatar Paul Staes
4
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.0

Alfred De Musset au XXème siècle.

Dans ce film, il y a quelque chose à la fois de très juste et en même temps de très lourd. La densité du sujet, et même parfois la qualité technique du film, confinent quasiment à l'indigestion, à l'indigence et à la sensation de trop-plein. A parfois trop vouloir en dire, le spectateur se retrouve parfois à devoir supporter pendant deux heures une multitude de thèmes, de dialogues, de... Lire l'avis à propos de Monsieur & Madame Adelman

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
6.4

Robespierre : un moraliste égaré dans l'Histoire.

Après avoir avidement lu le récit détaillé de la Révolution Française, il m'était impossible de ne pas achever mon aventure avec cette biographie de celui qui symbolise grandement cette glorieuse, et pourtant controversé, période de notre histoire : Maximilien Robespierre. L'homme est aujourd'hui quasiment unanimement détesté. Il serait l'inventeur du terrorisme, le précurseur du... Lire l'avis à propos de L'homme Robespierre

Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.9

Un film sculpté sur mesure.

Après avoir été atrocement déçu par Vertigo, et d'avoir été honteusement isolé sur cette question, c'est avec joie que j'affirme avoir adoré ce film, qui mêle rigueur et efficacité. Alfred Hitchcock n'est pas forcément un virtuose du cinéma, mais il en est un sculpteur forcené et précis. Un cadre est donné, les personnages sont introduits en quelques minutes ainsi même que l'intrigue... Lire la critique de Le crime était presque parfait

Avatar Paul Staes
5
Paul Staes ·
Bande-annonce
7.8

Un poème nébuleux & musical d'une rare sensibilité.

Souvent, à la lecture de monogatoris japonais, de romans chinois ou à la vision des films asiatiques, une forme de degré supplémentaire d'élégance, de sensibilité et de beauté frappe le spectateur, ou plutôt pénètre délicatement en lui, comme une insinuation, une caresse délicate et une douce musique. In the Mood for Love de Wong Kar-wai est un très beau film, une forme de chant... Lire l'avis à propos de In the Mood for Love

Avatar Paul Staes
7
Paul Staes ·
6.9

Les dessous d'une Révolution sans pareille.

Après avoir lu le Tome 1, qui s'achevait à l'exécution de Louis Capet le 21 janvier 1793, il n'y avait pas d'autre choix que de se lancer dans la lecture du second, qui raconte la suite et fin de la Révolution Française, c'est-à-dire jusqu'au 15 décembre 1799. La Révolution Française reste un grand mystère, même quand il en est percé à jour les tenants, les aboutissants, les ressorts secrets... Lire l'avis à propos de Aux armes citoyens

1
Avatar Paul Staes
6
Paul Staes ·