Avatar Pimprenelle

Critiques de Pimprenelle

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.8

Conte et Puzzle

A la fois conte initiatique, puzzle temporel, découverte des origines et par là de l'histoire tragique d'une mère, Incendies nous entraine avec une virtuosité certaines dans les tumultes de la guerre du Liban, vécus à hauteur d'homme (ou plutot de femme). Pas de "big picture", pas de héros, juste l'horreur de certains moments, le tragique du mauvais-endroit-au-mauvais-moment, l'absurdité de... Lire la critique de Incendies

13
Avatar Pimprenelle
8
Pimprenelle ·
7.7

Critique de Aladdin par Pimprenelle

Sur Mega Drive : Oeuvre d'un des plus grand designer de jeu vidéo tombé dans l'oubli, David Perry, Aladdin tient une place à part dans l'histoire du jeu vidéo. Adaptation d'une licence commerciale, il se distinguait par une réalisation particulièrement soignée qui tirait partie de toutes les ressources de la megadrive. Graphiquement exceptionnel, il disposait d'une jouabilité et d'un fun rare: de nombreux items... Lire le test Aladdin sur Mega Drive

14 1
Avatar Pimprenelle
10
Pimprenelle ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Le Voleur de bicyclette par Pimprenelle

Je l'ai vu enfant, et revu récemment. La force émotionnelle demeure intacte. Il est très difficile d'en parler sans en altérer la justesse. On ne voit et on ne fait plus de film comme ca, où la simplicité des hommes et leurs souffrances sans cri transperce le spectateur. Ce juste brisé, martyr moderne broyé par la société, pris au collet, pleurant de désespoir en tenant son fils par la main,... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

14
Avatar Pimprenelle
10
Pimprenelle ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Quartier lointain par Pimprenelle

J'avais un peu peur d'aller voir ce film, car je porte en très haute estime la bande-dessinée originale, une de premières et seules à m'avoir réellement ému, et dont je garde intact le souvenir doux et triste de ce retour à l'adolescence. Une fois encore j'ai pu vérifier qu'il est difficile d'aborder par le regard d'un autre une histoire dont j'ai déjà ma propre interprétation et mon propre... Lire la critique de Quartier lointain

15 3
Avatar Pimprenelle
5
Pimprenelle ·
3.7

Périmé

Traité complètement périmé sur la nature de l'animal et de l'homme, au programme des classes prépas scientifiques en 2004-2005. Dur d'imaginer un essai plus pataud et indigeste que celui-ci. Et pourtant le sujet en lui-même m'intéresse beaucoup. La seule motivation éventuelle pour le lire de nos jours est de réaliser les progrès de la pensée effectués sur ce thème depuis le XVIIIe siècle. Lire l'avis à propos de Traité des animaux

2
Avatar Pimprenelle
2
Pimprenelle ·
Bande-annonce
5.4

Critique de Astérix et les Vikings par Pimprenelle

Vu un dimanche matin, seul dans une salle glauque du grand rex, avec un agent d'entretien qui passait intempestivement dans la salle avec tout son barda. .. Mais qu'est ce que je foutais la ?? Lire l'avis à propos de Astérix et les Vikings

1
Avatar Pimprenelle
3
Pimprenelle ·
Bande-annonce
6.3

Le pur jeu de PGM

Sur PC : LE jeu fait pour exciter le hardcore gamer et accessoirement fan de oldies, comme vous tous, garcons nés dans les années 80. Avec un graphisme facon Alex Kidd, le principe du jeu est simple, c'est d'être affreusement difficile. On recommence 10, 20, 50 fois le même passage, jusqu'a trouver le timing parfait qui permet de réussir. Et la gratification de la réussite est au rendez-vous. Ca... Lire le test I Wanna Be The Guy sur PC

8
Avatar Pimprenelle
9
Pimprenelle ·
Bande-annonce
5.2

Mention spéciale

Il a certainement des défauts qui me feraient bondir maintenant, mais l'ayant vu jeune, seul des passages hilarants me reviennent en mémoire. Mention spéciale à Daniel Prévost, génial en péquenaud raciste. Lire l'avis à propos de Le Plus Beau Métier du monde

2
Avatar Pimprenelle
6
Pimprenelle ·
Bande-annonce
5.1

Benoit Poelvoorde au sommet de son art

Un film francais série Z? Moyen budget en plus? En soi ca peut valoir le détour tant c'est rare. Le scénario est à la rue, la musique casse des briques, les jambes de Vanessa Paradis ont rarement été aussi bien mises en valeur, et benoit Poelvoorde joue la plus grosse ordure "que la terre ait jamais portée" à la perfection. La première partie surtout est excellente, la deuxieme c'est... Lire la critique de Atomik Circus, le retour de James Bataille

9
Avatar Pimprenelle
7
Pimprenelle ·