Avatar Pimprenelle

Critiques de Pimprenelle

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

frustrant

Sur PlayStation : On veut de la vitesse, mais au moindre mur effleuré, c'est l'arrêt. Joli mais chiant. Lire le test WipEout sur PlayStation

1
Avatar Pimprenelle
4
Pimprenelle ·
7.4

Critique de La Danse, le ballet de l'Opéra de Paris par Pimprenelle

Pour un sujet qui n'était pas pour moi un appat en soi (à dire très vite), je dois avouer avoir été assez passionné par ce qui nous est raconté là. Le docu, bien qu'un peu lent, est très complet: les coulisses, l'entrainement, le processus de création de la choré, le recrutement des danseuses, et jusqu'au fonctionnement administratif, c'est tout le fonctionnement de l'Opéra Garnier qui est... Lire la critique de La Danse, le ballet de l'Opéra de Paris

3
Avatar Pimprenelle
8
Pimprenelle ·
Bande-annonce
6.7

Les francais entrent en piste

Entre Pixar et Dreamworks, difficile d'exister sur la scène du long-métrage d'animation. Moi Moche et Méchant (Despicable Me) est pourtant la preuve qu'avec de bonnes idées et un peu d'argent le succès peut être au rendez-vous: aux US, le film a cartonné, ainsi qu'en France où il a presque intégralement été réalisé (studio MacGuff). L'histoire est assez originale: le héros, Gru, essaye d'être... Lire l'avis à propos de Moi, moche et méchant

6
Avatar Pimprenelle
8
Pimprenelle ·
5.9

L'adolescence déprimée

"Tout doit disparaitre" conte l'histoire de 3 ados qui s'emmerdent.Dans leur bled paumé de basse-normandie il n'y a rien à faire. Tout la première partie relate très bien ces samedi aprem pourris autour de la brel de Jojo, à glander sous l'arrêt de bus ou trainer au PMU. Dans ces conditions on ne choisit pas ses amis, on est pas trop regardant sur la qualité tant manque la quantité... D'ennui on... Lire la critique de Tout doit disparaître

3
Avatar Pimprenelle
6
Pimprenelle ·
7.7

L'argot et la rue

Le cri du peuple est une BD d'une richesse rare qui narre une période relativement peu connue de l'histoire de France: la Commune de Paris. En suivant différents acteurs, volontaires ou non, de cette révolution, Tardi nous entraine dans le Paris du XIXe et ses faubourgs, ses bas-fonds, ses rues et ses barricades, son argot et sa misère. La ville est merveilleusement reconstituée. On retrouve les... Lire la critique de Le Cri du peuple : Intégrale

12
Avatar Pimprenelle
9
Pimprenelle ·
7.4

Erudit

"Les cinglés de l'informatique" est une épopée en trois parties qui raconte la création puis l'avènement de l'informatique à la fin du XXeme siècle, en s'intéressant particulièrement aux acteurs de cette ascension. Le docu est hyper instructif et jamais molasson. On y apprend une foule d'anecdotes, notamment sur des chercheurs de chez Xerox, dont des inventions majeures ont juste été passées à... Lire l'avis à propos de Les cinglés de l'informatique

4 1
Avatar Pimprenelle
8
Pimprenelle ·
Bande-annonce
6.1

Les prémices de GTA

Sur Nintendo 64 : Body Harvest est un jeu d'aventure/action injustement critiqué et oublié. Développé par DMA design (renommé en Rockstar Games après GTA III), le jeu au pitch éculé présentait pourtant une kyrielle d'innovations, chères au studio, qui les portera aux nues avec la série des GTA. Les 2 plus importantes sont: - D'immenses cartes ouvertes. Le terrain de jeu, consituté de campagne et de villages,... Lire le test Body Harvest sur Nintendo 64

6
Avatar Pimprenelle
8
Pimprenelle ·
Bande-annonce
6.7

Le film de trop

Surfant sur la vague "Tigre et dragon" et autres "Hero", "le secret des poignards volants" était la production chinoise annuelle à gros budget, cru 2004. Autant dire que l'effet de surprise qu'avaient pu constituer les précédents opus avait eu le temps de s'esssoufler. C'est un peu cette impression de réchauffé qui agace dès le départ: mêmes costumes, mêmes personnages, même esthétique, même... Lire la critique de Le Secret des poignards volants

13 3
Avatar Pimprenelle
3
Pimprenelle ·
Bande-annonce
7.2

une idée à très fort potentiel

L'idée du film (rentrer dans la peau d'un autre personnage, qui plus est John Malkovitch) mérite en elle-même le détour. La première heure met le spectateur en ébullition: "que va-t-il se passer ?" On imagine déjà 20 possibilités de ce qu'on pourrait faire de ce concept. Cela fait un certain temps que je l'ai vu, et je me souviens que la seconde partie du film, c'est à dire l'exploitation de... Lire la critique de Dans la peau de John Malkovich

13
Avatar Pimprenelle
6
Pimprenelle ·
7.6

Très triste et très drole

Le titre à rallonge, et l'explication de son choix dans les premières pages introductives au livre donne le ton: Dave Eggers aime rire et faire rire. Pourtant, on déchante vite dans les 200 premieres pages. On plonge même en semi-dépression tant l'histoire contée avec simplicité par Eggers est triste, bouleversante (et a due être particulièrement pénible à écrire). Et puis ca repart. Le moral... Lire l'avis à propos de Une œuvre déchirante d'un génie renversant

4
Avatar Pimprenelle
9
Pimprenelle ·