Avatar Plume231

Critiques de Plume231

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

L'Attaque de la mousse qu'est géante !

Les premières minutes me faisaient craindre de m'être embarqué dans un n'importe quoi au ton exagérément neurasthénique, dans lequel le cinéma indépendant américain en général a tendance à trop se complaire. Bon, Miranda July parvient à créer quelques images absurdement fascinantes dans un environnement physiquement réaliste et déprimant, à l'instar de cette mousse rose... Lire la critique de Kajillionaire

19 4
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
6.5

Les Choses de notre monde

Bon, il n'y a pas à dire, je préfère largement la manière dont Ted Benoît dessine les visages que celle d'André Juillard. C'est la première fois que nos deux amis vont dans le pays de l'Oncle Sam. Bien sûr, le scénario et les images ne manquent pas d'exploiter ce cadre nouveau, ses particularités, avec le même enthousiasme qu'un... Lire l'avis à propos de L'Étrange Rendez-vous - Blake et Mortimer, tome 15

19 4
Avatar Plume231
6
Plume231 ·
6.3

Le Scarabée d'or !

Dès son premier long-métrage, Guillermo del Toro montre qu'il est depuis le début un sacré faiseur d'images, un technicien qui maîtrise complètement son outil. De ce côté-là, il n'y a rien à reprocher au cinéaste. Mais reste qu'on a beau bien filmer, si ce que l'on filme n'est pas à la hauteur, ben, l'ensemble ne peut pas l'être non plus. Tout d'abord, un... Lire l'avis à propos de Cronos

16 11
Avatar Plume231
4
Plume231 ·
Bande-annonce
7.1

Les Quatre Saisons !

À ce qu'il paraît, c'est le premier film d'un certain Gu Xiaogang. Ben, on ne peut pas dire qu'il ait perdu du temps pour nous montrer qu'il a beaucoup de talent. C'est une chronique familiale qui débute par l'anniversaire de la grand-mère qui, le jour même, fait un malaise, dont une des conséquences sera de la rendre sénile. Et on a quatre frères. Le premier... Lire la critique de Séjour dans les monts Fuchun

22 7
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
7.0

Contagion !

Le premier André Juillard-Yves Sente de toute la série, le second au scénario, l'autre au dessin. Pour ce qui est du visuel de Juillard, en ce qui concerne les décors, il n'y a aucun problème, c'est aussi précis et détaillé que pouvait l'être un Jacobs, par contre, j'ai trouvé que les visages manquaient de finesse... Lire l'avis à propos de La Machination Voronov - Blake et Mortimer, tome 14

17 5
Avatar Plume231
5
Plume231 ·
5.8

Rien ne va plus !

Si Claude Autant-Lara pouvait toucher l'excellence, voire se permettre de réaliser un des plus grands films français de l'Histoire (oui, je pense à toi, ô mythique Traversée de Paris !), il pouvait aussi patauger dans la médiocrité la plus désespérante, y compris à partir de grands auteurs comme Stendhal ou Colette.... Lire l'avis à propos de Le Joueur

21 8
Avatar Plume231
2
Plume231 ·
Bande-annonce
6.6

La Confusion des sentiments !

Ah Erik Satie, Frédéric Chopin et Cie ! C'est toujours à eux qu'on fait appel pour instaurer une atmosphère mélancolique, teintée de morbide, toujours. Mais le problème, c'est que pour instaurer une atmosphère mélancolique, teintée de morbide, ben, ce sont les meilleurs, que voulez-vous faire contre cela. Oui, Mouret a décidé, comme... Lire l'avis à propos de Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait

26 4
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
7.3

Le Sixième Doigt !

Définitivement plus de Jacobs et voilà le premier opus entièrement composé par d'autres, L'Affaire Francis Blake. Il y avait de quoi se prendre un gadin monumental, sans pouvoir sortir l'excuse d'avoir le droit de faire de la nullité avec sa propre création. Mais je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, ce n'est pas du tout, mais alors... Lire l'avis à propos de L'Affaire Francis Blake - Blake et Mortimer, tome 13

16 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
5.7

La Nuit de tous les dangers !

Le mythe de Faust, Murnau l'avait déjà adapté magistralement, René Clair n'était pas en reste avec La Beauté du diable, donc pourquoi pas Claude Autant-Lara, à partir du roman éponyme de Pierre Mac Orlan (que je n'ai point lu, donc je n'en dirai rien !), plaçant l'ensemble dans des années 1920... Lire l'avis à propos de Marguerite de la nuit

17 3
Avatar Plume231
5
Plume231 ·
Bande-annonce
6.7

The Nice Guys!

L'ère #MeToo est passé par là et on ne peut pas parler de ce film sans l'évoquer. C'est impossible, car ce mouvement imprègne l'ensemble jusqu'au plus profond, jusqu'au titre même. Ce dernier est un clin d’œil rageur et ironique à l'affaire People v. Brock Turner. Ce (autocensure !) avait violé une fille bourrée lors d'une fête universitaire. Le juge (justement révoqué depuis !... Lire l'avis à propos de Promising Young Woman

102 10
Avatar Plume231
7
Plume231 ·