Avatar Ponchiot

Critiques de Ponchiot

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Petites dents et gros poissons.

Adapté du roman de Roberto Saviano, qui avait déjà dépeint Naples, sa mafia et son monde pas tout à fait rose dans Gomorra, Piranhas (ou La paranza del bambini, puisque plus joli en VO) se focalise, dans le même Naples, sur une bande de jeunes inconscients qui cherchent à s’en sortir et à flamber. Tout en finesse et tension, on se laisse porter par les aventures touchantes de Nicola,... Lire l'avis à propos de Piranhas

7 11
Avatar Ponchiot
7
Ponchiot ·
Bande-annonce
6.6

Injouable et déceptif

Sur PlayStation 4 : Je comprends bien l'intérêt de relancer l'antique Wild Guns de l'arcade et de la Snes dans une version Remaster / Reload. Le jeu est plutôt fun, son côté Nam-75 avec le reticule qui se déplace en même temps que le personnage suffisamment rare pour être salué et il a une identité propre. Tout pour passer un bon moment donc. Si ce n'est que le jeu abuse clairement sur sa difficultés,... Lire le test Wild Guns Reloaded sur PlayStation 4

Avatar Ponchiot
3
Ponchiot ·
Bande-annonce
6.5

Il a quand même une tête de Charlie

Une mini-série autour de la relation (juste légèrement excessive) entre un maitre et son chien, dans un quartier de Brooklyn gentrifié et touché par la grâce de la folie canine. En 8 épisodes de 13 minutes, la série arrive à créer un univers punchy tout en posant de réels personnages qui vivent, sont drôles (un peu à la Bref) toujours dans l’excès avec un comique de répétition et des... Lire la critique de It’s Bruno!

12
Avatar Ponchiot
7
Ponchiot ·
7.1

Une nuit de feu

Basée sur le Feu par Henri Barbusse, cette plongée, tout en camaïeu de gris dans les tréfonds de la guerre des tranchées sait être saisissante en illustrant l'horreur de la guerre. Rappel nécessaire, elle se heurte malgré tout à son statut d'adaptation et n'apporte finalement pas grand chose à l’œuvre de Barbusse qui lui est en tout point supérieur. Elle n'a par ailleurs pas l'aura... Lire l'avis à propos de Das Feuer

2
Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·
4.7

Bribes de néant

Afterz est une série de strips dont le style oscille entre le Claire Brétecher et du Fluide glacial classiques, qui vise à raconter des petites tranches de vies de parisiens qui s'ennuient et n'ont pas grand chose à faire excepté boire et coucher avec des gens, en se posant des problèmes faussement philosophiques pour faire genre. Un sujet déjà traité un peu partout, souvent un peu... Lire l'avis à propos de Afterz

Avatar Ponchiot
3
Ponchiot ·
Bande-annonce
4.3

La daube habituelle du mercredi, en pire.

On peut s'attendre à une daube française pour dimanche de pluie, et être quand même déçu. Cliché, évidemment, prévisible totalement et les deux éléments qui pourraient faire sourire sont, bien sur, dans la bande-annonce. Il y a donc le reste. Un amoncellement de clichés, de poncifs tous globalement mal joués et mal montés, servis par une caméra indigne d'un téléfilm. Une... Lire l'avis à propos de Le Gendre de ma vie

4 1
Avatar Ponchiot
2
Ponchiot ·
7.3

Bat-tournant ?

Un nouveau Batman moderne, plus court et moins dans les grandes fresques comme l'on a pu le voir avec Year One, Joker, un long Halloween ou tant d'autres classiques par lesquels on débute généralement en découvrant les aventures du Chevalier noir. On est ici dans l'arc Tom King, du nouveau réalisateur qui monte dans l'écurie DC et livre sa version du personnage, avec un crayonnage... Lire l'avis à propos de Batman : À la vie, à la mort

Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·
Bande-annonce
7.4

Paranoid Park et Low-Cost

Mid 90’s est un film de Jonah Hill (qui n’aime plus être catégorisé comme le gros d’Hollywood) sur la jeunesse, les communautés alternatives et les rites de passage, avec l’exemple du Skateboard dans le milieu des années 90. Oui, comme son nom l’indique et, oui, comme Larry Clark et son Kids ou un Gus van Sant, mais en moins bien. Tout d’abord, pour bien montrer qu’ici, on n’est pas... Lire l'avis à propos de 90's

8 14
Avatar Ponchiot
5
Ponchiot ·
Bande-annonce
5.8

Le petit Nicolas à la campagne

Adapté des oeuvres de Sempé, Raoul Taburin à tout d'un petit Nicolas à la campagne, qui aurait grandi. Une histoire qui tient en deux lignes, avec un réparateur de cycle qui ne sait pas faire de vélo, mais le cache si bien qu'il a une réputation de casse-cou incroyable, mais une fresque qui vient raconter avec douceur une nostalgie des campagnes d'antan, qui n'a certainement jamais existée... Lire l'avis à propos de Raoul Taburin

1
Avatar Ponchiot
6
Ponchiot ·
Bande-annonce
3.2

Creepy and Basta

Un film basé sur un Creepy Pasta, il fallait oser. Loin d'être bon et totalement classique dans sa forme, j'ai cependant été agréablement surpris par un film qui ne s'éloigne pas le moins du monde des sentiers battus mais le fait finalement plutôt mieux que pas mal des productions de ces deux dernières années. On a ainsi un film d'horreur honnête moins, avec des légères touches... Lire la critique de Slender Man

Avatar Ponchiot
4
Ponchiot ·