Avatar Rick Jacquet

Critiques de Rick Jacquet

Versus
  Suivre
4.2

Une fausse suite tournée à l'arrache !

Une question revient sans cesse dans mes esprits. Comment les producteurs décident-ils de leurs projets et des titres de leurs films ? La Prison de Verre, très honnête thriller de 2001 malgré un manque de surprises, n’avait pas fonctionné au box office, et n’avait pas eu des critiques extraordinaires non plus. Pourquoi donc 5 ans plus tard une suite, surtout qui passé son pitch de départ, n’a... Lire l'avis à propos de La prison de verre 2

Avatar Rick Jacquet
4
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
-

Un des pires films d'Iguchi

Quand je décide de me relancer dans le cinéma de Iguchi Noboru, je ne fais pas semblant et j’enchaîne. Il faut dire aussi qu’avec mes basses attentes, j’avais été agréablement surpris par les imparfaits mais divertissants Live et Kaidan Shin Mimibukuro - Igyô. Le suivant sur ma liste est un nébuleux Nuigulumar Z, renommé Gothic Lolita Battle Bear à l’international. Un titre qui annonce la... Lire la critique de Gothic Lolita Battle Bear

Avatar Rick Jacquet
2
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
-

Ça aurait pu être bien, mais c'est souvent ennuyeux

La sortie et surtout le succès de One Missed Call, alias La Mort en Ligne, a du en inspirer plus d’un. En plus de donner naissance à deux suites à la qualité variable, d’autres métrages se sont dit qu’utiliser les téléphones portables pour faire un film de fantômes était une bonne idée. End Call par contre, dans ses grandes lignes, fait penser au film 976 Evil, réalisation des années 80 de... Lire la critique de End Call

Avatar Rick Jacquet
4
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
-

Des longueurs, du gore, du fun, et des plans culottes de génie !

Après un étonnement bon Tomie Unlimited en 2011, j’avais un peu lâché la carrière de Iguchi Noboru. Il faut dire qu’après quelques films mieux que d’habitude, avec un rythme mieux géré, le petit fripon était reparti dans ces délires fauchés, mal branlés et pas toujours bien rythmés. Du coup, si Zombie Ass, lui aussi de 2011, m’avait fait rire, Dead Sushi m’avait déçu. Oui, c’était long, les... Lire la critique de Live

Avatar Rick Jacquet
6
Rick Jacquet ·
-

Une suite ratée qui n'ajoute rien...

Pour certains, Satô Hisayasu est un gros taré. Pour d’autres, c’est un réalisateur opportuniste. Pour encore d’autres, ce n’est qu’un réalisateur de films érotiques, alors que d’autres y verront un réalisateur culte, ou encore un artiste. Soyons fou, disons que Satô Hisayasu est un peu tout ça à la fois. Et pour un réalisateur ayant débuté dans le Pinku Eiga, il est l’un des rares a avoir une... Lire la critique de Hana-Dama: Phantom

1
Avatar Rick Jacquet
3
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
5.2

Plus pro que le premier dans sa mise en image

Villmark en 2003 avait lancé la mode des films de genre en Norvège. Oui, le film était plutôt fauché, il ne se passait pas grand-chose, les personnages étaient un peu stupides, mais il bénéficiait malgré tout d’une ambiance particulière, aidée par de superbes décors naturels. 12 ans après, et après une grande vague de cinéma de genre (les Cold Prey, Manhunt et compagnie), voilà que Pål Øie,... Lire l'avis à propos de Villmark 2

Avatar Rick Jacquet
5
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
5.3

Les débuts de Danielle Haris ne sont pas déshonorants

Après avoir été actrice dans le cinéma de genre depuis son plus jeune âge avec Halloween 4 et 5, respectivement en 1988 et 1989, Danielle Harris, comme beaucoup, décide de passer à la mise en scène, et se tourne tout naturellement vers l’horreur. Ça tombe bien, elle y connait un rayon, puisque si dans les années 90, la jeune Harris aura tourné des films divers et variés, elle revient... Lire l'avis à propos de Among Friends

Avatar Rick Jacquet
5
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
5.4

Bien filmé, mais trop prévisible

Petite co-production entre les Etats Unis et l’Espagne, Pet m’a rappelé dans ces grandes lignes tous ces films d’exploitations, pas toujours fameux d’ailleurs, allant du cinéma des années 70 avec les Jess Franco (Femmes en Cages, tout ça) aux obscures et plutôt calamiteuses productions Japonaises récentes (les Missing 44 et ses bien trop nombreuses suites). Une fois lancé par contre, Pet... Lire l'avis à propos de Pet

2
Avatar Rick Jacquet
5
Rick Jacquet ·
Bande-annonce
4.8

Une série B made in Corman. Dispensable.

Watchers, c’était un des films de ma jeunesse, même s’il trahissait le roman de Dean Koontz. Oui, Travis est un garçon de 16 ans dans le film, et il était un adulte doué dans le roman. Lem, le personnage joué par Michael Ironside, est à l’opposé du roman, tout comme son coéquipier. Oui, le film se déroule sur quelques jours et non des mois. Oui, le monstre est peu développé et peu intelligent.... Lire l'avis à propos de Watchers

1
Avatar Rick Jacquet
5
Rick Jacquet ·
3.4

Juste un found footage de plus.

The Darkest Dawn est une petite production Anglaise, ne bénéficiant pas d’un max d’argent et faisant donc le choix oh combien original du found footage, avec un jeune réalisateur aux commandes, qui aura débarqué directement en VOD. Plus étonnant, Bethan Mary Leadley, l’actrice principale, n’est de base pas franchement une actrice, mais est plutôt connue sur… Youtube, où elle chante, fait des... Lire l'avis à propos de The Darkest Dawn

2
Avatar Rick Jacquet
3
Rick Jacquet ·