Avatar RimbaudWarrior

Critiques de RimbaudWarrior

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.5

Le dernier choix d'Ecosse

Choisir d'écrire une critique, choisir ses mots, choisir son angle d'attaque, choisir sa note, choisir de la lire, choisir de liker, choisir de commenter, choisir SensCritique ! :) Choisir de conclure après cette facile mise en abyme introductive, probablement présente dans tout un tas d'autres critiques d'ailleurs, ou continuer... Parce que Trainspotting mérite bien que je... Lire la critique de Trainspotting

15 9
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.7

Melting pote

Après la claque Pulp Fiction ; un Jackie Brown qui m'avait assez déçu quoique très bon avec le recul ; je ne m'étais malheureusement pas déplacé en milieu obscur pour découvrir le sanguinolent diptyque de l'ami Quentin... Ouaip, Quentin Tarantino c'est un peu comme un vieux pote maintenant... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 1

8
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.6

On peut bien rire de tout, même d'un Andy capé !

Man on the Moon c'est l'histoire d'un Pierrot moderne (70's-80's), atypique et lunaire (forcément)... Lunaire à l'image de l'humoriste dadaïste Andy Kaufman dont Milos Forman nous conte ici l'ascension américaine jusqu'à on-ne-sait-pas-trop-quoi-finalement... Et atypique à l'image de cette première scène surréaliste - presque gênante - où... Lire l'avis à propos de Man on the Moon

16 7
Avatar RimbaudWarrior
8
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.7

Délirium actress

Normalement les puzzles, on sait par où les attaquer : on a les coins et les bords, et après on trie les couleurs et les formes. Sauf que le dernier très grand film de David Lynch serait plutôt comme l'un de ces puzzles sphériques en trois dimensions, si bien qu'on ne sait absolument pas par où commencer pour en parler, surtout lorsqu'on n'est comme moi qu'un petit... Lire l'avis à propos de Mulholland Drive

15 6
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.7

La ruée vers l’ire

Il y aura du sang. La traduction du titre de ce que j'estime être le chef-d'oeuvre de P.T. Anderson - pour peu qu'il n'y en eût qu'un - nous avait mis en garde. Mais au moins autant de sang ébène que de sang carmin. Et pour nous en convaincre, le réalisateur de Magnolia et de Boogie Nights introduit son drame par... Lire la critique de There Will Be Blood

17 7
Avatar RimbaudWarrior
10
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
8.5

Gangster spaghetti

Ah qu'elle est belle cette dernière trilogie du maestro ! Qu'elle en impose, qu'elle est grande ! Et en plus elle s'avère des plus cohérentes : son premier volet fait dans le western spaghetti classique, le deuxième ose une transition avec le monde moderne (la moto), et le troisième nous parle du cowboy au temps de la prohibition : le gangster. Le plus drôle dans tout ça étant le surnom que... Lire la critique de Il était une fois en Amérique

17 4
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.6

Darko & the Bunnyman

C'est marrant de voir à quel point l'image du lapin se trouve aussi souvent utilisée pour incarner le mystère, notamment dans certains de ces films dits "mindfuck". Une présence faisant peut-être référence à l'expression "baiser comme des lapins" ? Qui s'appuierait donc sur nos pulsions sexuelles refoulées par la Culture en opposition à la Nature, et engendrerait certains traumatismes... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

24 2
Avatar RimbaudWarrior
10
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.6

33 centimètres pour faconde

Eddie Adams, alias Dirk Diggler, alias Broke Landers, 33 centimètres. C'est sur cette révélation que s'achève le premier "long-mettage" de Paul Thomas Anderson (pour une fois que je peux spoiler une scène finale, d'un assez mauvais goût il faut bien l'admettre mais somme toute des plus cohérentes) ; Mark Wahlberg... Lire l'avis à propos de Boogie Nights

9 2
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
8.1

Red rum (rhum sang)

Si vous avez le "Shining" vous savez déjà que je ne vais pas vous refaire la genèse de cette adaptation du roman de Stephen King - vu tous ceux qui l'ont déjà faite - ni rapporter ce que ce dernier en a pensé, mais juste préciser que je viens de le voir en version longue américaine. M'enfin ne comptez pas sur moi non plus pour détailler cette vingtaine de minutes... Lire la critique de Shining

17 5
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·
Bande-annonce
7.4

Les loups dans la mercerie

Le blanc virginal de territoires enneigés et ennuagés, une longue clôture pour seule trace humaine (comme séparant les deux Amériques de la Guerre de Sécession), un titre français pitoyable, la musique d'Ennio Morricone se faisant de plus en plus inquiétante, et un Christ nu, comme résigné sur sa croix. On le sent déjà venir le western pas comme les autres se levant au... Lire l'avis à propos de Les 8 Salopards

9
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·