Avatar STEINER

Critiques de STEINER

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Pschitt

Deux hommes que tout oppose et qui se vouent une haine farouche parviennent à collaborer afin d’affronter un danger plus grand que leurs antagonismes reciproques.Hollywood a pu autrefois exploiter plutôt brillamment cette trame autour de thème aussi structurant que la ségrégation raciale ( « la chaine » de Stanley Kramer ») ou le choc des cultures ( le magnifique « Duel dans le pacifique » de... Lire l'avis à propos de Enemy

Avatar STEINER
2
STEINER ·
5.7

Poeme dépressif

Figure incontournable en compagnie de jean Francois Davy ou jean Daniel Pollet d'une certaine tendance expérimentale du cinéma français des années 70, Jean Francois ADAM a construit une œuvre singulière et rare d'où se détache cet ultime opus.Le mari, la femme, l’amant : à travers ce canevas d’un classicisme boulevardier il tire un poème sombre à la beauté surannée, accompagné tout le long... Lire la critique de Retour à la bien-aimée

2 1
Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
8.0

LA ROUTE DU BOUT DU MONDE

Puisant son inspiration chez des auteurs aussi divers que Peter Handke, Nathanaël Hawthorne ou Patricia Highsmith, Wenders a toujours été fasciné par le milieu culturel américain, où il semble avoir trouvé un port d’attache provisoire avec ce road movie contemplatif dont la quête du personnage principal ne semble déboucher que sur un horizon absurde et sans espoir.Son souci d’instaurer un... Lire la critique de Paris, Texas

Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
7.9

Peace, love and Music

Pendant 3 jours et 3 nuits du mois d’aout 1969, près de New York, 500 000 jeunes assistent à un festival de Pop Music qui fera date dans l’histoire culturelle du monde occidental.Filmé par une multitude de cameras, des 120 heures de pellicules furent tirés 3 heures de docu-cinéma grâce au tout jeune débutant Martin Scorcese.Outre son immense intérêt musical – on y voit et entend une... Lire la critique de Woodstock

Avatar STEINER
9
STEINER ·
Bande-annonce
7.3

FEERIE NOIRE

Au départ classique de la littérature policière américaine aux dialogues incisifs, au style sans fioritures et à la vision d’une société dominée par le sexe et l’argent qui en font un modèle du genre noir.Huston et Bogart prirent le matériau en main et lui ont imprimé le sceau de la poésie, en proposant une version rajeunie où cependant la dimension du livre reste parfaitement respectée :... Lire la critique de Le Faucon maltais

1
Avatar STEINER
10
STEINER ·
Bande-annonce
7.4

NOIR C'EST NOIR

Poésie tragique d’une puissance inégalée, ce drame du plus grand dramaturge de la littérature occidentale est sans doute ce qu’il a produit de plus terrible, de plus intimidant.Orson Welles, son plus brillant adaptateur à l’écran, relève avec plus ou moins de bonheur la gageure de la fidélité à la pièce en partie modernisée par le génie évocateur de ses fulgurances stylistiques. Un climat de... Lire l'avis à propos de Macbeth

Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
7.6

I comme inutile

Réappropriation cinématographique des mythes du complot une quinzaine d’années seulement après l’assassinat de Kennedy. Montand s’avance, raide comme un I, et mauvais comme un cochon, vers l’inéluctable vérité que l’approche pseudo-mathématique de l’enquête doit nécessairement révéler. Les raisonnements froids et déductifs nous sont assénés sur un timbre métallique à coups de phrases sèches... Lire l'avis à propos de I... comme Icare

1
Avatar STEINER
2
STEINER ·
8.1

Critique de Le Maître et Marguerite par STEINER

En dépit d’une structure extrêmement sophistiquée, ce roman a le don de parler directement à l’imagination et au cœur. Comme Hoffman, l’un de ses écrivains préférés, Boulgakov gomme les frontières entre quotidien et surnaturel , les croise, les entre- croise et les superpose sans cesse avec un bonheur proprement stupéfiant. Sorcières, démons et vampires surgies des profondeurs du moyen Age... Lire la critique de Le Maître et Marguerite

Avatar STEINER
8
STEINER ·
4.9

Perdu en chemin

Dans la chambre d’Allan, le « beau ténébreux » de l’hôtel des Vagues, on pénètre, raconte Julien Gracq, comme on transgresse un interdit. Le locataire des lieux est absent, tout est calme, rien ne frappe le regard. Mais on entre la sur la pointe des pieds, comme si une révélation était tapis entre les murs. Un sentiment analogue, celui de frôler un secret, frappe de prime abord le spectateur,... Lire la critique de Gone

Avatar STEINER
4
STEINER ·
6.2

SYSTEME D

Un flic de la vieille école, aux idée larges et à la morale élastique, se voit flanqué d’un jeune coéquipier qui se prétend incorruptible : mais ce dernier se mettra vite au pli, au point que son collègue fera les frais de leur juteuse association.L’histoire se fonde, parait-il, sur une série de « bavures », tirées vers la caricature. Mettant un frein à sa laborieuse veine burlesque, Zidi se... Lire l'avis à propos de Les Ripoux

Avatar STEINER
6
STEINER ·