Avatar STEINER

Critiques de STEINER

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.5

KAFKA ANNEE ZERO

La fin de la seconde guerre mondiale dans un pays dévasté par la guerre, dans l’entre deux interlope de la reconstruction d’un état, et dans celui de l’incertitude d’un destin qu’on devine déjà être celui d’une lutte souterraine pour la domination du continent.Clonney démêle la pelote retorse d’une intrigue de guerre froide dans un noir et blanc étouffé, lissé par le confort rassurant... Lire la critique de The Good German

Avatar STEINER
9
STEINER ·
7.7

GENESE D'UN FAIT DIVERS

Un homme rumine sa mauvaise chance dans un huit clos prolétarien.Les faubourgs, et leur remue ménages naturalistes...Misè-ère-Misè-ère..Mais il y a le tryptique gagnant CARNE + PREVET + TRAUNER à la baguette. Peut-être l’œuvre phare du « réalisme poétique », loin du film un peu « fabriqué » que certains ont voulu y voir.La desespérance, si elle répondait à l’air du temps, s’attache à un cas... Lire la critique de Le jour se lève

Avatar STEINER
9
STEINER ·
6.5

DE GUERRE LASSE

Casquette en cuir, cravache de maison close, complicité de la victime à sa propre aliénation, dialectique du maitre et de l’esclave avec le marquis de Sade en chef d’orchestre et le nazisme comme lieu de transgression : Introduisant dans le cinéma d’auteur une esthétique et une ambiguïté fait de kitch, Liliane Cavani réduit bien malgré elle le fascisme à une théâtralité de quartiers... Lire l'avis à propos de Portier de nuit

2
Avatar STEINER
2
STEINER ·
-

Dimanche de pluie

Un français et un Italien vivent de l’air du temps et de rencontres sentimentales dans une petite ville de Floride.Une comédie qui se traine sur les sentiers usés du picaresque, - entièrement tournée à Sarasota-et qui a pour ambition un peu ridicule de marier l’humour français, la cocasserie italienne et les rythmes américains. Un vrai melting-pot, ou plutôt un tutti frutti un peu indigeste... Lire la critique de Tous les jours dimanche

2 1
Avatar STEINER
2
STEINER ·
Bande-annonce
7.5

QUAND DEUX DEMIURGES CREENT UNE OEUVRE

Vengeance assouvie par un subalterne au détriment de son maitre qui l’a outragé dans son honneur conjugal, vengeance qui consiste à infliger à son chef une souffrance en tout semblable à celle qu’il endure lui-même. Tragédie haletante se jouant autour d’une créature innocente prise dans un réseau de perfidie et poussée à une mort atroce dans une chambre au fonds d’une forteresse – fait divers... Lire l'avis à propos de Othello

Avatar STEINER
10
STEINER ·
7.2

La souffrance sans la passion

La passion de Thérèse Martin, amoureuse du Christ, morte de tuberculeuse au carmel de Lisieux.Cavalier se situe à la pointe extrême de la tendance expérimentale, qui nous a valu ces monolithes d’art brut qu’ont été « ce répondeur ne prend plus de message » ou « libera me ».Thérèse s’inscrit parfaitement dans cette quête de l’image et des sons : aux antipodes de l’hagiographie religieuse, nous... Lire la critique de Thérèse

2
Avatar STEINER
4
STEINER ·
Bande-annonce
7.5

MORTELLE RANDONNEE

Un riche patriarche mexicain qui ne donne pas vraiment dans l’humanitaire veut venger son honneur et accessoirement celui de sa fille mise enceinte par un séducteur de passage.Des mercenaires accourent de partout gagner la récompense par le meurtre du fautif.Peckinpah reprend ici les codes d’un genre- le western- en le mixant à ceux du film historique européen – on songe parfois à la geste... Lire l'avis à propos de Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia

Avatar STEINER
2
STEINER ·
Bande-annonce
5.6

PAS POILANT

Succession interrompue de situations prétenduments loufoques, entrecoupées parfois par l’exposition des peines de cœurs, des ruptures d’amitiés et des vagues à l’âme de mammouths prébubères, de tigres à dents de sabre cacochymes ou de marsupiaux en stand up.C’est le 4 eme épisode de la saga, il fait toujours aussi froid et l’anthropomorphisme débridé glace ici les meilleure volontés et les... Lire la critique de L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

Avatar STEINER
2
STEINER ·
7.2

La démocratie envers et contre tout

La seconde guerre mondiale : Un combat naval au milieu des Icebergs du grand Nord, une échappée rocambolesque en hydravion, un groupe de rescapés allemands trouvant tour à tour refuge auprès de 2 hommes des bois hors du temps, d’une petite communauté chrétienne perdue dans l’immensité d’un continent, d’un intellectuel misanthrope se ressourçant sous un tipi géant noyé en plein milieu des... Lire la critique de 49ème Parallèle

1
Avatar STEINER
9
STEINER ·
Bande-annonce
6.8

LA CORDE SENSIBLE

Metteur en scène imprévisible, spécialiste du film noir mais également passionné de musique, attaché au sonorités insolites, Alain Corneau s’est pris pour gageure d’évoquer l’art de la viole centrée sur un épisode tout à fait marginal à l’époque de Lully et de Couperin.La forme austère, dépouillée, à l’encontre de son style habituel, sert habillement la pierre angulaire, l’âme du film qu’est... Lire la critique de Tous les matins du monde

Avatar STEINER
6
STEINER ·