Avatar Shonagon

Critiques de Shonagon

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

Blague

Petit hommage à une blague de Pasolini sur Visconti : A la prochaine voix off sur fond d'accords de jazz et d'étalonnage gold, je hurle ! Lire l'avis à propos de Café Society

Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
-

A découvrir

Première rencontre avec Scott Baker, ce fut une surprise. Inégal, le roman l'est certainement. A la longue, et surtout dans le dernier quart, les tendances à l'emphase ésotérique qui séduisait pourtant au début, ont gâché la fin de lecture. Dans toute la première moitié, par contre, c'est très bon. L'immersion dans l'univers est immédiate grâce à un style sec et précis qui... Lire la critique de Kyborash

Avatar Shonagon
7
Shonagon ·
Bande-annonce
6.4

Exploration

Pour faire bref, les films qui montrent des choses que l'on a jamais vues et qui le font bien (avec trois fois rien, suffit de lire le générique technique), avec un engagement, une honnêteté et une sincérité totale, y a vraiment aucune raison de les bouder. Lire l'avis à propos de La BM du seigneur

1
Avatar Shonagon
8
Shonagon ·
Bande-annonce
6.2

Partir en vrille

J'ai aimé Tomboy, vraiment. Mais là... Il ne reste qu'un maniérisme froid et poseur où même les jolies choses semblent artificielles. On tombe dans le mauvais côté du film d'auteur, celui qui plait à la frange basse de Télérama. Lire la critique de Bande de filles

Avatar Shonagon
3
Shonagon ·
Bande-annonce
5.8

Petit chef-d'œuvre modeste et discret.

Quand on s'attaque à la lecture des critiques spectateurs de ce film, on lit souvent que c'est cliché, lent, malsain, qu'il ne se passe rien, bref qu'on s'emmerde. Prenons un peu de hauteur pour dire qu'on comprend ces avis. On les comprend comme, par exemple, un amateur de Malher qui lirait des avis élogieux sur Le concerto pour deux voix de Saint-Preux, ça le ferait doucement marrer.... Lire la critique de Seule la mort peut m'arrêter

Avatar Shonagon
9
Shonagon ·
Bande-annonce
7.3

Voir le premier et mourir

Le premier épisode m'a surpris. C'est d'une extrême naïveté et joue allègrement avec les clichés mais les défauts habituels des Wachowski semblaient mieux focalisé grâce à la présence d'un tiers (aussi décideur) au scénario. Il y a aussi une certaine liberté de ton toujours agréable. Ainsi qu'une esthétique intéressante. Une belle densité de départ, donc. Et puis, comme trop souvent... Lire l'avis à propos de Sense8

2
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
Bande-annonce
6.3

Effet Koulechov

En général, et sans trop vouloir m'avancer, c'est préférable d'avoir un scénario avant de commencer à réfléchir à un casting. Mais je peux me tromper. Lire la critique de Un homme idéal

Avatar Shonagon
2
Shonagon ·
6.9

Je suis beau quand j'écris

L'auteur se regarde trop écrire. Mais ça ne lui suffit pas alors il ajoute un brin d'autofiction. L'histoire qui ambitionne d'être un drame poignant régurgite les vieux ingrédients rances du mélodrame le plus éculé. Remplissage, auteur poseur qui n'a rien à dire, narration et structure à l'agonie (les 50 pages d'explications finales, pitié). Lire la critique de L'Amour et les forêts

2 2
Avatar Shonagon
2
Shonagon ·