Avatar Shonagon

Critiques de Shonagon

Versus
  Suivre
7.7

Magnifique roman drôle, absurde et poétique.

"Le baron perché" est un livre réjouissant, drôle, émouvant, absurdement humain. Après avoir découvert Italo Calvino avec "Le vicomte pourfendu" qui m'avait laissé une impression agréable mais un peu frustrante, je trouve dans ce roman tout le talent d'un auteur que je ne vais pas abandonné en si bon chemin. Que dire de plus ? La poésie, le style, la profonde humanité, pas ou peu d'ennui. On... Lire la critique de Le Baron perché

6
Avatar Shonagon
9
Shonagon ·
8.5

Une belle surprise ludique.

J'ai également pris un grand plaisir ludique à lire ce roman. Ça se lit avec une grand facilité et ça évite les pièges faciles de la médiocrité ou l'impression d'écouter un roliste raconter sa dernière partie endiablée (quoiqu'il y a de petits détails qui sentent son roliste mais ça reste marginal). Je ne vais pas refaire la liste des qualités certaines de ce roman au parfum de littérature... Lire la critique de Gagner la guerre

1
Avatar Shonagon
7
Shonagon ·
7.4

Une lecture atypique et faussement simpliste. Finalement, un bonheur discret.

Alors "Le chevalier" de Gene Wolfe... Après une deuxième lecture, souvent souhaitable et récompensée chez cet auteur, j'y vois un peu plus clair. Comme toujours chez Wolfe, si l'on s'attend à lire de la fantasy dite "classique" on expédie ou referme vite le livre avec un dubitatif : "Mais qu'est ce que c'est que ce truc ?" Comme toujours chez Wolfe, on entre dans univers pour lequel il nous... Lire l'avis à propos de Le chevalier

2
Avatar Shonagon
8
Shonagon ·
Bande-annonce
6.3

Tintin à disneyland.

Qu'est ce que c'est que ces scènes d'actions à rallonge totalement ratées ? On est pas dans un parc d'attraction. Pourquoi Tintin a les traits d'un jeune californien ? (même si c'est pas franchement gênant, c'était juste pour le signaler). Ce film ne possède aucune magie, il est lisse. La joliesse provoque l'ennui. Déjà le dernier Indiana Jones avait provoqué quelques nausées de stupéfaction... Lire la critique de Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

3
Avatar Shonagon
3
Shonagon ·
7.9

Pas convaincu.

Inutile de revenir sur l'érudition de l'ensemble. Tout ça est fort vrai et c'est même ce qu'il y a de mieux dans le livre. Sauf que ce dernier a la vocation d'être un roman et c'est là que le bât blesse. Car au-delà de toutes ses qualités, Eco n'est pas un bon romancier (c'est pas un drame, on peut être bon pour plein d'autres trucs passionants). Construction, personnages, dialogues (là ça... Lire la critique de Le Nom de la rose

4 5
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
7.3

Piège à lecteurs.

Auteur mystérieux et secret bla bla. Aller zou, on teste. Il y a évidemment de temps en temps certaines qualités d"écriture et de construction "cinématographique" mais ce monsieur se regarde écrire que c'en est pas permis. On subit du coup des digressions dialoguées quasi insupportable à coup de bon mots pourris. Passé la moitié du livre où de longs flashbacks pas folichons sont censés nous... Lire la critique de Shibumi

3
Avatar Shonagon
3
Shonagon ·
7.9

Je passe.

Tout en reconnaissant les qualités de Perec, la lecture (non achevée) a été pénible. L'aspect ludique du méta-texte éclaté a tenu quelques temps (bien qu'artificiellement) mais il y avait trop d'autres livres sur la liste d'attente et j'ai donc arrêté sans trop de regrets. Mais je retenterai de lire du Perec, probablement. Lire la critique de La Vie mode d'emploi

3
Avatar Shonagon
5
Shonagon ·
7.6

Didactique et mollasson

Je ne suis pas entré dedans. A part au début. Mais très vite l'univers proposé s'est avéré assez flou, peu cohérent, artificiellement conçu pour permettre de délivrer quelques points de vue et idées de l'auteur. Il n'y a pas de vrai intrigue malgré la volonté d'en développer une. Au niveau de la dramaturgie c'est mou (à ne pas confondre avec "lent", j'ai rien contre les romans lents). On sent... Lire la critique de La Main gauche de la nuit

6
Avatar Shonagon
5
Shonagon ·
Bande-annonce
6.9

Claque esthétique

Alors celui-là je l'ai vu à sa sortie, en 1997 donc, dans un multiplex de province (En VO, c'est le seul film que ce multiplex a passé en VO à ma connaissance et c'était déjà étonnant qu'il le passe en salle...). Désœuvré, grandement attiré par l'affiche, je convaincs un pote hasardeusement rencontré dans un bar, d'aller voir ce film, cette chose inconnue, munie d'une bouteille de muscat... Lire l'avis à propos de The Pillow Book

3
Avatar Shonagon
9
Shonagon ·
-

Erotisme morbide

Roman assez peu connu de Tanizaki se situant au XVI ème siècle qui, pour qui connait un peu l'histoire de ce pays, est le théâtre d'incessants conflits armés. Rappelons que le roman est de pure fiction, nous ne sommes pas dans un roman historique comme ceux d'Inoue. Le narrateur s'intéresse à la perversion sexuelle du seigneur Musashi (rien à voir avec Miyamoto), explique les causes de cette... Lire l'avis à propos de La vie secrète du seigneur de Musashi

2
Avatar Shonagon
8
Shonagon ·