Avatar Tídwald

Critiques de Julien B. M.

@Tídwald
Versus
  Suivre
7.4

Critique de Les Voyages de Gulliver par Tídwald

J'ai lu Gulliver pour la première fois quand j'avais neuf ou dix ans. Une traduction complète, pas une édition abrégée pour enfants : je me rappelle clairement avoir lutté avec le style de Swift. Mais je me suis accroché, parce que l'histoire était super : des voyages dans des pays inconnus aux habitants étranges, des aventures à la pelle, tout ce qu'il faut pour satisfaire un gosse de dix ans... Lire la critique de Les Voyages de Gulliver

1
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
Écouter
5.5

MER IL ET FOU

« Johnny Hallyday fait du rock progressif » : voilà bien un énoncé dont la langue française ne se doutait pas qu'elle pourrait permettre la production un jour. Et pourtant. Mais attention, Johnny ne fait pas du progue n'importe comment. Il s'est entouré d'une équipe (et pourquoi ne pas les citer ? Gilles Thibaut aux paroles, Pierre Groscolas aux compositions et Jacques Revaux à la production)... Lire l'avis à propos de Hamlet

13 9
Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
6.3

Critique de Darwinia par Tídwald

J'ai dévoré ce livre, mais pendant une bonne partie de ma lecture, je me suis demandé où Wilson voulait en venir. Je craignais la résolution décevante. Et je n'ai pas été déçu. (Enfin, j'ai été déçu par la résolution décevante, mais mes craintes d'une résolution décevante n'ont pas été déçues. Suivez un peu.) Dommage. Lire l'avis à propos de Darwinia

3
Avatar Tídwald
5
Tídwald ·
7.7

Critique de Le Guide du voyageur galactique -... par Tídwald

Une simplification abusive serait de dire que H2G2 est à la SF ce que le Disque-monde est à la fantasy, mais les deux n'ont en commun que leur but humoristique. Adams est beaucoup plus déchaîné et absurde que Pratchett : il n'hésitera pas à sacrifier la cohérence de son récit si cela lui offre l'occasion de sortir une blague de plus, une tendance qui ira crescendo dans les volumes de cette... Lire l'avis à propos de Le Guide du voyageur galactique - H2G2, tome 1

Avatar Tídwald
7
Tídwald ·
7.0

Critique de La Séparation par Tídwald

J'ai mon orgueil, et j'ai tendance à me considérer comme une personne pas trop stupide la plupart du temps. Néanmoins, dans le cas de ce roman (dont j'ai beaucoup apprécié la lecture), c'est sans honte que je l'avoue : J'ai rien compris. Lire l'avis à propos de La Séparation

5
Avatar Tídwald
5
Tídwald ·
7.2

Critique de Martiens, go home ! par Tídwald

Ce roman semble être le plus connu de Fredric Brown, mais je trouve qu'il n'offre pas un bon aperçu de son talent. Il maîtrisait le format court comme pas deux, mais il s'agit ici d'une excellente idée de nouvelle qui a été délayée pour atteindre la taille d'un court roman, et elle n'y a pas gagné dans l'opération. Une lecture distrayante, mais si vous vous êtes ennuyé, ruez-vous sur un recueil... Lire la critique de Martiens, go home !

1
Avatar Tídwald
7
Tídwald ·
7.6

Critique de Le Dernier Restaurant avant la fin du... par Tídwald

J'avais trouvé le premier bordélique, mais à côté de celui-ci, il n'est pas loin de suivre les trois règles du théâtre classique. Rien à faire, l'humour (toujours aussi bon, l'idée du Restaurant est fabuleuse par exemple) passerait vraiment mieux de mon côté s'il était enrobé d'une histoire un tant soit peu logique et cohérente. Lire la critique de Le Dernier Restaurant avant la fin du monde - H2G2, tome 2

Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
7.2

Critique de Chroniques des années noires par Tídwald

Je salue le formidable travail historique qu'a clairement exigé cette uchronie passionnante et fourmillante d'idées, mais je n'adhère pas du tout au style excessivement clinique de Robinson. La taille de ce recueil de quasi-nouvelles est aussi très intimidante. Lire la critique de Chroniques des années noires

Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
Écouter
7.3

Joey's in a dream

http://sfsorrow.fr/index.php/silk-torpedo-1974/ La conjecture semble idéale pour les Pretty Things en 1974 : signer chez Swan Song Records leur assure le soutien de la toute-puissante machinerie zeppelinienne et du redoutable Peter Grant. Le succès, ce succès dont une poisse phénoménale prive le groupe depuis dix ans,... Lire la critique de Silk Torpedo

3
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
Écouter
8.0

Plus faible que le plus pâle des bleus

Difficile. Les concessions sont passées par-dessus bord sur ce dernier album, un album de singer-songwriter au sens le plus étroit du terme : Drake est seul avec sa guitare et les merveilleuses petites perles de piano de la chanson-titre qui est sans doute la meilleure du lot. Le reste est... difficile. Étouffant et aride. Plus de concessions, ça veut aussi dire qu'on enregistre tout... Lire l'avis à propos de Pink Moon

7 2
Avatar Tídwald
7
Tídwald ·