Avatar Tídwald

Critiques de Julien B. M.

@Tídwald
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.9

Mais quand est-ce qu'on ira aux fosses aux ours, du coup ?

Sur PC : The Dark Project a été l'un de mes premiers jeux PC. J'étais encore jeune et pas bien adroit avec un clavier, mais j'ai persévéré, parce que c'était vraiment prenant. Après le petit tutoriel, qui introduit bien le personnage de Garrett (aussi bien en termes de maniabilité que d'identité) et les mystérieux Gardiens, on se retrouve dans cette première mission avec les trois gardes à... Lire le test Dark Project : La Guilde des voleurs sur PC

1
Avatar Tídwald
8
Tídwald ·
5.2

Identification

Vient ce moment dans la vie du jeune fan de Pink Floyd où il a écouté tous les disques de son groupe fétiche, moment terrible s'il en est. Que faire à présent ? Dans sa soif de musique floydienne, il ne tardera pas à se tourner vers les carrières solo des cinq loustics. Gilmour et Waters seront certainement les premiers mis à contribution, mais les grandes envolées conceptuelles du second le... Lire l'avis à propos de Identity

2 3
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
-

La Tour des gays

Ce livre se compose en fait de deux romans de 300 pages, La Tour de guet et Les Danseurs d'Arun, ce dernier prenant place quatre générations plus tard. L'usuelle dithyrambe de la quatrième de couverture évoque une saga « servie par une écriture flamboyante » que le lecteur aura peine à trouver. Car les phrases très courtes et platement descriptives de Lynn peuvent recevoir à... Lire l'avis à propos de La Tour de guet / Les Danseurs d'Arun – Les Chroniques de Tornor, vol. 1

Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
-

La Fille du motel

Il est bon de voir que les maisons d'édition qui commencent à s'intéresser à la fantasy perpétuent une tradition établie de longue date par Pocket, celle de la quatrième de couverture qui raconte absolument n'importe quoi. Si ce livre a effectivement la servante Sorren pour protagoniste, son voyage vers Tornor ne débute que très tard, dans les cent dernières pages de ce livre qui en compte... Lire l'avis à propos de La Fille du nord – Les Chroniques de Tornor, vol. 2

Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
6.6

Doctor doctor

Jim Parsons est médecin. En 2012, c'est un boulot pas déplaisant, bien vu et que la technologie (ici sous la forme d'une mallette qui renferme d'innombrables artifices) a rendu assez efficace. Sauf que Jim Parsons ne va pas rester bien longtemps en 2012. Arraché à son époque, il se retrouve plusieurs siècles plus tard, plongé au milieu d'une société bien différente de celle qu'il connaît.... Lire la critique de Docteur Futur

5 1
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
7.5

… l'esprit obscurci par les fumées de la Terre

C'est une séance de spiritisme bien curieuse à laquelle se trouvent assister Maskull et Nightspore en ce soir de mars : la créature spectrale que fait apparaître le médium se fait promptement tordre le cou par un étranger venu de nulle part. Ce dernier se fait appeler Krag, et propose à Maskull un voyage sur Tormance, planète en orbite autour de l'étoile que nous appelons Arcturus et qui est en... Lire l'avis à propos de Voyage en Arcturus

Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
-

And as ever, the sun rises

L'histoire est connue : au début des années 70, après la sortie de Tommy, Pete Townshend se lance dans un projet encore plus fou. Lifehouse est un autre album-concept couplé à un scénario de film, basé sur une idée simple : seul le rock peut sauver le monde. Que ce soit dans un hypothétique futur dystopique dominé par les réalités virtuelles ou bien ici et maintenant,... Lire l'avis à propos de Live: Sadler's Wells 2000 (Live)

1
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
Écouter
7.2

You've gotta stop all your reservations

En 1990, Jeff Lynne est au sommet de la vague. L'Electric Light Orchestra est mort et enterré depuis quatre ans, mais c'est un décès auquel on s'attendait et il ne s'est pas trouvé grand-monde pour pleurer sur la grassouillette dépouille du groupe au terme de son éprouvante agonie. Depuis, Lynne s'est taillé une réputation de producteur à succès, à l'origine des retours fracassants de... Lire la critique de Armchair Theatre

6
Avatar Tídwald
8
Tídwald ·
Écouter
7.6

She said "there's dust and cobwebs on your north star"

La fin des années 70 est une période difficile pour les dinosaures du rock, et les Who ne font pas exception. Le groupe a beau remplir les stades, la flamme n'est plus là, et Pete Townshend en a marre d'à peu près tout, comme en témoigne l'incroyablement amer By Numbers (1975). L'alcool est devenu son meilleur ami, le business des Who le rend malade, et il rêve de pouvoir faire... Lire l'avis à propos de Rough Mix

1
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
Écouter
-

I'll let this world go by

Je n'ai jamais été très friand des groupes comme Faces ou Free, ou plus généralement de toute cette veine de blues / hard / boogie rock britannique du début des Seventies. Je ne dirai pas que je suis au-dessus de ça, ce serait vraiment hypocrite de la part de quelqu'un qui se complaît dans la pop la plus racoleuse de cette époque et d'autres. C'est simplement une musique qui ne me... Lire l'avis à propos de Anymore for Anymore

5 3
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·