Avatar Tídwald

Critiques de Julien B. M.

@Tídwald
Versus
  Suivre
7.4

In earth and skie and sea strange thynges ther be

Comme tant de romans de l'ère victorienne, She pourra laisser perplexe le lecteur moderne, avec ses relents de misogynie et de racisme normaux pour l'époque : l'intrigue tourne autour d'une sorcière blanche toute-puissante, dont le pouvoir repose principalement sur sa beauté inhumaine, qui domine une tribu de Noirs arriérés, fourbes et anthropophages. Ça laisse un arrière-goût un peu... Lire l'avis à propos de Elle

2
Avatar Tídwald
7
Tídwald ·
-

Critique de Rupert of Hentzau - Ruritanie, tome 2 par Tídwald

Cette suite du Prisonnier de Zenda est un peu moins bonne. Le nouveau narrateur est loin d'être aussi truculent que l'ancien, tandis que les personnages, déjà pas follement charismatiques, sombrent à peu près tous dans la caricature : la princesse devient une lamentable chiffe molle et ses compagnons oscillent entre la dévotion béate et l'incompétence crasse, d'où ne surnage qu'un... Lire la critique de Rupert of Hentzau - Ruritanie, tome 2

1
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
-

Critique de Le Prisonnier de Zenda - Ruritanie,... par Tídwald

Passons sur l'absurde improbabilité des prémices. Le coup du sosie, c'est gros, mais passe encore ; par contre, tenter de le justifier en arguant d'une aventure secrète-mais-pas-vraiment entre un précédent roi de Ruritanie et l'arrière-arrière-machine du héros, c'est tout simplement stupide. Passons aussi sur la fadeur certaine de la Ruritanie et de la plupart des personnages, des archétypes vus... Lire la critique de Le Prisonnier de Zenda - Ruritanie, tome 1

1
Avatar Tídwald
7
Tídwald ·
Écouter
7.7

Days of wine and madrigal

Je ne connais pas beaucoup d'albums dont la pochette correspond si peu au contenu. Roger Dean s'est clairement fait plaisir avec ces cavaliers de l'apocalypse sur nébuleuse de ténèbres, mais il n'illustre que la chanson-titre, une pièce épique de dix minutes aux harmonies imposantes. Le reste n'a absolument rien à voir : ce sont de petites chansons folk-rock incroyablement chaleureuses, avec... Lire l'avis à propos de Lord of the Ages

5
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
Bande-annonce
6.9

We had forgotton our past, and now it was costing us our future…

Sur PC : Oddworld est un univers qui m'est particulièrement cher. Ma première console, c'était une PS1 d'occasion avec deux jeux : Tomb Raider 2 et L'Exode d'Abe. J'ai passé un nombre incalculable d'heures sur le deuxième, bien plus que sur l'autre, et l'Odyssée n'a pas tardé à rejoindre ma collection après ça. Autant dire que l'annonce de l'exclusivité Xbox de Munch's... Lire le test Oddworld : Munch's Oddysee sur PC

4 2
Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
7.7

Don't think: drink!

Sur PlayStation : Qu'est-ce qui fait une bonne suite ? La recette n'est pas aussi évidente que celle de la bière SoulStorm™, mais L'Exode d'Abe la réussit à la perfection. D'abord, il s'agit de reprendre tout ce qui faisait de l'Odyssée un excellent jeu : de magnifiques décors, un univers bigarré peuplé de créatures pleines de caractère, des niveaux qui mettent à contribution les... Lire le test Oddworld : L'Exode d'Abe sur PlayStation

1
Avatar Tídwald
10
Tídwald ·
Bande-annonce
7.7

Old 'n' Tasty

Sur PlayStation : Force est de constater que plus de quinze ans après sa sortie, l'Odyssée d'Abe reste un excellent jeu. Graphiquement, ça tient toujours la route. Les toiles de fond sont d'une beauté époustouflante et fourmillent de détails, qu'il s'agisse des vastes panoramas naturels des crêtes de Monsaic ou de la machinerie claustrophobique de RuptureFarms™. Les tableaux qui se succèdent sont... Lire le test Oddworld : L'Odyssée d'Abe sur PlayStation

3
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
8.1

Le feu du diamant

Difficile de parler de Feu pâle sans trop en dévoiler. L'idée est la suivante : John Shade, un poète et professeur américain, est assassiné devant sa maison alors qu'il vient d'achever son magnum opus, « Feu pâle », un poème autobiographique de 999 vers. Son collègue et ami Charles Kinbote se charge de l'éditer à titre posthume, en rédigeant une introduction et un appareil de... Lire la critique de Feu Pâle

10 1
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
-

Did I dream?

Je tenais à écrire une critique pour chacun des albums solo de Graham Nash, parce que c'est quelqu'un que j'aime énormément, à la fois en tant qu'artiste et en tant qu'individu : un grand cœur, un idéaliste, qui écrit de jolies chansons quand il n'est pas occupé à vouloir changer le monde. Il faudrait plus de gens comme lui, la planète ne s'en porterait sans doute pas plus mal. Oui,... Lire l'avis à propos de Earth & Sky

Avatar Tídwald
5
Tídwald ·